Le Confortable

Le Confortable, quelle appellation prometteuse pour ce petit haut imaginé par Marisa Mlm. C’est en préparant ma garde-robe d’automne en rentrant de mes vacances d’été que j’ai découvert ce très joli patron. Le confortable est un petit haut à manches longues, extrêmement bien coupé, sans aucune pinces de poitrine ou de dos et pourvu d’une encolure bateau terriblement féminine. Ce modèle est parfait pour tout type de tissus: lin, coton, viscose, lainage, molleton. Quel plaisir de pouvoir l’imaginer dans d’infinies versions. Le choix du tissu d’un modèle est l’étape que je préfère dans la réalisation d’un vêtement et avec le Confortable je suis ravie! Ce patron, de part la simplicité de sa coupe, met à l’honneur les tissus et ça j’adore!

Depuis plusieurs semaines je louchais honteusement sur la version en crêpe blanc crème réalisée par La Poule, une version à la fois habillée et décontractée comme j’aime. Et justement j’avais trouvé lors d’une récente visite au Marché d’Antony, un très beau coupon de crêpe assez fin. C’était sans compter ma visite chez BennyTex, véritable lieu de perdition dont les trésors m’avaient été vantés par Mydress-made puis par Annie Coton. Ces deux talentueuses couturières ont récemment écrit des articles plus qu’alléchants sur ce vendeur d’exception et je me suis donc promptement rendue chez Benny. Hormis les magnifiques coupons de lainage, de gabardine de soie, de crêpe de soie, …, je me suis amourachée de cette dentelle que j’ai tout de suite imaginée sur mon Confortable.

Mon tout premier Confortable est donc ici cousu dans un mariage ultra fluide de crêpe et de dentelle, d’une extrême douceur. Sa réalisation a été très agréable: j’ai cousu le col de la dentelle sur l’encolure de mon crêpe (endroit contre endroit) puis j’ai raccordé les épaules en faisant une couture interne cachée entre mes deux tissus. Le reste du vêtement a été entièrement monté avec des coutures anglaises: manches et côtés. Enfin j’ai réalisé un ourlet sur mes manches que j’avais déjà raccourcies lors de la découpe de mon tissu d’environ 10 cm pour qu’elles aient une longueur 3/4. Au niveau taille j’ai pris du L pour un 38/40 du commerce et je n’ai fait absolument aucune retouche d’ajustement.

Que vous dire de plus? Que j’ai déjà des étoiles dans les yeux en pensant à mes prochaines versions du Confortable? Que j’ai envie de le porter tous les jours tant il est effectivement ultra confortable et seyant à souhait?

Je dirais un grand MERCI à Marisa pour ce magnifique patron qui va m’accompagner pendant un long moment 🙂 Excellente soirée à tous!

 

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Photos Jb Boussuges
Collier Schlomit Ofir (un oiseau sur la branche)
Jean Sezane (2014)
Bottines Minelli (2012)

Publicités

Bernadette

Depuis déjà quelques mois je rêvais d’une petite veste qui m’aurait accompagnée sur la fin de l’été. Un veste douce, confortable, colorée… Une veste que l’on prend plaisir à enfiler à l’arrivée des premiers courants d’air ou encore à la lumière du matin pour sortir de la maison.
C’était sans compter sur ce magnifique été indien, inespéré, qui a su prolonger des températures douces et un ensoleillement si agréable. Ma petite veste est ainsi passée au second plan de mes priorités du moment, le port de manches longues étant devenu totalement inadapté aux températures affichées.

Depuis déjà quelques semaines je me pâmais sur une petite Bernadette for Liberty, adorable version matelassée de la veste Bernadette de République du Chiffon par La Petite Maison Couture. J’avais alors trouvé cette petite veste si fraîche et si parfaitement coupée que je l’avais immédiatement ajouté à ma déjà très longue To Do List.

Et c’est ainsi que je suis partie en quête du Liberty parfait pour mon projet. Comme vous le savez certainement, il est très difficile de choisir un Liberty: cela veut dire renoncer à tous les autres…et ce fut donc pour moi plusieurs jours de pénible hésitation (les amateurs me comprendront). C’est finalement sur ce Liberty Emma and Georgina (F) que mon choix s’est arrêté, trouvé sur le tout nouveau site de Stragier.
J’ai matelassé chaque pièce manches / devant / dos en cousant mon tissu à du molleton déjà matelassé. J’ai ensuite assemblé les différentes pièces obtenues en prenant soin de réduire la largeur des côtés et du dos d’environ 1 cm à chaque bord pour que ma veste matelassée (et donc un peu rigide) ne soit pas trop large. En revanche je n’ai pas touché à la longueur de la veste.
J’ai enfin posé une doublure en satin bleu nuit.

Cette petite veste est non seulement très agréable à porter mais elle est très facile à coudre: je ne relève aucune difficulté si ce n’est le matelassage qui est assez long. Je garde en tête d’autres versions à venir, matelassées ou non, pour m’accompagner jusqu’à cet hiver 😉

Je vous souhaite à tous et toutes une très belle soirée!

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

veste Bernadette de République du Chiffon en Liberty matelassé par le coussin du singe

veste Bernadette de République du Chiffon en Liberty matelassé par le coussin du singe

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Poo poo pee doo… poo!

Bon, je dois m’activer un peu pour vous dévoiler certains petits modèles cousus dernièrement; la liste de projets en attente de publication s’agrandit, et je veux notamment vous dévoiler celle qui n’avait pas encore affronté les flashs parce que plus timorée que les deux autres: Sigma n°3.

Comme vous l’avez certainement remarqué (mais si, je le sais bien), j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce patron et j’en ai réalisé plusieurs versions ici et , ainsi qu’une quatrième qui sera publiée ASAP. Cette robe s’accorde tout à fait avec ma garde-robe et ce que j’aime porter au quotidien: du jean du jean du jean, du casual, du girly… Bref, pas de surprise, je l’ai déjà portée à plusieurs reprises avec plaisir.

J’ai choisi à nouveau la version à fronces que je trouve si belle et des manches 3/4. Je l’ai également rallongée de quelques centimètres. Bon… en réalité, je dois être honnête, je voulais faire la version sans les fronces. J’ai reporté cette version sur mon papier de soie, j’ai coupé mon tissu et… au moment de l’assembler avec le buste j’ai vu qu’un truc clochait… ah ben oui, j’avais donc bien reporté à nouveau la version à fronces!!!!! (j’ai pris ça pour un signe…j’ai lâchement accepté cette fatalité).

Un petit inconvénient cependant: le jean est facétieux; il n’aime pas mes collants! La jupe me fait donc la petite blague de remonter devant à chacun de mes pas, ce qui n’est pas des plus pratiques quand on n’a rien d’une Marilyn (si si je vous assure, on est très différentes elle et moi: enfin c’est surtout qu’elle est blonde, et moi brune, sinon pour le reste… 😉 ). Je vais donc devoir prévoir un petit jupon à mettre en dessous pour mes prochaines balades en Sigma jean et m’exercer à chanter poo poo pee doo…poo.

La voici, la voilà, Sigma Jean, d’après les patrons Papercut Patterns: je vous souhaite un dimanche magnifique!

 

 

Sigma dress en denim de Papercut patterns

Sigma dress en denim de Papercut patterns

 

IMG_2857 IMG_2862

IMG_2850 IMG_2848

Konnichiwa

Tout a commencé il y a quelques mois…

Un matin, alors que je faisais mes petites courses chez la mercière, je tombe par hasard sur des rouleaux de tissu aux motifs japonais, stockés dans un coin peu accessible de la boutique. Et là je dis: « oh my god, mais diantre que se passe t-il? Est-ce bien ce rarissime tissu japonais que je devine au fond de votre si belle échoppe? ».  Enfin j’ai plutôt dit « WAHOUOUOUOU, c’est du tissu japonais????????????? » avec des yeux exorbités.

Et là, Madame la marchande me répond: « Oui c’est du tissu traditionnel japonais que l’on utilise pour faire des kimonos ».

Alors, fidèle à mes impulsions j’ai dis « BANCO » et j’ai rajouté « vous m’en mettrez deux » (mètres) parce que j’ai un toc depuis toujours, j’achète tout par deux. Certes c’est pratique pour les chaussettes, mais cela s’arrête là.

Rentrée à la maison avec ce nouveau trésor, j’ai longtemps hésité à lui faire passer l’épreuve des ciseaux. J’ai passé et repassé en revue mes patrons, mes bouquins japonais (too much pour le coup)… et puis je me suis décidée pour le Melting-pot de Marie parce que ces motifs géométriques lui allaient bien et que ce modèle est sobre, bien coupé, top.
Je l’ai assorti avec un passepoil noir métallisé trouvé chez France Duval Stalla.

Et bien je suis pas déçue de l’avoir coupé mon coupon et encore moins de l’avoir cousu (une merveille). Il est si agréable à porter que j’en profite DEUX fois plus.

Sayônara 

Un Melting-pot en tissu japonais traditionnel, passepoilé de noir métallisé

Un Melting-pot en tissu japonais traditionnel, passepoilé de noir métallisé

Melting-pot avec trendy châle en laine et alpaga Boréal éléphant de Fonty

Melting-pot avec trendy châle en laine et alpaga Boréal éléphant de Fonty

Melting-pot avec ma petite veste noire

Melting-pot avec ma petite veste noire

Mûre et Sureau

Hello hello!!! De retour sur le coussin après des petites vacances familiales dans le sud.
Pendant ces super vacances j’ai cousu en famille: une robe Sureau de Deer and Doe en lin « mûre », que je suis, malgré tout il faut l’avouer, contente de mettre avec une grosse laine…. La couture créée des échanges, un partage entre ami(e)s, dans les familles, des moments uniques et précieux où nous touchons du doigt le plaisir de faire ensemble.

Alors la robe Sureau? ça donne quoi?
Mon coupon de lin avait été acheté il y a quelques semaines au Marché Saint Pierre, véritable lieu de perdition.
Côté patron, je dois avouer que j’ai dû refaire plusieurs fois la partie corsage, jusqu’à ce que je comprenne que les boutons sont uniquement figuratifs et que ledit corsage n’a pas vocation à s’ouvrir. D’autre part j’ai dû reprendre toutes les coutures du corsage pour réajuster la taille. A l’avenir je prendrai le patron une taille en dessous je pense.
J’ai utilisé la surjeteuse pour toutes les coutures: tout est cousu proprement à l’intérieur, mon lin ne s’effiloche pas du tout, c’est magnifique.
Malgré mes déboires du début ce patron est très agréable à coudre. Je suis ravie du résultat et j’ai hâte de faire d’autres Sureau, avec des variantes « sans manches » ou « tunique ».
Le choix des boutons n’a pas été simple: je les ai choisis les plus discrets possibles. Cela me permet d’agrémenter cette robe avec une ceinture contrastante.
On dirait bien qu’ici aussi il faut mettre un trois étoiles (sur trois toujours!)

IMG_4213

Robe sureau en lin du marché Saint Pierre

petits boutons biseautés en résine noire

petits boutons biseautés en résine noire

Emilia’s springtime

Well well well, finalement on dirait bien que les fleurs commencent à sortir leur petite frimousse???

Pour fêter cela j’ai décidé de coudre une Mina printanière (Aime comme Marie), petite veste en lin épais kaki entièrement doublé d’un liberty Emilia’s flower vert. Bon, à nouveau l’étape de la couture « doublure à tissu » a dû être entièrement décousue et recousue parce que, comme pour la première veste, j’avais mis les manches du mauvais côté (l’expérience ne joue pas toujours). Mais ce patron, une fois terminé m’arrache toujours un « AHHHH » de satisfaction au moment de retourner ensembles les deux vestes: c’est un peu magique la doublure sur un vêtement parce que jusqu’à la toute dernière étape, on ne voit vraiment pas où on va.

Voici quelques photos pour vous:

une petite veste, sans col tailleur, légère et confortable

une petite veste, sans col tailleur, légère et confortable

IMG_1206a

Manches 3/4

IMG_1215a

le détail de la doublure sur la manche retroussée

le détail de la doublure sur la manche retroussée

IMG_1254a

un dos impeccable

un dos impeccable

sur une petite laine

sur une petite laine

THE doublure, ah ouais!!!!!

THE doublure, ah ouais!!!!!

Melting-pot

Je continue dans la réalisation de petits corsages ou tuniques à travers un autre patron de Aime comme Marie: Le Melting-Pot. Je vous montre mon deuxième MP d’une longue liste que j’espère, tant ce patron est agréable à suivre et tant il ouvre des possibilités diverses et variées.

Celui-ci a été cousu à partir d’une batiste de coton France Duval Stalla couleur figue, mariée à un liberty tatum prune. J’ai remplacé le passepoil par un liseré en dentelle couleur vieux rose, que j’ai également cousu sur les différents ourlets et col.

le Melting pot en version liberty et dentelle

le Melting pot en version liberty et dentelle

IMG_3041

un liseré de dentelle sur l’ourlet

IMG_3042

le détail de la partie centrale

Madame???? euh pardon… Mademoiselle

Vous connaissiez Mélanie, Sophie, et voilà à présent l’incontournable Marie et ses patrons, ses tissus, ses créations et son blog Aime comme Marie.
Marie Aime beaucoup de choses, et elle a surtout beaucoup de talent… et donc moi j’Aime Marie 🙂 élémentaire mon cher Watson!
Elle a notamment conçu récemment le patron Aime comme Mademoiselle: un petit chemisier à col Claudine et manche 3/4 que l’on peut réinventer à l’infini.
Super bien coupé, rien à changer, facile à réaliser (enfin facile…. on va dire ça pour se la jouer mais c’est pas vraiment toujours facile en vrai parce que la couture ça reste une technique relativement précise quand même…… humf).
Donc comme beaucoup de challenger que je visite sur le net j’ai réalisé mon premier patron Aime comme Mademoiselle dans un tissu Petit Pan (again). Je ne vous dirai pas la taille choisie parce que quand on est une femme on ne communique pas sur ce genre de choses, c’est comme pour l’âge einh…?… Alors, à votre avis, sur la photo, vous diriez quoi: Madame ou Mademoiselle? Allez, n’ayez pas peur, je ne suis pas susceptible et surtout j’adore les compliments 😉

Bon… ok…. j’ai dix huit ans…… fois deux.

work in progress

work in progress

Alors? Vous avez vu la pose de midinette un peu?

Alors? Vous avez vu la pose de midinette un peu?