Jane

Jane est un très joli prénom, celui que j’aurais pu choisir si j’avais eu une petite fille. Mais c’est aussi une adorable blouse issue de la dernière collection du Laboratoire familial; et je l’ai aimée dès le premier regard.

Cette blouse vaporeuse est dotée d’une jolie ampleur. Ses fronces sont savamment dosées à l’avant comme à l’arrière et son encolure ronde est ras du cou. Jane se ferme comme un chemisier, avec une patte de boutonnage à l’avant. Autant vous dire qu’elle revêt un potentiel « charme » très important; Jane est poétique et douce, elle invite à la détente et à la légèreté. Elle est très confortable.

Une fois n’est pas coutume j’ai réalisé plusieurs Jane à la suite: Quand j’aime je ne compte pas! Celle que je vous dévoile ce soir est dans une très jolie viscose Henry et Henriette que je gardais précieusement depuis le dernier CSF (2016).

Jane du Laboratoire Familial en viscose- le coussin du singe

Vous allez me dire que je radote mais je suis toujours sincère: Jane est très agréable à réaliser et ne revêt pas de difficulté particulière si ce n’est de bien répartir les fronces. Ses détails sont soignés: les manches sont droites mais fermées par un joli poignet avec sa boutonnière. Elle aimera les tissus fluides et légers: batiste, viscose, lin léger, étamine de laine… Attention à ne pas prendre un tissu trop épais qui supporterait mal les fronces 😉

Niveau taille c’est ici aussi impeccable. Aucune retouche n’a été nécessaire sur mon 40 (d’après le tableau de mensurations comme toujours).

La voici, la voilà, ma deuxième petite Jane, qui va avec tout 🙂

Jane du Laboratoire Familial en viscose- le coussin du singe

Jane du Laboratoire Familial en viscose- le coussin du singe

Jane du Laboratoire Familial en viscose- le coussin du singe

Jane du Laboratoire Familial en viscose- le coussin du singe

Jane du Laboratoire Familial en viscose- le coussin du singe

Jane du Laboratoire Familial en viscose- le coussin du singe

Belle soirée à tous 🙂

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Bis repetita

La rechute…

J’avais eu par le passé la fâcheuse tendance à rester focalisée sur un patron et à publier en boucle nombre de versions plus ou moins proches, proposant tout au plus quelques timides modifications. Je dis bien par le passé parce que depuis quelques mois déjà je me découvre abstinente à la robe Sigma ou à la chemise Mythique et pourtant, croyez-moi, les tentations sont quasi-quotidiennes. Addiction, addiction, je vous vois venir avec ce diagnostic effrayant… Non, moi je parlerais surtout d’une alchimie entre le modèle cousu, le style dans lequel il s’inscrit et la morphologie de la couturière. Et sur ce point il est vrai que parfois certains patrons s’accompagnent d’une lumière particulière dont le rayonnement s’impose à chaque étape: découverte du modèle, plaisir dans la réalisation, satisfaction à l’essayage et enfin portabilité maximale.

So… (j’essaie de lâcher le « bref » mais là aussi c’est dur) So, j’ai actuellement une fébrilité particulière avec le patron Confortable de Mlm patrons. Voilà, c’est dit… Je vous ai présenté le Confortable la semaine dernière dans un mélange de crêpe et de dentelle blanc-crème? Et bien cette fois-ci vous aurez une nouvelle version, très proche, bleu-marine, faîte de l’association d’une viscose et d’une dentelle dans ce coloris. Pour réaliser cette version j’ai voulu laisser un décalage apparent entre les deux tissus dans le bas des manches. J’ai donc cousu mes deux corsages viscose / dentelle séparément puis je les ai réunis en cousant les cols ensembles (endroit contre endroit) puis enfin l’ourlet du bas. Ici encore j’ai uniquement réduit la longueur des manches d’environ 10 cm.

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

 

Ce modèle, plus habillé que le précédent, est parfait pour s’assortir à une jupe mais je le trouve tout aussi sympa avec mon jean un peu usé.

Je vous laisse quelques photos de cette deuxième version en vous souhaitant un très bon week-end et pour les chanceux de superbes vacances 🙂

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

le Confortable de Mlm patrons en viscose et dentelle par le coussin du singe

colors

Avec le temps je remarque que les couleurs que je porte sont souvent sensiblement proches: des couleurs minérales,  plutôt naturelles et relativement sobres. Je suis d’ailleurs parfois étonnée de voir à quel point mon regard est attiré par les mêmes types de tissus lorsque je me lance dans un projet couture. Vous ne verrez pas sur moi de rose fuchsia, de vert prairie ni même d’orange fluorescent… non non non, que neni… Même si j’aime beaucoup ces couleurs dans leur magnifique diversité et que je m’extasie sur de flamboyants camaïeux, je choisis essentiellement pour ma garde-robe des couleurs douces et relativement intemporelles.

Gris, blanc, beige, noir et bleu; et parfois un peu de rouge s’il n’est pas trop vif: voilà mes couleurs; et je les aime d’autant plus si elles sont chinées, chamarrées ou mélangées.

Est-ce le reflet de mes humeurs? de mes aspirations du moment? de ma personnalité? Un peu tout cela à la fois? Je ne saurais dire… Toujours est-il que parmi les couleurs que j’affectionne je suis une amoureuse du bleu dans toutes ses nuances… Le bleu est pour moi une envie d’infini, une soif de grands espaces, la profondeur des fonds marins, la fraicheur du bleuet, la douceur du lagon, le confort du blue-jean, l’habitude du bic, la surprise de l’indigo, et tant de belles émotions et images associées…;

Aujourd’hui je vous montre ma petite Carme blouse, un magnifique patron de Pauline Alice, découvert ici dans une magnifique viscose chez Annie coton, ou encore la sublime version de The Tiny Tailoress.

Pour coudre cette Carme blouse j’ai utilisé une batiste de coton à carreaux d’un joli bleu-jean grisé, dénichée chez Cousette. Coudre cette jolie blouse a été un vrai plaisir. J’ai cousu mes premiers plis réguliers sur le plastron en essayant de respecter les lignes des carreaux. La pose du col mao a été le plus difficile à mes yeux, mais il faut dire que je ne suis pas très à l’aise avec les cols mao en général… A part cette étape, tout roule et le résultat est vraiment à la hauteur de mes espérances. A noter toutefois que ce patron taille un peu petit…une taille supérieure à celle habituellement choisie est donc conseillée.

Carme blouse d’aujourd’hui est donc dans un joli bleu-grisé à carreaux, une tenue idéale pour flâner cet été lorsque le temps est comme aujourd’hui, un peu orageux avec de timides éclaircies. Je complète donc ma valise des vacances avec cette petite blouse dont les manches sont retroussables à l’envi.

Et vous? Quelles sont vos couleurs? Quelles émotions vous inspirent-elles?

Belle soirée à toutes et tous,

 

Carme blouse de Pauline Alice en batiste de coton à carreaux

 

les plis du plastron sur la Carme Blouse de Pauline Alice

Carme blouse de Pauline Alice en batiste bleue grisée

le détail des manches Carme blouse

Carme blouse en batiste de coton

Love is all

Les temps sont durs, c’est ce que l’on nous dit en tous cas… et l’actualité récente nous montre que des personnes doutent, de plus en plus, et parfois même se perdent…?  Pour ma part je ne ferai pas de politique sur ce blog.

Malgré tout j’ai été touchée par la réaction d’Ahhude du blog « l’atelier clandestin » et je rejoins avec plaisir et bonheur son défi #lebleumarineestàtoutlemonde découvert sur Instagram. Une seule consigne pour ce défi: Se faire plaisir en bleu marine et se rappeler que cette couleur est celle de tous, de toutes. Bref coudre une ou plusieurs pièces bleu marine. On pourra tolérer du bleu nuit, saphir, de Berlin, de minuit, de Prusse, égyptien, denim, cobalt, smalt et autres bleu foncés.

Parce que le bleu marine est à tout le monde, une couleur comme les autres et que j’aime énormément; parce que la beauté de la vie ce n’est certainement pas une couleur qui divise mais qui au contraire se marie avec toutes les autres…

Mon message d’aujourd’hui c’est cette chanson de Roger Glover, et c’est cette petite robe d’été, qui rejoindra ma valise pour les vacances, la Gathered Sundress de Pattern Runway, réalisée dans une viscose bleue marine à petits noeux blancs de chez Anna Ka Bazaar…  Je vous invite à lire la suite en chantant 🙂 et à laisser la vague D’AMOUR vous submerger avec bonheur 😉

 

IMG_4296

 

IMG_4302

 

IMG_4278

 

IMG_4305

 

 

IMG_4312 (1)

 

 

IMG_4304

 

 

IMG_4307 (1)

 

 

IMG_4292

 

Everybody’s got to live together

All the people got to understand

So, love your neighbour

Like you love your brother

Come on and join the band

 

Well, all you need is love and understanding

Ring the bell and let the people know

We’re so happy and we’re celebratin’

Come on and let your feelings show

 

Love is all, well love is all,

Love is all, can’t you hear the call

Oh, love is all you need

Love is all you need at the Butterfly ball

 

Ain’t you happy that we’re all together

At the ball in nature’s countryside

And although we’re wearing different faces

Nobody wants to hide

 

Love is all and love is all and

It’s easy, yes it’s so easy

At the Butterfly Ball where love is all

And it’s so easy

 

All you need is love and understanding

Hey, ring the bell and let the people know

We’re so happy and we’re celebratin’

Let your feelings show

 

Love is all, yes love is all at the Butterfly Ball

Love is big, love is small,

Love is free, love is all

At the Butterfly Ball

 

When you back’s to the wall

When you’re starting to fall

You got something to lean on

Love is everything

It can make you sing at the Butterfly Ball

Love is all, I say love is all, yes love is all

At the Butterfly Ball

 

Roger Glover, « Love is all »

J’ai fait ma Maligne

 

Aime comme Maligne en viscose à motifs

Aime comme Maligne en viscose à motifs

 

J’ai fait ma petite Maligne, à l’approche des beaux jours et des futurs « grandes » vacances que je commence à attendre avec impatience… Et oui, je suis comme ça, incorrigible: deux rayons de soleils, des températures douces, et je pars dans mes rêveries vacancières. Je vois des sourires d’enfants, des chapeaux de paille, quelques ploufs désaltérants, des balades et des rigolades, des grillades et même une citronnade! Pour moi les vacances, les « grandes » vacances, c’est tout ça. Hummmmm….. 🙂

Mais en attendant, il faut encore travailler… Bouh!!!

Alors moi je dis: Afin de tenir sur cette dernière ligne droite une mise en situation et une préparation psychologique sont nécessaires. Désormais, et jusqu’à la mi-juillet pour chaque article de ce blog je vous proposerai une petite tenue que je glisserai dans ma valise pour mes « grandes » vacances à moi. Attention, le compte à rebours commence!

Dans ma valise  cette année, il y aura donc ma nouvelle Aime comme Maligne: un patron de Marie, très agréable à découvrir, que j’ai choisi de réaliser dans une viscose très lumineuse de chez Anna Ka Bazaar. En effet, étant donné l’ampleur de ce modèle j’ai pensé qu’un tissu fluide lui donnerait un joli mouvement. Et c’est vrai, ce tissu lui va très bien. Je l’ai tout de même un peu raccourcie sur les côtés de 4cm environ… je n’ai pas l’habitude des vêtements amples pour ne rien vous cacher. Malgré cette petite modification, je sais que je porterai ce petit corsage rentré dans mon pantalon ou dans une jupe. Je ne le trouve pas très seyant sorti sur la ceinture du pantalon (question de morphologie sûrement).

Voilà, quelques photos pour vous avant de la ranger in the suit-case 😉

Je vous invite à aller voir d’autres très jolies versions notamment celles de PapivoleMarisa et Clo que je trouve fabuleuses!

Aime comme Maligne en viscose

Aime comme Maligne en viscose

 

IMG_3938

 

IMG_3951

 

IMG_3945

Et en attendant la quille, passez une très belle semaine…

Sunday with Georgina

Georgina la belle Georgina… J’ai découvert ce nouveau patron de République du Chiffon avec un grand bonheur. Emballée dès la première seconde par sa coupe délicate, fluide et gracieuse, et surtout, surtout, par son dos fabuleux, je l’ai téléchargée et préparée dans la foulée.

Rattrapée par le rythme du quotidien et quelques encours, je n’ai pas pu m’y atteler tout de suite, mais finalement son tour est venu pendant un dimanche ensoleillé: Georgina est un patron qui s’est révélé très très chouette, hyper clair, agréable, avec en plus une petite fiche technique sur le blog sur la pose de la bande de propreté. Ce nouveau patron pdf  peut en outre être coupé directement à même le papier, les différentes pièces ne se superposant pas. Bref, des finitions de qualité: Merci merci Géraldine!

Georgina je l’ai choisie dans un des merveilleux viscoses d’Anna Ka Bazaar: le Sunday bleu. Le deuxième tissu, visible sur le dos et la face intérieure des mancherons est une batiste de coton « bleu orageux » de France Duval Stalla. Enfin, j’ai ajouté une doublure à la jupe en satin bleu nuit.

Georgina ne m’a pas posé de difficultés particulières tant les explications sont précises. J’ai un peu adapté le modèle à ma morphologie en ajustant un peu plus le corsage pour le rendre moins blousant.  C’est peut-être pour cela que le dos semble démarrer un peu plus haut que sur le modèle d’origine…? Je rejoins Tatihou (sa version…quelle beauté!) je trouve que c’est un niveau 3/4, mais honnêtement en prenant son temps et avec toutes les explications données on y arrive sans problème.

Anyway, Georgina, je t’adore, je te kiffe même et je pense qu’on va faire une bon petit bout de chemin toutes les deux!

Quelques photos pour vous; et une très belle soirée…

 

IMG_3489

 

 

IMG_3482

 

IMG_3535

 

 

fb

 

IMG_3550

 

IMG_3548

 

 

IMG_3485

 

 

fb2 (1)