Cannelle

J’ai cousu Cannelle! Le superbe gilet en maille créé par Christelle Beneytout.

Cannelle est sorti depuis plusieurs années et reste un intemporel de la garde-robe féminine. Pour autant, malgré avoir tourné autour de lui à de nombreuses reprises je n’avais jamais encore sauté le pas… et c’est bien dommage!

Fort heureusement j’ai été contactée par Christelle Beneytout en octobre avec une jolie proposition de participer à l’aventure « hackée » de Cannelle. Christelle a en effet proposé ces jours derniers plusieurs propositions de hacking pour revisiter son joli patron. Si vous le souhaitez vous trouverez ces versions hackées avec toutes leurs explications sur son site. Christelle met également gratuitement à disposition des fiches techniques pour coudre le jersey et un tutoriel pour adapter Cannelle à vos mesures. Si vous avez déjà acquis ce gilet il vous suffit uniquement de vous rendre sur votre compte client et de les télécharger.

C’est donc sur la version gilet/veste croisée que je me suis penchée parce que j’avais envie d’un bon gros gilet long pour l’hiver. Ma réalisation m’a fait aimer encore plus ce patron qui est réellement d’une grande facilité. Le résultat est là, impeccable, même si sur cette version je trouve les manches un peu serrées pour y porter quelque chose en dessous. Cela est certainement lié au choix de mon tissu: j’ai choisi une maille très peu extensible dénichée chez Un chat sur un fil il y a quelques années. Cette magnifique maille est structurée et bien épaisse. Mon gilet prend des allures de veste croisée que j’adore. Et ce col ❤ ❤ ❤ !!

Toujours est-il que je vous conseille d’élargir un peu vos manches si votre tissu est peu extensible.

Question taille j’ai coupé un 40 en me reportant au tableau de mensurations du patron et c’est impeccable!

J’ai fermé mon gilet avec des petits boutons en métal dénichés chez La Mercerie Parisienne. et j’ai pris soin de coller du ruban adhésif sur l’emplacement des boutonnières avant de les coudre pour que mon tissu ne se déforme pas. Les marges de couture sont incluses dans le patron et d’une largeur idéale pour coudre à la surjeteuse. J’ai uniquement cousu mon ourlet bas et ai fait une surpiqure le long de mon col à la machine. Sans exagérer, je vous avouerai que, hormis le report du patron, Cannelle a été effectué en une heure!

Voilà… que dire de plus que: Je suis heureuse d’avoir enfin découvert ce superbe modèle, si facile et rapide à faire, si bien coupé et conçu. Un basique de ma garde-robe sur lequel je reviendrai très prochainement!

Belle journée à tous et un grand merci Christelle 🙂

Gilet Cannelle "hacké" version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle « hacké » version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle "hacké" version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle « hacké » version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle "hacké" version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle « hacké » version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle "hacké" version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle « hacké » version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Publicités

Scout tee et plumetis

Well well well, il semblerait que les intempéries de ce mois de mai 2016, dignes des annales du « worst weather ever » s’éloignent peu à peu. Le ciel reste brumeux par ici mais le plafond s’élève… On respire. Cette timide inflexion de la tendance météo me donne envie de vous présenter enfin mon adaptation du Scout tee de Grainline Studio.

Une fois encore, je me suis très fortement inspirée d’une blouse de chez Sézane, dont le plastron central, rattaché à la blouse par une enfilade de boutons, est si original. Cette blouse met à l’honneur le tissu qui l’habille, et ça j’adore!

J’ai cherché un petit haut relativement simple pour la réaliser, le Scout tee m’a semblé être une base idéale. J’ai recoupé en deux exemplaires un empiècement rectangulaire sur le col de la pièce avant (au pli). Cet empiècement a ensuite été doublé puis simplement cousu par sa partie basse à la blouse sur la poitrine. Le reste de mon encolure a été cousu avec un biais découpé dans mon tissu.

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

J’ai rajouté des petites fronces en bas du plastron: en effet un oubli dans le calcul des marges de la partie poitrine coupée (sans la partie plastron) l’avait rendue trop large pour mon empiècement. Je l’ai ainsi un peu resserrée. Au final je trouve ça joli.

J’avais dans mon stock de trésors ce magnifique chambray plumetis de la boutique Un chat sur un fil, déniché au CSF 2015. Ce tissu est d’une magnifique qualité et il est joliment mis en valeur sur ce modèle. Les petits boutons en buis viennent de la Mercerie Parisienne.

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Scout Woven tee-shirt modifié de Grainline Studio- Le coussin du singe

Je vous donne rendez-vous très vite pour la suite de ma collection été home-made 🙂

Très belle journée à tous,

Ultra Violette

En ce moment je ne sais plus où donner de la tête tant les envies se bousculent. Les créatrices de patrons ne cessent de mettre des petites étoiles dans mes yeux et les modèles proposés sont tous plus réussis les uns que les autres. Parmi elles, une toute nouvelle et talentueuse créatrice, découverte grâce à son partenariat avec la boutique très tendance Pretty Mercerie: Emilie de Dessine moi un patron.

Vous trouverez sur le joli blog de Basile et Léon une petite interview où Emilie présente son univers, son parcours et sa passion qui l’a amenée à se lancer dans la création de patrons.

Dessine moi un patron propose parmi ses trois actuels modèles l’adorable petite blouse Violette, aux manches trois quarts, et avec un dos présentant de jolis détails: un empiècement fermé par trois boutons et un plis creux central. Je me suis ruée, littéralement, sur elle dès sa sortie!

J’ai beaucoup aimé ce patron qui, hormis le fait qu’il tombe extrêmement bien, offre une multitude de possibilités dans ses réalisations. Violette aime les motifs autant que les unis, les belles matières et les textures. Violette aime le passepoil, les broderies… bref, ce modèle me laisse inlassablement une envie de le revisiter dans d’infinies versions.

Je vous en dévoile deux aujourd’hui, même si j’en ai cousu quatre au total et qu’une cinquième est en lice pour passer sous mon pied de biche 😉

La première est dans un très souple denim à plumetis, déniché dans la superbe boutique Un chat sur un fil il y a quelques mois. J’ai joué avec les différents points de broderie de ma machine à coudre pour la dynamiser un peu plus et lui donner un petit côté « folk ». J’ai ajouté un fin poignet, là aussi brodé à la machine, qui vient rappeler les détails du dos. J’ai également brodé le col de ma blouse. Ce travail a été un peu long mais je suis si contente du résultat!

Blouse Violette de Dessine moi un patron - le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron – le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron - le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron – le coussin du singe

 

Blouse Violette de Dessine moi un patron - le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron – le coussin du singe

 

Blouse Violette de Dessine moi un patron - le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron – le coussin du singe

 

Blouse Violette de Dessine moi un patron - le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron – le coussin du singe

 

Blouse Violette de Dessine moi un patron - le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron – le coussin du singe

 

La seconde est dans un coton texturé à rayures déniché chez Sacrés Coupons. Je lui ai ajouté un passepoil doré ainsi que trois petits boutons dorés également, pour un côté marin « chic »!

Blouse Violette de Dessine moi un patron - le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron – le coussin du singe

 

Blouse Violette de Dessine moi un patron - le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron – le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron - le coussin du singe

Blouse Violette de Dessine moi un patron – le coussin du singe

Vous l’aurez compris, j’aime énormément ce modèle. Sur un plan technique je n’ai relevé aucune difficulté. Le montage est très rapide et fluide. J’ai cousu une taille 40 en me référant au tableau de mensurations du patron et c’est impeccable.

J’ai juste envie de dire Bravo Emilie! Longue vie à Dessine moi un patron et continue à nous ravir comme tu l’as fait 🙂 Je tenterai bien une petite veste Camélia moi maintenant!

 

Tutti frutti

Il y a quelques jours, Annaig de la fabuleuse boutique Un chat sur un fil m’a proposé d’essayer leur nouveau tissu: le tutti frutti.  J’ai appris à cette occasion qu’Un chat sur un fil avait travaillé pendant plusieurs mois sur leur première édition de tissu! J’ai accepté avec enthousiasme cette proposition indécente: impossible de refuser quand on connait les superbes tissus vendus dans cette boutique et dont je suis une fan inconditionnelle. Annaig m’a donné un indice pour que je commence à réfléchir: le tissu était décrit comme frais et appétissant; en bref, tout ce à quoi j’aspire en ce moment et je suis sûre d’ailleurs qu’il en est de même pour vous 😉

Un seul impératif pour répondre à cet appel: être en mesure de coudre et publier le modèle de mon choix dans un temps limité. Me connaissant c’était une évidence… je sais ô combien me rendre disponible pour les défis couture, et inutile de vous dire que celui-ci m’a emballée! Merci beaucoup Annaig 🙂

J’ai pu découvrir avec bonheur les tissus tutti frutti sur la boutique en ligne quelques jours avant de recevoir mon précieux paquet. Déjà charmée par ces jolis motifs j’ai été conquise par sa lumière. Tutti frutti est un satin de coton très doux, très finement satiné dont le tombé est fluide. Sa densité s’apparente à une popeline: il n’est pas transparent mais garde une vraie légèreté estivale.

J’ai voulu rester dans la fraîcheur et le côté aérien de ces jolis motifs. Pour cela, et après moult hésitations  j’ai choisi de coudre la robe à fronces du livre de couture japonais « Lisette ».

Modèle de robe japonais en tissu Tutti frutti d'Un chat sur un fil

Modèle de robe japonais en tissu Tutti frutti d’Un chat sur un fil

Annaig proposait au choix trois couleurs: noir, blanc cassé ou rose nude et je lui ai demandé de me faire la surprise. C’est donc dans ce joli rose, découvert en ouvrant mon colis, que je me suis lancée…

modèle de robe japonais en tissu tutti frutti Un chat sur un fil

modèle de robe japonais en tissu tutti frutti d’Un chat sur un fil

Ce modèle a été légèrement adapté pour l’occasion; je l’ai raccourci pour un effet encore plus aérien et je lui ai rajouté une patte de boutonnage dans le dos.

modèle de robe japonais dans le tissu tutti frutti d'Un chat sur un fil

modèle de robe japonais dans le tissu tutti frutti d’Un chat sur un fil

robe japonaise en tissu tutti frutti un chat sur un fil

robe japonaise en tissu tutti frutti un chat sur un fil

Ce tissu est très agréable à travailler. Je l’aime énormément et là tout de suite… et bien… je suis en train de loucher sur le blanc cassé et sur le noir… hum hum. En tous cas je n’ai qu’un mot à dire: Bravo à vous Un chat sur un fil pour cette grande première: c’est une vraie merveille 🙂

 

 

 

Here we are

2015 nous voici!

Et parce que j’aime tant échanger avec vous, je vous remercie très chaleureusement pour tout ce que nous avons partagé pendant cette si jolie année 2014. J’ai aimé vous raconter, vous lire, découvrir vos univers et vous dévoiler à mon tour mon petit monde couture. J’ai adoré vous rencontrer, parfois jusque dans la vraie vie, mais toujours avec un immense plaisir! Discuter « torchon chiffon carpette » avec passion; m’extasier sur des cols Claudine, des pieds-de-biche affolants, des boutonnières automatiques…

2014 m’a rendue parfois frénétique, devant l’apparition de magnifiques nouveautés. J’ai découvert de vrais talents qui suscitent beaucoup d’admiration!

Mais ce que je retiens c’est ce formidable engouement pour la couture, que nous partageons tous et toutes avec tant de générosité et de complicité; et qui fait de cette activité une source d’épanouissement indiscutable.

Merci pour tout cela 🙂

La dernière cousette de 2014 que j’ai envie de vous montrer sera cette petite robe Vanessa, très joli modèle de République du Chiffon découvert deux jours avant Noël. Je l’ai trouvée tout simplement parfaite pour finir cette année…

Robe Vanessa de République du Chiffon - le coussin du singe

Robe Vanessa de République du Chiffon – le coussin du singe

Vanessa est vraiment très facile à réaliser dans cette version à empiècement. Seule modification: j’ai coupé la partie empiècement deux fois afin d’avoir l’enforme nécessaire pour terminer mon encolure. J’ai choisi pour cette partie de la robe, un magnifique jacquard en velours et lurex déniché chez Un chat sur un fil. J’aime énormément cette boutique de tissus, qui propose de vrais trésors… un vrai lieu de tentations à vrai dire. L’enforme, invisible sur les photos est dans un tissu doublure très fin pour ne pas apporter de sur-épaisseur à cette partie du vêtement.

Empiècement de la robe Vanessa de République du Chiffon- le coussin du singe

Empiècement de la robe Vanessa de République du Chiffon- le coussin du singe

Portée pour le réveillon de Noël, Vanessa s’est révélée hyper confortable, notamment pour accompagner la fin d’un repas particulièrement gourmand 😉

Robe Vanessa de République du Chiffon- le coussin du singe

Robe Vanessa de République du Chiffon- le coussin du singe

IMG_5381 (2)

La voici donc, Vanessa, dans un Néoprène noir. J’ai souligné la partie empiècement par un passepoil noir métallisé déniché chez France Duval Stalla. Je l’adore!

Ce soir, je vous souhaite une magnifique, une merveilleuse année 2015! Qu’elle vous soit douce et pétillante, sereine, passionnante, et surtout HEUREUSE!

A très bientôt pour de nouvelles aventures 🙂