ma petite blouse… le tuto

Un tuto! Enfin! Je crois que le dernier tuto que j’ai réalisé remonte à l’ouverture de ce blog 😉

Aujourd’hui je vous propose un pas-à-pas pour réaliser un modèle issu d’un patron désormais bien connu: le Scout Tee de Grainline Studio.

Ce modèle c’est la petite blouse ceinturée à basque réalisée à l’automne dernier dans une double gaze de coton de chez France Duval Stalla. Je rêvais alors d’une petite blouse aperçue dans le commerce chez Des Petits Hauts et je me suis inspirée de ce modèle pour réaliser ce « pattern hacking ».

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Pattern hacking Scout Tee de Grainline Studio-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Le « pattern hacking » est un terme utilisé par la communauté couture pour désigner la modification d’un patron  afin d’en faire un modèle plus ou moins différent. Il s’agit parfois de modifier un détail ou encore des aspects plus substantiels. Mais même si le vêtement ainsi cousu diffère du modèle original il est important de se référer au patron initial et à l’identité de son auteur (propriété intellectuelle).

Cette petite blouse modifiée vous demandera quelques heures et une certaine application pour former la patte de boutonnage et les fronces. Elle est ici à nouveau dans cette merveille de double gaze France Duval Stalla ❤

Pour réaliser cette petite blouse j’ai donc tracé sur ma planche de patron une ligne de taille à 17cm du bas de mon Avant et de mon Dos.

J’ai ensuite tracé une ligne partant de la taille jusqu’à la couture d’épaules: ce sera ma patte de boutonnage.

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai fixé l’avant de mon patron sur le pli en le décollant de 3,5 cm au niveau de la ligne de taille: Je n’ai épinglé mon patron au tissu que jusqu’à la « ligne boutonnières »:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai replié mon patron sur la ligne boutonnières et ai tracé deux traits à la craie tailleur: le premier au ras du patron, le second est tracé parallèlement à trois cm.

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai ensuite replié  mon tissu en ramenant le trait à 3cm sur le trait au ras: seule l’épaisseur du haut de mon tissu est repliée; l’épaisseur du bas doit rester plane!

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai épinglé le pli ainsi formé:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai ensuite rabattu le patron sur mon tissu avec le pli et ai tout épinglé. J’ai retracé la largeur basse de mon côté en ajoutant 2,5 cm:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai coupé mon tissu: les marges de couture sont comprises il faut donc couper au ras du patron ou des nouveaux traits tracés.

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Il faut réaliser la même opération avec le dos mais il n’y a ici pas de patte de boutonnage à ajouter:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Il faut ensuite couper les manches. Elles sont ici rallongées de quelques centimètres (environ 10 cm):

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Couper une ceinture avec du thermocollant: 112 cm sur 5cm

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Couper la basque: largeur de la laize 140 cm environ sur 20 cm. La coudre aux extrémités après avoir surfilé les bords. C’est un vrai hasard mais ici la largeur de la laize était égale à la largeur de l’Avant+Dos. D’une manière générale il faut que la basque ait la même largeur que la largeur « Avant + Dos »:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Couper un biais pour l’encolure:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Je vous conseille de surfiler à la surjeteuse chaque pièce du votre blouse.

On reprend ensuite la partie Avant et on fixe le pli toujours épinglé avec un coup de fer à repasser.

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Il faut ensuite couper une bande de thermocollant à coller au fer entre les deux traits tracés pour la patte de boutonnage:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Replier à nouveau la patte de boutonnage, la coudre sur la longueur et former les boutonnières:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Coudre l’Avant au Dos par les épaules et les côtés, endroit contre endroit:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Coudre la basque au top, ENVERS CONTRE ENVERS:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Ecarter les coutures ainsi formées à la taille au fer et former les fronces et laissant intactes 10 cm de chaque côté:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Coudre la ceinture et bien la positionner endroit contre endroit sur la taille en répartissant bien les fronces uniformément:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Coudre le pli interne Haut de la ceinture puis rabattre la ceinture sur elle-même et la coudre.

Il ne vous reste plus qu’à coudre vos manches, poser le biais d’encolure et faire les ourlets manches et basque. Et voilà 🙂

Bravo à vous! Votre petite blouse est aussi belle sur l’envers…

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Que sur l’endroit!

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Si vous réalisez ce tuto je serai ravie de voir vos réalisations 🙂 Vous pouvez à nouveau modifier la longueur des manches, la largeur de la ceinture, l’importance des fronces, la longueur de la basque… etc

Bonne couture à vous 🙂

A très vite,

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Publicités

ma petite blouse… le come back

Hello everybody, hello hello! Plus de trois mois d’absence sur ce blog, wouhou… je crois que c’est un record.  Anyway, ce soir je reviens vers vous avec un petit article un peu spécial où je vous parle un peu plus en détails de ce hacking du patron Scout Tee, accompagné d’un tuto pour le réaliser: je vous propose de faire la petite blouse en double gaze France Duval Stalla déjà publiée à l’automne dernier.

A l’origine j’ai eu un réel coup de coeur pour ce patron il y a déjà un certain temps: un basique très bien coupé, idéal pour réaliser un top ou un tee-shirt, en maille ou en chaîne et trame. Ce top est assez droit et il n’a pas de pinces poitrine. Son encolure est ronde et légèrement décolletée ce qui le rend féminin. J’en ai réalisé un certain nombre que j’ai d’ailleurs parfois modifiés sans trop m’éloigner de la coupe initiale (ajout d’un plastron, d’une pâte de boutonnage, manches modifiées…). Et puis, de modifications en modifications, de hacking en hacking j’ai réalisé que ce patron était pour moi le patron de buste de base idéal. Et depuis j’ai le sentiment qu’un boulevard s’est ouvert devant moi pour m’amuser à créer une quantité de modèles. Quel plaisir!

Cette petite blouse en double gaze a été faîte à l’instinct. Je voulais énormément faire un modèle se rapprochant d’une blouse aperçue cet automne chez Des Petits Hauts. Sans avoir pu examiner ce modèle de près j’ai voulu en capter l’allure aérienne éthérée, et poétique. Afin de réaliser le tuto pour le partager avec vous j’ai tenté de l’améliorer encore davantage. Le corsage est un peu plus élargi et les fronces sont plus présentes. La basque est raccourcie et la ceinture est plus ample. Je crois qu’avec ces deux nouvelles versions je touche du doigt ce à quoi j’aspirais dès le départ.

La première version a été faite dans le sublime crêpe de viscose d’Atelier Brunette: Un tombé parfait et une lumière!!! Elle est un peu plus habillée, plus chic que la version en double gaze qui elle est idéale pour flâner dans la douceur du quotidien.

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

La deuxième version est dans cet amour de double gaze de chez France Duval Stalla: une montagne de douceur! Elle sera très agréable en été avec ses manches un peu plus courtes.

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Alors? Si cette petite blouse vous a plu je vous propose de la réaliser et peut être même de poursuivre ce hacking de folie!! Rendez-vous dans le prochain billet où vous pourrez trouver le tuto 🙂

Douce nuit

Aujourd’hui nous sommes le premier décembre! Un mois de partage et d’effervescence que j’adore.

Ceux qui me connaissent depuis quelques années savent à quel point j’aime offrir un doux compte à rebours à mes enfants, plein de douceurs et de rêve. J’aime les voir s’impatienter, travailler à leurs diverses listes dont je ne suis pas toujours destinataire d’ailleurs. J’aime cette douceur du foyer, anti-chambre de ces futurs citoyens et incubateur de leurs talents. Plus encore en décembre où la magie de noël commence à s’infiltrer, des poésies d’écolier aux confections concoctée à dix doigts dans le plus grand secret.

Chaque année ces deux compères, très concernés, m’aiguillent dans cette réalisation et m’accompagnent dans le choix du petit matériel.

Nous avons voulu lui donner pour 2016 l’image d’une belle nuit d’hiver, étoilée, intimiste, gracieuse; Avec une MONTAGNE de cadeaux au pied du sapin!!! Un cadeau pour chaque jour, avec des petites friandises à l’intérieur 🙂

Je vous souhaite un très très beau mois de décembre, plein de lumière et d’amour ❤ ❤ ❤

calendrier de l'avent 2016- le coussin du singe and sons

calendrier de l’avent 2016- le coussin du singe and sons

calendrier de l'avent 2016- le coussin du singe and sons

calendrier de l’avent 2016- le coussin du singe and sons

calendrier de l'avent 2016- le coussin du singe and sons

calendrier de l’avent 2016- le coussin du singe and sons

calendrier de l'avent 2016- le coussin du singe and sons

calendrier de l’avent 2016- le coussin du singe and sons

 

Ma blouse en double gaze

De retour après quelques semaines d’absence, je reviens ce soir vous parler de mon dernier coup de coeur tissu: les doubles gazes éditées cette saison chez France Duval Stalla. J’avais commandé une double gaze « lavée » couleur banane sans savoir que d’autres coloris allaient sortir; et puis France m’a contactée avant d’envoyer mon colis pour me proposer de me faire découvrir les nouveaux coloris non « lavés » qu’elle venait de recevoir. J’ai donc reçu un joli ensemble banane, nude et indigo.

Ces tissus sont une très belle découverte tant la douceur et le moelleux sont au rendez-vous. Les couleurs déclinées dans cette matière sont superbes, lumineuses, et s’accordent très facilement avec le reste de ma garde-robe. D’ailleurs je n’ai pas tardé à les coudre tant ils me faisaient de l’oeil.

blouse ersatz des petits hauts en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

J’ai choisi de réaliser une petite blouse, très inspirée d’un modèle de la saison actuelle chez Des Petits Hauts, en repartant d’une base que je commence à bien connaitre: le scout woven tee-shirt de Grainline Studio.

Explications:

J’ai supprimé environ 10 cm sur la longueur du buste initial.

Avant de couper mon tissu j’ai légèrement décalé le bas de mon buste du pli de mon tissu (environ 2cm) avant de l’épingler puis de le couper. En effet, je voulais ajouter des fronces sur mon buste, et il me fallait une plus grande largeur. Ensuite j’ai ajouté une fausse patte de boutonnage sur le buste « devant » au niveau de l’épaule droite en faisant un repli, jusqu’à la taille. Ce n’est qu’à partir de ces modifications que j’ai coupé mon tissu.

J’ai ensuite coupé une ceinture (une bande de 4cm de large, thermocollée, repliée comme un biais) que j’ai voulue assez large pour que ma blouse soit ample et non cintrée. Je l’ai cousue à mon buste devant et dos en accentuant les fronces sur le centre jusqu’à les supprimer sur les côtés.

Ensuite j’ai coupé une bande de la même largeur que mon buste avant + dos; de 20 cm de long et je l’ai cousue à ma ceinture en formant les mêmes fronces que le buste. Cette étape fronces/ceinture est la plus longue.

J’ai terminé le bas de la blouse par un ourlet invisible à la main.

Pour ce qui concerne les manches je les ai rallongées, en traçant un trait approximatif qui partait de l’extrémité de la manche. Je les ai cousue à la blouse en les terminant avec un ourlet double.

J’ai enfin cousu mon encolure avec un biais coupé dans le tissu.

Voilà; je ne sais pas si mes explications sont claires… peut-être faudra t-il que je fasse un réel tuto accompagné de photos…?

Toujours est-il que j’ai tellement aimé coudre cette blouse que j’en ai fait deux identiques en nude et en indigo! La double gaze est si légère et aérienne qu’elle est parfaite pour ce modèle. Je l’adore; il va avec tout et m’entoure d’une montagne de douceur pour la journée.

Un grand merci à France pour ces vraies petites merveilles ❤ <3;

Voici quelques petites photos pour vous ; Belle soirée 🙂

blouse ersatz des petits hauts en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse ersatz des petits hauts en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse ersatz des petits hauts en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

 

 

 

…que l’Amour…

Décembre, Décembre, enfin te voilà! Décembre et tes lumières, tes promesses; Décembre et toutes tes joies, tes partages, tes secrets! Décembre comme une révérence à cette année particulière, douce et amère à la fois.

J’ai entendu une chanson magnifique* il y a quelques jours; une chanson pleine de réconfort et qui est venue à point nommé me rappeler l’essentiel pour chaque jour…

et je me surprends à rêver,

à rêver de…

l’amour des joues de mes enfants, de leurs joies pétillantes

de leurs chagrins consolés, de nos envies partagées

l’amour d’un chocolat, grignoté discrètement, d’un fumet qui chante

d’un sourire inattendu, comme d’un regard ému,

l’amour d’un bon verre de vin, d’une blague d’adolescent,

l’amour d’un film captivant, d’une photo figeant l’instant;

l’amour de mes souvenirs, et celui de mes espoirs,

l’amour d’une mélodie, entêtante ou entraînante,

de ce roman bouleversant, d’un poème caressant,

l’amour des jolies matières, des étoffes singulières

l’amour des couleurs du temps, des rires enivrants,

l’amour du faire ensemble comme du fait par soi-même,

L’amour de mes proches évidemment, mais aussi celui des autres, différents et semblables, de ceux que je rencontrerai, et de ceux qui ne sont plus,

l’amour et ce qu’il charrie avec lui de liens et parfois de folie,

l’Amour comme la Vie, en France ou ailleurs…

Aujourd’hui démarre Décembre et je veux qu’il soit plein, qu’il déborde de cette Vie là! Se réjouir, inlassablement, et savourer tous ensembles;

Plus encore que les autres années je l’ai attendu et lui ai préparé des petites surprises pour patienter jusqu’au réveillon de Noël. Aidée de deux apprentis chevronnés, je l’ai paré de rubans, de flocons, et d’étoiles, comme un besoin de douceur de légèreté et de pétillant.

Voici le calendrier de l’avent de ce mois de Décembre 2015; je vous le souhaite magnifique, plein et vibrant!

calendrier de l'avent 2015- le coussin du singe

calendrier de l’avent 2015- le coussin du singe

 

calendrier de l'avent 2015- le coussin du singe

calendrier de l’avent 2015- le coussin du singe

 

calendrier de l'avent 2015- le coussin du singe

calendrier de l’avent 2015- le coussin du singe

* Jacques Brel « Quand on n’a que l’amour »

Xerea

Xerea c’est la petite robe sixties créée par Pauline Alice. J’en avais entendu parler par mon acolyte Annie Coton, lors d’une virée shopping tissu. Elle m’avait alors sous-entendu que le prochain modèle de Pauline, qu’elle était en train de tester, allait beaucoup me plaire… Je suis restée sur un suspense intenable. Et puis il y a deux semaines environ…Bam! Bingo, coup de foudre total pour cette petite robe qui vient de sortir; d’autant plus lorsque j’ai vu les sublimes versions des testeuses de folie Un chas un chas et Annie Coton. Je dois reconnaître que je suis devenue une sorte d’obsession ambulante qui n’attendait qu’une seule chose: recevoir son tout nouveau tout joli patron.

Xerea est arrivée plus vite que je ne l’attendais et j’ai pu me jeter à corps perdu dans sa réalisation. Merveilleuse réalisation je dois dire. J’ai choisi la version à manches courtes et d’une largeur réduite (version A). J’ai un peu hésité à poser un empiècement contrastant… Et puis finalement non. Une version unie dans ce très joli jacquard de Pretty Mercerie serait parfaite. Deux heures plus tard, je portais fièrement ma petite Xerea. Cette petite robe se réalise sans aucune difficulté.

 

Robe Xerea en jacquard

Robe Xerea en jacquard

 

Robe Xerea en Jacquard

Robe Xerea en Jacquard

robe Xerea en Jacquard

robe Xerea en Jacquard

Robe Xerea en Jacquard

Robe Xerea en Jacquard

 

Dans la foulée de la première j’ai donc cousu Xerea numéro 2 dans un denim foncé très fluide et légèrement extensible trouvé sur le marché d’Antony.

 

Robe Xerea en Denim

Robe Xerea en Denim

 

Ici encore, pas d’empiècement contrastant. J’aime la simplicité du denim, une de mes matières préférées dans le prêt à porter. J’ai choisi de ne pas finir le col avec du biais mais j’ai coupé un double empiècement avant et arrière que j’ai posé endroit sur endroit comme un enforme. Je préfère cette finition.

 

Robe Xerea en Denim

Robe Xerea en Denim

 

Xerea taille très bien, peut-être même un peu grand. Je fais un bon 40 et j’ai pu réduire un peu la largeur du buste pour ces versions en 40. Pour moi c’est parfait, j’ai pu l’ajuster très facilement à mes mensurations (resserrer les extrémités de l’empiècement avant et supprimer un peu de largeur sur les côtés).

 

Robe Xerea en Denim

Robe Xerea en Denim

 

Robe Xerea en Denim

Robe Xerea en Denim

J’aime énormément cette petite robe, idéale en cette saison: ajustée sans être moulante, intemporelle et féminine à souhait. Elle se prête à toute sorte d’occasion: plage, ville, sortie plus chic, ballade décontractée. Bref, c’est une robe pour tous les jours qui prend allègrement la place de « basic » dans ma garde robe. Il faut absolument que je réalise à présent une version avec empiècement et une version sans manches plus ample (version B).

 

Robe Xerea en Denim

Robe Xerea en Denim

robe Xerea en Denim

robe Xerea en Denim

Ma robe chemise en chambray

Ce n’est pas un scoop, je suis une fan inconditionnelle des créations de Morgane Sézalory, la talentueuse créatrice de la marque Sézane. Mais comme beaucoup de ses admiratrices, je suis parfois freinée par le prix de ces si beaux produits. Parmi ceux-ci je suis restée totalement charmée par la robe chemise Chaplin, en chambray bleu: wonderful but too expensive I guess… ? pffff… trop dur;

Et puis j’ai aperçu le superbe ersatz de cette robe Chaplin chez Petits bonheurs dans mon atelier; et là j’ai compris que pour cette fois, l’art douloureux de la frustration n’avait que trop duré. Mes dix petits doigts allaient me permettre de faire « all by myself » une robe s’approchant de cette petite merveille; …Et puis tiens, au fait; j’avais en plus un magnifique coupon de chambray bleu déniché chez Cousette il y a environ deux ans, qui me tendait les bras! Mazette!

Pour faire cette petite robe j’ai utilisé la base de la chemise Johanna de République du Chiffon, dont j’aime beaucoup le petit col arrondi et qui comprend déjà des pattes de boutonnage. J’ai rajouté deux pinces dans le dos pour limiter le volume de la robe et j’ai également réduit les côtés du bas de la chemise. J’ai réduit sa longueur de 12 cm environ et y ai cousu une ceinture de 5cm de large qui se place juste au niveau de l’os du bassin comme le conseille Petits bonheurs dans mon atelier. Elle propose en effet un super tuto explicatif pour réaliser cette robe. Seule petite modif chez moi: la patte de boutonnage s’arrête à la ceinture… une petite erreur d’inattention en réalité. J’ai posé des petits boutons en buis, tout pareil que sur la Chaplin 😉

Ensuite j’ai coupé une bande de 45 cm de long sur toute la largeur de la laize (140 cm) et j’ai bâti les fronces. J’ai assemblé la jupe à la ceinture puis ai fait un ourlet pour qu’elle tombe à 8-10 cm des genoux…et… WAHOU! Magique! Ma petite Chaplin était née 🙂 Trop contente de son rendu, je n’arrête pas de la porter. Elle est géniale!

En voici un petit aperçu; belle journée

 

Robe chemise Johanna en chambray bleu

Robe chemise Johanna en chambray bleu

 

 

Robe chemise Johanna en chambray bleu

Robe chemise Johanna en chambray bleu

 

 

Robe chemise Johanna en chambray bleu

Robe chemise Johanna en chambray bleu

 

 

Robe chemise Johanna en chambray bleu

Robe chemise Johanna en chambray bleu

 

 

Maurice

Pantalon Maurice de République du Chiffon par le coussin du singe

Pantalon Maurice de République du Chiffon par le coussin du singe

Maurice, c’est le pantalon cigarette de la collection automne 2014 de République du Chiffon. Ce fut un vrai coup de coeur pour moi, tant j’aime et je porte des pantalons au quotidien. J’adore sa forme, ultra bien coupée, près du corps et bien affutée. Ce n’est pas une surprise, j’ai trouvé ce patron très très bien conçu et agréable à réaliser.
J’ai, du fait de ma petite expérience pour ce genre de modèle, une réelle appréhension à me lancer dans la réalisation de pantalons. Je crains toujours de passer un temps fou à retoucher ce type de vêtement qui, je le sais, ne sera pas porté s’il ne tombe pas bien. Et je dois dire que Maurice a été une véritable réconciliation.

J’ai voulu coudre mon premier Maurice dans un magnifique lainage à costume gris rayé, trouvé sur Ma petite mercerie. Son extrême douceur et son soyeux m’avaient en effet conquise. Par excès de prudence j’ai fait une toile avant de me lancer: cela s’est révélé inutile au final puisque je n’ai fait aucune retouche. Enfin, si: j’ai juste rajouté 3 cm au bas des jambes et j’ai réalisé un ourlet invisible à la main.
Je me suis appuyée sur le tuto de Jacques réalisé par Géraldine sur le site de République du Chiffon pour réaliser la poche passepoilée (d’ailleurs je me suis trompée de côté pour la poser). Pour ce qui est de la braguette j’ai suivi le pas à pas de Smichkine. Un grand merci à toutes les deux pour ces super explications 🙂

Je profite de ces photos pour vous dire que Maurice participe au concours « Trendy et Happy » de Mydress-made. Vous pouvez donc voter pour lui jusqu’au 05 décembre si vous le souhaitez. Enfin, moi je vous y encourage vivement en tous cas! 😉

Je vous montre donc aujourd’hui Maurice, dans une version un peu habillée et dont je suis très contente!
Ouh la la, je sens que je vais vite revenir vers toi Maurice 🙂

Pantalon Maurice de République du Chiffon par le coussin du singe

Pantalon Maurice de République du Chiffon par le coussin du singe

Pantalon Maurice de République du Chiffon par le coussin du singe

Pantalon Maurice de République du Chiffon par le coussin du singe

Promenons-nous dans les bois

« Bon Alice, ça y est; une fois encore nous nous retrouvons pour parler du 1er décembre, mois cher à vos yeux à plus d’un titre… et une fois encore je sens que vous nous avez préparé des petites surprises comme vous savez bien le faire 😉 Je me trompe? »

« Euh, et bien c’est à dire que, là tout de suite je suis un peu intimidée pour en parler… Tout d’abord merci beaucoup pour ces mots si gentils et éloquents; je suis très loin de m’attendre à tout cela…. »

« Oh enfin, Alice, je vois que vous rougissez… vous n’êtes pas sans savoir que nous attendons votre petite création annuelle avec impatience!!! Nos lectrices les plus assidues nous ont littéralement harcelé pour connaître la date de parution de cet article! Enfin… Voilà! Maintenant il faut faire cesser ce suspense, pensez donc à toutes celles et ceux qui ont décidé de se lever aux aurores demain matin pour découvrir votre article dans leur kiosque à journaux avant une inévitable rupture de stock! »

« Oh et bien merci, vraiment. Alors je ferai bref: cette année tout est parti d’une balade dans les bois avec mes enfants et mon mari, et de l’émerveillement que nous avons eu à observer les branches tombées des arbres… Voilà, ce fut un moment doux, un moment simple, plein de partage et de pureté. Et je dirais qu’en cette fin d’année, ce que je souhaite partager avec les miens, ce sera juste cela: de la douceur, de la simplicité, de l’amour et de l’authenticité… Ma création annuelle est donc à cette image. J’espère que les lectrices ne seront pas déçues. J’espère surtout pouvoir leur communiquer mon envie de finir cette année qui fut dense et parfois éprouvante, par des notes sucrées et réconfortantes… »

« Et bien et bien!!! Aliiiiiiiiice!!!! Vous en avez trop dit ou pas assez! Je ne peux contenir davantage une tachycardie naissante! Qu’avez-vous donc fait pour y mettre tout cela? Dîtes-nous diable ce que vous avez réalisé  »

« Et bien, mon cher ami, je pense qu’il est grand temps de lever le mystère! Une fois encore je me permettrai de vous souhaiter à tous et toutes de superbes préparations de Noël ainsi que de merveilleux moments de partage. Voici mon calendrier de l’avent 2014: un calendrier éphémère que mes deux enfants reconnaîtront en prenant, je l’espère, plaisir à le découvrir un peu plus chaque jour! Voici les photos; et un grand merci à mes fidèles lectrices et lecteurs pour leur complicité si précieuse. A bientôt 🙂 »

 

calendrier de l'Avent 2014 par le coussin du singe

calendrier de l’Avent 2014 par le coussin du singe

calendrier de l'Avent 2014 par le coussin du singe

calendrier de l’Avent 2014 par le coussin du singe

calendrier de l'Avent 2014 par le coussin du singe

calendrier de l’Avent 2014 par le coussin du singe

calendrier de l'Avent 2014 par le coussin du singe

calendrier de l’Avent 2014 par le coussin du singe

calendrier de l'Avent 2014 par le coussin du singe

calendrier de l’Avent 2014 par le coussin du singe

Le Confortable

Le Confortable, quelle appellation prometteuse pour ce petit haut imaginé par Marisa Mlm. C’est en préparant ma garde-robe d’automne en rentrant de mes vacances d’été que j’ai découvert ce très joli patron. Le confortable est un petit haut à manches longues, extrêmement bien coupé, sans aucune pinces de poitrine ou de dos et pourvu d’une encolure bateau terriblement féminine. Ce modèle est parfait pour tout type de tissus: lin, coton, viscose, lainage, molleton. Quel plaisir de pouvoir l’imaginer dans d’infinies versions. Le choix du tissu d’un modèle est l’étape que je préfère dans la réalisation d’un vêtement et avec le Confortable je suis ravie! Ce patron, de part la simplicité de sa coupe, met à l’honneur les tissus et ça j’adore!

Depuis plusieurs semaines je louchais honteusement sur la version en crêpe blanc crème réalisée par La Poule, une version à la fois habillée et décontractée comme j’aime. Et justement j’avais trouvé lors d’une récente visite au Marché d’Antony, un très beau coupon de crêpe assez fin. C’était sans compter ma visite chez BennyTex, véritable lieu de perdition dont les trésors m’avaient été vantés par Mydress-made puis par Annie Coton. Ces deux talentueuses couturières ont récemment écrit des articles plus qu’alléchants sur ce vendeur d’exception et je me suis donc promptement rendue chez Benny. Hormis les magnifiques coupons de lainage, de gabardine de soie, de crêpe de soie, …, je me suis amourachée de cette dentelle que j’ai tout de suite imaginée sur mon Confortable.

Mon tout premier Confortable est donc ici cousu dans un mariage ultra fluide de crêpe et de dentelle, d’une extrême douceur. Sa réalisation a été très agréable: j’ai cousu le col de la dentelle sur l’encolure de mon crêpe (endroit contre endroit) puis j’ai raccordé les épaules en faisant une couture interne cachée entre mes deux tissus. Le reste du vêtement a été entièrement monté avec des coutures anglaises: manches et côtés. Enfin j’ai réalisé un ourlet sur mes manches que j’avais déjà raccourcies lors de la découpe de mon tissu d’environ 10 cm pour qu’elles aient une longueur 3/4. Au niveau taille j’ai pris du L pour un 38/40 du commerce et je n’ai fait absolument aucune retouche d’ajustement.

Que vous dire de plus? Que j’ai déjà des étoiles dans les yeux en pensant à mes prochaines versions du Confortable? Que j’ai envie de le porter tous les jours tant il est effectivement ultra confortable et seyant à souhait?

Je dirais un grand MERCI à Marisa pour ce magnifique patron qui va m’accompagner pendant un long moment 🙂 Excellente soirée à tous!

 

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Le Confortable de Mlm patrons en crêpe et dentelle par le coussin du singe

Photos Jb Boussuges
Collier Schlomit Ofir (un oiseau sur la branche)
Jean Sezane (2014)
Bottines Minelli (2012)

Michelle

Ah Michelle… (soupir d’extase)…on a passé un bon moment ensemble non? C’était plutôt sympa ce petit tête à tête einh?

Michelle Michelle Michelle, que dire de plus… que je t’ai aimée dès le premier regard sur IG? Que j’ai guetté l’ouverture de la boutique RDC avec une impatience incommensurable, d’autant plus avec ce délicieux suspense que ta créatrice avait créé autour de ta naissance?

Bon alors, la veste Michelle: honnêtement, je l’ai cousue avant le « pas à pas »  posté par Géraldine Debeauvais sur le site République du Chiffon et je l’ai faîte avec un immense plaisir. Tout roule, tout est beau, clair, tombe parfaitement. Les explications sont vraiment claires et moi j’ai envie de dire ce soir: Merci merci merci République du Chiffon de nous avoir proposé une si belle collection parmi laquelle cette si jolie Michelle (et bravo Géraldine pour les patrons pochettes!). Alors oui , c’est vrai, il y a toutefois un écueil à cet engouement… j’ai une « to do list » qui s’est gravement allongée. Mais en même temps j’ai envie de dire « Et alors? Que diable! Soyons fous pour une fois! » 😉

Voilà, vous savez presque tout. Michelle est dans un coton à chevrons gris bleuté de la boutique « les merveilles de Saint Pierre », très fluide et agréable à porter mais qui froisse un peu quand même. Sa doublure est dans une batiste de coton qui sera bien agréable pour des températures plus élevées. J’ai voulu garder un côté classique et basique pour cette première version. Dire que j’aime ce patron serait un doux euphémisme…

A patron d’exception, shooting d’exception… dans un lieu magique où vivent deux belles colombes… Merci pour votre accueil;

Et voici les photos de ma petite Michelle:

 

Michelle de République du Chiffon en coton chevrons gris bleuté

Michelle de République du Chiffon en coton chevrons gris bleuté

 

IMG_3902

 

IMG_3922

 

 

 

IMG_3921 (1)

 

IMG_3893

 

IMG_3916

 

IMG_3877

 

A bientôt,

 

 

 

 

 

Black and white vest

J’aime j’aime j’aime les motifs géométriques ces derniers temps. Et je suis ravie parce qu’avec les tendances mode du moment j’en vois partout, sur les pantalons, les t-shirts, les chemises, et, mon gros coup de coeur, sur les vestes.

J’avais en réserve un petit coupon de lainage tissé assez épais, magnifique mais malheureusement trop petit pour en faire une pièce importante. Mais l’arrivée de ce redoux m’a donné envie de l’utiliser pour en faire un gilet de mi saison.

Je me suis alors penchée sur les patrons que j’avais en réserve et le Melting pot de Marie m’a à nouveau fait de l’oeil. Et oui, je l’avais déjà utilisé pour une tunique courte en tissu traditionnel japonais très géométrique ici et je trouve que décidément il s’associe très bien avec des tissus de ce type à mes yeux.

Cette fois ci j’ai utilisé la taille au dessus, d’autant plus que mon lainage n’est pas extensible. J’ai choisi de lui donner une forme asymétrique en accolant la bande du milieu à un côté. J’ai allongé les manches et j’ai également réduit légèrement le bas des devants et du dos pour que la forme ne soit pas trop évasée. Enfin, j’ai fermé ce gilet avec des petites agrafes  très discrètes qui ne surchargent pas mon vêtement s’il est ouvert.

J’aime cette coupe légèrement plus haute à l’avant, assez ajustée et ce côté un peu décalé de l’ouverture. Bon, allez, je vous le montre. Ahhhhhh, ce que j’aime le printemps 🙂 (enfin presque, plus qu’une semaine).

IMG_3415

IMG_3417

IMG_3429

IMG_3431

IMG_3444

for a swag december

Bonjour Mesdames, Mesdemoiselles et peut-être aussi Messieurs (ah oui papa!). Aujourd’hui je vous propose une petit détour linguistique pour explorer un mot un peu spécial: le swag.

Pourquoi le swag? Ha ha… suspense

13...

13…

Alors swag… késako?

Une petite recherche peut déboucher sur : »SWAG, abréviation de l’expression Secretly We Are Gay…humm pas convaincant. Le mot anglais swag est apparu il y a quelques mois sous nos latitudes francophones et commencerait déjà à se généraliser dans le langage commun. D’abord émergent dans les milieux un peu branchouilles et/ou djeun’s il est désormais important de tendre à être swag ou d’avoir des goûts swag. Je vous dirais que mes enfants sont encore trop jeunes pour s’intéresser au swag, même si ils sont par essence même les plus swaggy petits boys qui existent. Quant à moi je tente, malgré mon âge incertain, de rester un peu dans le coup mais je ne vous cache pas qu’entre deux lessives et les courses, je peine un peu… d’ailleurs ça c’est pas swag du tout…

Sur le blog de l’oreille tendue il est ici expliqué qu' »il ne serait plus cool d’être cool. Quelle qualité faut-il désormais avoir? Qu’est-ce qui est mieux que le cool? le swag ». Et l’auteur de reprendre une définition du Urban Dictionary : »Swag is a subtile thing that many strive to gain but few actually attain. It is reserved for the most swagalicious of people »… Selon ce blog donc : « n’est pas swag qui le veut, mais qui l’est en tire gloire. »

C’en fut assez pour moi…la claque…

… déjà que j’avais du mal à rester cool, s’il faut maintenant être swag??! Mais bon, comme je me le répète assez souvent, l’important dans la vie est d’avoir des objectifs pour tendre vers.; Oui, c’est vrai, je pourrais me satisfaire d’être « presque swag »; ce serait même cool….

Forte de ce nouveau vocabulaire je vais tenter de vous résumer ce jour qu’est le 1er décembre et ce qu’il promet:

Le 1er décembre c’est le dernier mois de cette année 2013 (cool pour certains, swag pour d’autres, tout dépend du ressenti personnel)

Le 1er décembre c’est le début des achats de noël (pas swag) ou des petites créations de noël (cool), dont certaines seront à tomber (les swag)

Le 1er décembre, on démarre un calendrier de l’avent (cool) mais le mien….. il est SWAG!!!!! (même si Alexandre, 2ans 1/2, a commencé à chanter joyeux anniversaire en le découvrant ce matin… so swag :-)). Pour les plus anciens lecteurs c’est celui de l’an dernier.

En vous souhaitant un magnifique mois de décembre 2013 ;

c'est la fête! Calendrier de l'avent en tissus petits pan, une guirlande à fanions gourmande!

c’est la fête! Calendrier de l’avent en tissus petits pan, une guirlande à fanions gourmande!

des trésors pour les gourmands

des trésors pour les gourmands

Tchuss!

 

Mon petit col Claudine

Je cherchais depuis un moment un modèle de petit chemisier à col Claudine tout simple. Le chemisier qui habille n’importe quel pantalon ou lainage. Le basique qui finit une tenue. Celui qui est capable de répondre à l’angoisse du matin quand on a 5min chrono pour trouver les vêtements du jour et que décidément « j’ai plus rien à me mettre ». Vous préparez votre tenue la veille vous?

Et en feuilletant mes livres de couture japonaise je suis tombée sur ce modèle, à manches courtes ou bouffantes, dont le petit col est à tomber par terre. Je n’avais pas envie des manches proposées alors je les ai rallongées et j’ai ajouté des poignets.
J’avais en stock depuis fort longtemps un coupon de batiste blanche de chez France Duval Stalla hyper doux et je le trouve parfait pour cette chemise.

Mon problème maintenant est de savoir dans quelle couleur je ferai le prochain parce que vraiment je l’aime beaucoup ce petit col…

Mon petit col Claudine

Mon petit col Claudine

IMG_2302

tout en rondeur

tout en rondeur

chemisier à col Claudine en batiste blanche FSD.

chemisier à col Claudine en batiste blanche FSD.

le dos

le dos

IMG_2283 (2)

Vêtements faciles en lin et coton de Kyoko Sakauchi

Vêtements faciles en lin et coton de Kyoko Sakauchi

les deux versions proposées

les deux versions proposées

p’tit écrin

Pour Claire qui a soufflé récemment une petite, minuscule, bougie de plus, j’ai cousu un nouvel étui mais cette fois-ci pour l’iPad mini.
J’ai utilisé un cuir de chèvre velours chocolat que j’ai matelassé avec de la ouate.

J’ai choisi d’y ajouter un petit passepoil doré, pour en faire un vrai « petit écrin à bijoux ». Je l’ai doublé à l’intérieur avec un joli lin crème.
(Passepoil et lin de doublure viennent de chez FDS; le cuir vient de Decocuir).

Au final je le trouve mimi, girly, et je trouve qu’il peut même s’improviser en pochette pour sortir.
J’aurais pu y ajouter une petite anse… mais il est chouette même sans ça non?…

l'étui pour iPad mini en cuir velours chèvre matelassé et passepoil doré.

l’étui pour iPad mini en cuir velours chèvre matelassé et passepoilé de doré.

IMG_2064

prêt pour sortir

prêt pour sortir

le détail de la fermeture et du pompon

le détail de la fermeture et du pompon

IMG_2082

October’s Jacket

Au commencement il y eu cette jeune femme, inconnue, aperçue dans la rue il y a quelques jours je crois, mais surtout qui portait le petit gilet en molleton d’une certaine Agnès…si si je suis sûre que vous le connaissez, l’indémodable, le formidable petit cardigan en molleton avec ses petits boutons nacrés…
Et puis je me suis souvenue que j’avais égaré le mien, gris lavande, offert il y a quelques années maintenant et beaucoup beaucoup porté.

Bref, ce petit gilet je l’adorais parce qu’il était doux, chaud, moelleux mais toujours élégant.
Et puis, je me suis dis que « mince ! » avec ce temps humide et un peu froid j’avais besoin de m’envelopper dans un bon molleton.

J’ai cherché un modèle qui pourrait inspirer une petite veste confortable et j’ai opté pour la veste en Tweed de ce joli livre de couture japonaise:

Blouses robes et Cie de Yoshiko Tsukiori

Blouses robes et Cie de Yoshiko Tsukiori

Pour ce modèle j’ai choisi le magnifique molleton en jersey matelassé gris orageux créé par France Duval Stalla: Une merveille au toucher, une lumière incomparable dans ce tissu très agréable à travailler.

Pas de boutons pressions nacrés ici, j’ai préféré faire un revers sur le col pour un côté plus « rock » à marier avec le matelassé.

Voici ma nouvelle petite veste « gris orageux ». J’ai choisi de la doubler entièrement avec une batiste gris orageux de chez FDS toujours. J’ai également rallongé les manches.

Ah…que c’est bon l’arrivée de l’automne 🙂 Mais …où sont mes marrons chauds au fait?

IMG_2097

IMG_2088

le col retourné

le col retourné

IMG_2103

IMG_2090

IMG_2099

le sac de fille

Le sac de fille,… moi je dis, non ce n’est pas un accessoire, … c’est un CONCEPT.
Chaque fille a son sac, son style. Il peut être très grand ou tout petit, clinquant ou champêtre, griffé ou non, à poches, à bandoulière, fermé avec un cadenas ou totalement ouvert…..
Mais nous avons toutes un sac… enfin un… les plus audacieuses peuvent en avoir plusieurs qu’elles utilisent s’il le faut simultanément en fonction de leur tenue.

Mais ce qui me fait dire que c’est un concept c’est que nous avons presque toutes la manie d’y mettre toute notre vie voire même d’y assortir un kit de survie pour situations extrêmes.
Alors bon….moi, évidemment, je n’échappe pas à cette règle et je vois mes sacs successifs se remplir inlassablement de toute sorte de choses plus ou moins utiles et encombrantes. Certains matins je pourrais même avoir l’impression que je pars au travail avec ma maison sous le bras…Est-ce grave docteur?

Le petit dernier en date c’est toujours un spring it-bag (cf tuto) version grise à frange et très très fleurie à l’intérieur. Je me suis dis que c’était plus sympa d’ouvrir mon sac et d’être hypnotisée par une avalanche de fleurs.
Mais une fois fermé mon sac de fille reste sobre, dans un cuir de chèvre velours gris.
J’y ai rajouté un petit rabat frangé histoire de préserver ma vie privée.
Alors, et vous votre sac ? Il dit quoi ?

Spring It-bag # 3

Spring It-bag # 3

une avalanche de fleurs

une avalanche de fleurs

une attache aimantée

une attache aimantée

le détail de la mini-frange arrière

le détail de la mini-frange arrière

Rentrée studieuse… ou pas

Qui dit rentrée, dit redémarrage du café-couture! Youpi!

Et cette année Monsieur Café-couture se marie avec Madame Tricot-thé. Que de bons moments et échanges en perspective.

Alors le café-couture / tricot-thé c’est quoi cette année? Et ben c’est une dizaine de super nanas qui se réunissent environ trois fois par mois dans un lieu magique (un petit château) autour de leurs hobbys: la couture, le tricot, le café et le thé, les gâteaux, les fous-rires, les anecdotes à raconter et les envies à communiquer. C’est des moments de bonheur où nous prenons le temps de faire ensemble.

Lors de notre reprise j’ai démarré une pochette iPad, entre deux bavardages, parce qu’il faut bien se l’avouer nous étions très contentes de nous retrouver.J’ai choisi de coudre un petit matelassé en liberty (Betsy Ann gris) assorti avec un passepoil rose métallisé de chez France Duval Stalla. Cette pochette se ferme avec une fermeture à glissière rose. J’avais en effet repéré les superbes pochettes iPad de Little Fabrics et m’en suis inspirée.

Voici la pochette de la rentrée, un étui fleuri pour inspirer mes recherches frénétiques de tissu sur ma tablette.

IMG_1771

IMG_1755

IMG_1780

IMG_1765

Fox news

Mes enfants adorent les livres; moi, j’adore mes enfants, et j’ai eu envie de réaliser un sac de bibliothèque pour une rentrée studieuse et littéraire.

Les renards fleurissent un peu partout avec l’arrivée de l’automne et je les trouve très mignons.
Ce coup de coeur a commencé durant l’été dernier avec ça:

pull jacquard motif renard in catalogue Phildar automne hiver 2013-14

pull jacquard motif renard in catalogue Phildar automne hiver 2013-14

Et puis j’ai vu de plus en plus de petites renards, sur des tissus (Michael Miller « Socks the Fox ») , sur des foulards en soie (Monop…), et je me suis surprise à aimer cette tendance, gaie tendre espiègle et délicate.

Vu le nombre de renards déjà croisés dans les livres pour enfants, et sans parler des fables de Jean, j’ai trouvé rigolo d’associer un petit renard au sac de bibliothèque des enfants.
J’ai trouvé une base de renard en origami sur le net. J’ai fait un modèle en papier que j’ai découpé et j’ai reporté le tout sur des chutes de cuir qui me restaient depuis un moment.

Bon, ensuite j’ai réalisé les coutures du sac sur un coupon de lin très épais et j’ai cousu mon renard dessus, classique. Seule l’extrémité crème de la queue du renard reste libre et n’est pas cousue au sac.

Enfin, j’ai eu grand plaisir à refaire une broderie au point de chaînette, point que ma belle-maman m’a appris cet été (encore merci).

Voici donc le sac des enfants, dans lequel j’ai glissé la revue de presse de la rentrée: des livres pour les enfants, pour lire, rêver et rigoler.

Paré pour aller jouer les petits rats de bibli

Paré pour aller jouer les petits rats de bibliothèque

une broderie bicolore au point de chaînette

une broderie bicolore au point de chaînette

tout est dit

tout est dit

sacré renard

sacré renard

pour la beauté des illustrations

pour la beauté des illustrations

pour pouvoir chahuter

pour pouvoir chahuter

bon allez on y va quoi? A la bibli!

un petit garçon impatient…

bon alors!!!! On y va?

bon alors!!!! On y va?

Voilà, maintenant, avec tout ça, faut que je case la bibli dans mon planning…. aouch!

When Minna meets Betsy Ann

Well well well… On dirait bien que j’ai un amour obsessionnel pour la petite Minna…
C’est la talentueuse Jolies Bobines qui m’a fait connaître les jolis patrons Salme et je suis tombée en amour pour Minna. C’est comme ça. On ne choisit pas toujours ce genre de sentiments.
Et puis on a toutes connu ça: on « rencontre » un patron un jour; on lui sort toutes nos phéromones et une bonne dose d’ocytocine et on lui fait tout pleins de petits…
Bon oui, je vous l’avoue je suis allée vérifier dans le dico avant de vous balancer toute cette science.

Donc moi j’en suis quand même à ma troisième petite Minna, sans péridurale s’il vous plaît, et je ne vous cache pas que chaque « enfant » est unique.
Certes, je ne vous ai pas encore montré la deuxième parce que je suis en train de peaufiner certains détails. Elle se dévoilera très bientôt.

Mais je vous montre aujourd’hui la troisième petite Minna, jeune fille en fleur, à qui j’ai ôté les manches pour un effet plus estival (j’en profite tant qu’il est encore temps) enlevé le pli central pour éviter la surcharge et remplacé le bouton du dos par un lien ton sur ton.

Minna d’aujourd’hui est entièrement doublée, j’ai donc pu faire un ourlet invisible en faisant remonter la « jupe » jusqu’à la taille… Ah Ah… c’est pas bête…

Donc voici bébé numéro trois: Minna blouse modifiée en Liberty Betsy Ann rouge (j’adôôôôre ce tissu):

Minna en Betsy Ann

Minna en Betsy Ann

le col, terminé avec un biais ton sur ton

le col, terminé avec un biais ton sur ton

avec une petite laine pour la fraîcheur qui arrive

avec une petite laine pour la fraîcheur qui arrive

le lien qui termine le col, so romantic

le lien qui termine le col, so romantic

une couture? ah ah ? il n'y en aurait donc pas?

une couture? ah ah ? il n’y en aurait donc pas?

Minna, I love you

Minna, I love you

dans les cuisines du coussin du singe : Spring It bag II, le tuto

Je vous propose aujourd’hui un tuto, mon tout premier sur le blog, pour réaliser le Spring It-bag de ce printemps. Cette version est plus petite mais vous pourrez ajuster les dimensions à vos envies. Mais tout d’abord, voici le produit fini, histoire de voir ce que l’on va réaliser…

une deuxième version du Spring it-bag, en peau de chèvre velour camel et tissu japonais

une deuxième version du Spring it-bag, en peau de chèvre velour camel et tissu japonais

Pour réaliser ce sac il vous faudra:

  • du cuir aux dimensions ci dessous,
  • du tissu décoratif aux mêmes dimensions,
  • de la colle à tissu,
  • un biais d’environ un mètre.
les côtés du sac, dont vous pouvez changer les dimensions à l'envie

les côtés du sac, dont vous pouvez changer les dimensions à l’envie

le fond du sac

le fond du sac

les anses, à plier en quatre

les anses, à plier en quatre

Pour commencer, choisissez un cuir en peau (chèvre velours ou autre) d’une épaisseur idéale d’1,2mm.

Coupez le cuir aux dimensions dessinées ci dessus (le trait vert). A titre indicatif il m’a fallu quatre peaux pour réaliser ce sac.

Coupez le tissu choisi pour l’intérieur aux dimensions du fond et des côtés.

IMG_0345

IMG_0347 b

Pulvérisez la colle à tissu sur l’envers de votre tissu et fixez le sur l’envers de votre cuir à l’aide de votre fer à repasser.

IMG_0351

IMG_0354b

Ensuite vous pouvez commencer à assembler les côtés du sac, bord à bord, puis ouvrir les coutures et repiquer à 3 mm de la couture centrale de chaque côté.

Vous obtenez ainsi une sorte de cylindre  (plus étroit en haut qu’en bas).

Réalisez un ourlet sur le haut du cylindre (le côté le plus étroit) pour faire une jolie bordure sur le tissu intérieur.

IMG_0371

Pliez chaque anse en quatre, comme un biais. Fixez ce pliage avec des pinces (par exemple des pinces à chemises) et piquez sur chaque bord à 2 mm.

le pliage des anses

le pliage des anses

IMG_0372

Fixez ensuite les anses sur l’intérieur du sac en veillant à ce qu’elle soient bien face à face et à égale distance des bords du sac.

Piquez les anses en réalisant un croisillon pour plus de solidité.

IMG_0370

Enfin, pour la partie la plus délicate, il vous reste à coudre le fond du sac et à recouvrir les coutures par un biais pour une finition propre.

Votre sac est terminé!!! Bravo et surtout faîtes moi partager vos belles réalisations et leurs variantes 🙂

 

Test de la Surjeteuse

J’avais mis de côté ce petit chemisier en voile de coton, indécise sur la méthode à utiliser pour coudre ce tissu transparent sans faire de gros ourlets trop visibles. Et puis la surjeteuse est arrivée et avec elle de nouvelles perspectives de couture.
Après ce premier essai je suis vraiment convaincue par l’utilité d’une surjeteuse: la couture est très propre, solide en dépit de la finesse du tissu et j’ai pu faire un ourlet hyper fin et très peu visible.
Conclusion de ce test conso: trois étoiles! (sur trois)

IMG_3942

IMG_3938

IMG_3945

IMG_3939

20130509-105011.jpg

Alice’s pocket

Voici une énième édition de la pochette en cuir et liberty fermée par une attache cartable. J’ai choisi cette fois ci un cuir bronze et du Liberty Poppy and Daisy bleu. Toujours aussi pratique pour ranger mes petits papiers, mes cartes, voire même mon téléphone… Je prépare un tuto pour cette pochette.

Les images:

IMG_3962

IMG_3960

IMG_3961

IMG_3951

IMG_4032

Spring It bag

Spring It bag, spring It bag, spring It bag….oui… c’est vrai, il y a des envies de printemps dans l’air et comme qui dirait une certaine impatience à voir s’installer enfin des températures caressantes, une luminosité dynamisante et des parfums fleuris. Non pas que je sois focalisée sur les prévisions météo mais tout de même, on aurait des envies de crier : « Et oh!!! C’est le printemps ok!!!! c’est quoi ces températures à 2 balles que vous avez mises? Ca serait possible de vous bouger un peu les messieurs du printemps???? c’est quoi cette arnaque? »

Bon, reprenons nos esprits. Je ne suis pas venue sur le blog depuis un bon moment, mais je ne suis pas restée inactive pour autant: passées de fabuleuses vacances en Andalousie et une rentrée sur les chapeaux de roues nous voilà enfin tous à nouveau dans notre rythme quotidien où je m’accorde quelques petites pauses couture.

Dans mon attente frénétique évoquée plus haut, j’ai envie de sortir, de m’aérer, de voir un peu le dehors et pour cela il me fallait absolument le SPRING IT BAG: un accessoire pour embarquer les lunettes de soleil, la crème solaire, le chapeau, le bouquin, le téléphone, la bouteille de coc…water, les clefs, l’iPad, le paréo et tout et tout ce qui fait de moi une femme moderne qui vit avec son temps.

C’est donc fait: voici le SPRING IT BAG, en cuir chèvre velours marron intérieur lainage beige. Y a plus qu’à… moi je suis super prête pour l’utiliser…donc….ok? On nous remonte un peu les degrés??? steuplééééééééé…………

en attendant...

en attendant…

une bonne tenue grâce au lainage thermocollé

une bonne tenue grâce au lainage thermocollé

le détail de l'anse et son quadrillage

le détail de l’anse et son quadrillage

désœuvré.... pfffffff

désœuvré…. pfffffff

un petit air canaille

J’ai tricoté ces derniers temps… certes ce n’est pas une surprise puisque je vous ai avoué ma récente passion (manie?) pour les trendy.

Mon inspiratrice sur ces travaux c’est la talentueuse Mademoiselle Sophie, dont vous trouverez le lien sous le site « breaking the wool ». Elle a créé un modèle pour enfant, le « snoody » que je trouve absolument adorable. Pratique, il se tient toujours bien positionné autour du cou de nos petits trésors. Pas de risque qu’un copain déluré vienne tirer dessus au risque d’étrangler notre chérubin adoré: le snoody devrait très bientôt être l’accessoire à la mode des cours de récréations, laissant de côté les risquées et gênantes écharpes, souvent interdites d’ailleurs.

Enfin le petit côté « bandana » donne un petit air canaille, et ça, c’est le petit plus que j’adore! J’ai donc tricoté mon premier snoody avec une laine Fonty Urga duvet de yack et mérinos n°2, aiguilles circulaires 4.
Je l’ai tricoté comme un trendy châle au départ puis en arrêtant les augmentations de mailles pour la hauteur de cou, en changeant de point sur cette partie. J’ai ramené les deux bords ensembles avec un petit décalage volontaire.

Alexandre, 12 dents à son actif, 20 mois 1/2 au compteur, star des bacs à sable, passionné de musique et chanteur lyrique à ses heures perdues, a accepté de jouer les mannequins avec son tout nouveau snoody comme un vrai pro. Je crois que ce qui lui a vraiment plu en définitive c’est la tranche de pain beurrée qu’il nous réclamait depuis un moment (le traiter de gourmand serait un doux euphémisme…). Ce fut une rétribution plus que méritée pour ce moment de pose appliquée. Attention les flashs!

snoody sur petit cou bouclé

snoody sur petit cou bouclé

ne vous y fiez pas, je ne pause pas, je viens juste de récupérer une miette de ma tartine

ne vous y fiez pas, je ne pose pas, je viens juste de récupérer une miette de ma tartine

cousu derrière avec un petit décalage

cousu derrière avec un petit décalage

détail de la maille: point de riz sur la pointe et... point improvisé dont je rechercherai le nom plus tard

détail de la maille: point de riz sur la pointe et… point improvisé dont je rechercherai le nom plus tard

IMG_2573

Mon petit sac à main (à moi)

J’y réfléchissais depuis un moment à ce petit sac à main. Je voulais me lancer dans la confection de mon petit sac à main en cuir mais je n’avais pas encore résolu la question du volume souhaité, de la contenance, de la matière. Et puis je me suis lancée: il me fallait faire un modèle cool mais potentiellement un peu habillé, pratique pour garder l’usage de mes deux mains pour mes enfants chéris (longue anse), suffisant pour trimballer l’indispensable (papiers, lunettes, porte-monnaie, cb, clés et un peu de maquillage pour camoufler les nuits courtes)…

Voici le résultat… et, là, c’est un manque total de modestie mais je l’assume: je ne suis pas peu fière du résultat, mais oui mais oui.

Avant de vous montrer les photos, quelques explications techniques: j’ai thermocollé avec de la vlieseline vlisofix mon tissu (Liberty mitsi bleu) sur mon morceau de cuir (chèvre velour chocolat). J’ai fait un biais en cuir que j’ai entouré sur le rabat. J’ai cousu le rabat sur le coupon puis l’intérieur de la poche du sac, posé un bais en cuir tout autour de la poche puis des biais en tissu sur les coutures de l’intérieur pour que le final soit propre. J’ai rajouté une attache cartable puis ai cousu directement au bord les anses du sac (morceau de cuir passepoilé en doré). Le final: la petite attache ceinture. J’y ai volontairement attaché l’anse comme un ruban.

le détail qui tue tout: les franges qui cachent l'attache du sac... ah ouais...

le détail qui tue tout: les franges qui cachent l’attache du sac… ah ouais…

un intérieur fleuri

un intérieur fleuri

la petite poche en cuir à l'intérieur... ah ah..... il fallait y penser n'est-ce pas ;-)

la petite poche en cuir à l’intérieur… ah ah….. il fallait y penser n’est-ce pas 😉

le détail de l'anse...

le détail de l’anse…

comme un petit goût de grenadine(s)

Référence est ici faîte aux îles bien entendu: quand on a affronté les froids polaires, la tempête de neige, la sinistrose de la rentrée, les diverses varicelle et gastro, … et j’en passe … bref, quand on a eu ça ^^ (cf photo ci-dessous) on a le droit de se réchauffer avec des couleurs tropicales et estivales.

le no man’s land de janvier 2013

Lors des ateliers couture de janvier j’ai donc démarré un édredon pour les petons de mon grand pilou: j’ai utilisé les chutes de tissus qui me restaient du calendrier de l’avent pour faire un patchwork avec des triangles côté face. Le côté pile est un coupon de lin lavé couleur bleu canard passé.

Y a pas à dire, cet édredon apporte chaleur, douceur et rêves vacanciers à mon grand bébé d’amour et à ceux qui l’entourent.

tissus Petit Pan, ouate épaisse au mètre, coupon de lin lavé

tissus Petit Pan, ouate épaisse au mètre, coupon de lin lavé

comment ne pas faire de beaux rêves avec ça?...

comment ne pas faire de beaux rêves avec ça?…

le détail du pompon au coin, classe!!! Les pro peuvent aller se rhabiller!

le détail du pompon au coin, classe!!! Les pro peuvent aller se rhabiller!

choc des cultures

Le mariage d’un geek (mon mari) et d’une fille obtue face à toutes les nouvelles technologies (… hum hum …. euh … ben moi) … ça donne ça: une house IPAD en cuir dans un style résolument rétro ou « comment marier le moderne et l’ancien ».

La house IPAD est en cuir couleur bronze, l’intérieur a été thermocollé avec un tissu Lecien fleuri et j’y ai ajouté une petite poche en cuir beige et tissu Liberty, histoire de… de rien du tout!

Elodie, ce post est spécialement pour toi 🙂 bises

ImageImageImage

…en version jeune fille en fleurs

J’ai beaucoup réfléchi à mon précédent post sur le châle…. C’est vrai que l’effet châle est un peu puissant et je crois que mon entourage puise à l’extrême dans ses capacités d’adaptation en ce moment ( oui c’est une manière élégante de dire que je suis devenue insupportable avec mon châle).

Hier nous avions un atelier au café-couture du Parc et j’ai fait un petit bandana en liberty, (version délurée du châle en laine) avec un passepoil rose fluo.

Je vais faire les tests conso et je vous dirai si je parviens à rester moi-même, c’est à dire… sage.

Voici les photos du bandana passepoilé:

mon bandana en liberty (stragier) et passepoil rose fluo (entrée des fournisseurs)

mon bandana en liberty (stragier) et passepoil rose fluo (entrée des fournisseurs)

 

ah oui, ça c'est bien rose fluo dis donc

ah oui, ça c’est bien rose fluo dis donc

dans la hotte…

Vous aviez vu quelques indices il y a looooonnnnnngtemps, à la suite de quoi le mixeur a beaucoup travaillé: voici le plan de travail suivi de mes petites confections de noël. Je vous dévoile l’ingrédient qui rend cette recette si unique:  beaucoup beaucoup d’amour (je crois que c’est comme ça que ça s’appelle 🙂 )

un savant mélange dans mon mixeur

un savant mélange dans mon mixeur

IMG_2359

hummmmmmmmm

En avant toute!!!!

Ce week-end je pars en terre inconnue avec mon homme. Si si je vous jure, il s’affaire depuis plusieurs jours, et nous a concocté dans le plus grand secret une petite virée au départ de Roissy CDG.

Oui……..Roissy…..donc avion….. donc préparation psychologique parce que comme beaucoup de gens normaux j’ai une peur « anormale? » de l’avion, même si très courageuse et totalement inconsciente je l’ai pris un certain nombre de fois.

Forte de cette seule et unique information je me suis confectionnée mon tout petit bagage cabine qui devrait me permettre de faire une évacuation en urgence, ouvrir la porte et sauter dans le toboggan sans que mes gestes soient entravés par quoique ce soit mais en gardant mon tel portable, ma cb et mon passeport sur moi: un sac à dos.

Oui un sac à dos, et je l’assume pour cette fois il me tient lieu d’objet contra-phobique (bref mon doudou quoi).

Le voici, il est simple et romantique pour l’hypothèse où je sortirai indemne de l’engin….

mon compagnon de route en denim, cuir et voile de coton, lien en ruban de soie et ficelle, attache cartable

mon compagnon de route en denim, cuir et voile de coton, lien en ruban de soie et ficelle, attache cartable

;

romantique et délicat

romantique et délicat

;

passeport, cb et portable, pour rester en lien en tout lieu

passeport, cb et portable, pour rester en lien en tout lieu

Que fait-on le 1er décembre?………

un joli mur festif

un joli mur festif

HUMMMMMMMMMMM; tissu petit pan et ma petite mercerie, cordon ma petite mercerie, huile de coude et transpiration du cerveau pour trouver comment coudre les fanions « le coussin du singe »

Je vous en avais parlé, je vous ai invité à deviner avec des indices, je vous montre à présent l’ouvrage de novembre du café-couture terminé à temps malgré quelques moments d’arrêt forcés: le calendrier de l’avent des enfants. Je suis heureuse du résultat que je trouve à la hauteur de ce que j’avais imaginé; une guirlande à fanion qui recèle moult trésors gourmands. La récompense de ce long travail: le WAOUH émerveillé des ptits loups ce matin au saut du lit.

13...

13…

de face

de face

l’écharpe en laine de chameau

J’avais oublié de publier une photo de cette écharpe une fois finie. La voici!

Je suis un peu déçue par la laine que je trouve un peu « sèche ». Elle manque de soyeux et je pense qu’elle serait plus adaptée à un pull et tricotée un peu plus serrée (aig 3,75 au lieu de 4 ).

En tous cas le point de riz lui va bien.

un snood for the mood

Dans mes petites créations en tricot, je viens de franchir un cap: j’ai fait autre chose qu’une écharpe. Certes, je ne m’en éloigne pas trop puisqu’il s’agit d’un snood, une variante de l’écharpe, circulaire et plus large, qui vient se positionner délicatement sur mes épaules et me réchauffer.
J’ai utilisé une laine épaisse mérinos et alpaga couleur brume de chez fonty, aiguilles 8 et point de riz.
Je n’ai pas tricoté de manière circulaire mais j’ai réuni les deux bords de mon ouvrage.
Honnêtement… hum hum (frottage de menton) c’est plutôt pas mal ce truc. Oouuaaaiiis
(in the mood for hope).

The snood, laine pôle n°358 Fonty, aig 8, au point de riz

Un petit étui pour mes outils

J’ai réalisé un petit étui pour mes nouvelles aiguilles à tricoter en bambou (commandées sur a little mercerie pour trois francs six sous). Un peu de liberty, du cuir, un petit lien rose déniché chez Emmaüs, une attache cartable, on passe tout ça au mixeur Pfaff et hop… le tour est joué.
Y a pas à dire, un bel emballage ça change tout 🙂

étui pour aiguilles en cuir (decocuir) liberty (stragier) attache cartable (ma petite mercerie) et lien rose en coton (Emmaüs)

aiguilles bambou (a little mercerie)

petit indice du prochain atelier: des couleurs punchy

Mon petit colis Petit Pan est arrivé hier et son ouverture m’a procuré la dose de vitamines nécessaire pour passer l’hiver.
Je vous livre ici en avant première un premier indice pour ma prochaine réalisation au Café-couture du Parc.
hé hé hé…. vous n’en saurez pas plus … et moi je file au cinoche avant mon grand bébé d’amour parce que ces belles couleurs on les retrouve aussi dans le nouveau Kirikou.

tissus Petit pan

un beau camaïeu de bleus, tissus Petit pan

Trois grains de riz

Deux semaines déjà que j’ai commencé mon écharpe en laine de chameau pour m’exercer au point de riz. C’est long, long, long… Je démarre à l’instant ma troisième pelote. Mais, vu le froid sec qui s’installe ici au pôle nord, j’ai hâte de pouvoir la mettre autour de mon petit cou frileux. En attendant, it´s a hard hard work…. ōò…

20121028-170234.jpg

Les sacs à pyjamas

Fini le pyj qui traine sur le bord du lit, Pilou et Alex peuvent désormais rouler en boule leur apparat de nuit dans ces petits sacs jusqu’au prochain rendez-vous des rêves…

tissus étoilés France Duval Stalla encre et olive; tissu liberty mitsy bleu, passepoil bleu marine. thermocollage vlieseline vlisofix pour l’étoile

tissu petit pan et popeline turquoise pour la doublure et le cordon

Les petites nouvelles au club

cuir lisse taupe (decocuir), tissu liberty pepper (stragier), fermeture à glissière et sequins

Malgré le rythme d’aujourd’hui (cf petite raining journey with my bébés IN Mercredi Et Demi) j’ai réalisé une nouvelle pochette rainy: petit nuage en liberty pepper et sequins argentés sur cuir lisse taupe. Le résultat n’est pas mal du tout et me donne envie de poursuivre la pause de petits sequins sur le cuir. J’ai thermocollé le nuage avec de la vliseline avant de le coudre sur le cuir et le cuir n’a pas souffert de ce contact avec le fer à repasser.

admirez le détail!!! waououououuououu, trop bo

Petite création

Voilà une des premières pochettes dont le résultat a été sympatoche.
Je me suis tout d’abord inspirée des réalisations de Mélanie Voituriez (mes petits riens en liberty). Cette créatrice a mis la couture du cuir à la portée de tous, notamment avec sa fameuse pochette longue, en expliquant très simplement les écueils à éviter, le matos à utiliser (notamment aiguilles machine pour cuir) et en dédramatisant l’utilisation de cette matière première….. Et c’est vrai: le cuir se coud facilement, se coupe facilement et donne un rendu impeccable, très doux. J’ai utilisé un cuir d’environ 1 mm d’épaisseur. Je l’ai associé avec un tissu gris orageux de chez France Duval-Stalla et ai ajouté une fermeture cartable pour la petite touche vintage /old-school /roots, enfin on y voit le style qu’on veut en fait.
En tous cas celle-là je la garde pour moi et j’y ai déjà fourré une tonne de papelards, pense-bête, CB, chewing-gums etc etc…….

[gallery link="file" orderby="ID"]

la petite pochette vintage en cuir orange (decocuir) et batiste étoilée (france Duval-Stalla); attache cartable (ma petite mercerie)