le sac de fille

Le sac de fille,… moi je dis, non ce n’est pas un accessoire, … c’est un CONCEPT.
Chaque fille a son sac, son style. Il peut être très grand ou tout petit, clinquant ou champêtre, griffé ou non, à poches, à bandoulière, fermé avec un cadenas ou totalement ouvert…..
Mais nous avons toutes un sac… enfin un… les plus audacieuses peuvent en avoir plusieurs qu’elles utilisent s’il le faut simultanément en fonction de leur tenue.

Mais ce qui me fait dire que c’est un concept c’est que nous avons presque toutes la manie d’y mettre toute notre vie voire même d’y assortir un kit de survie pour situations extrêmes.
Alors bon….moi, évidemment, je n’échappe pas à cette règle et je vois mes sacs successifs se remplir inlassablement de toute sorte de choses plus ou moins utiles et encombrantes. Certains matins je pourrais même avoir l’impression que je pars au travail avec ma maison sous le bras…Est-ce grave docteur?

Le petit dernier en date c’est toujours un spring it-bag (cf tuto) version grise à frange et très très fleurie à l’intérieur. Je me suis dis que c’était plus sympa d’ouvrir mon sac et d’être hypnotisée par une avalanche de fleurs.
Mais une fois fermé mon sac de fille reste sobre, dans un cuir de chèvre velours gris.
J’y ai rajouté un petit rabat frangé histoire de préserver ma vie privée.
Alors, et vous votre sac ? Il dit quoi ?

Spring It-bag # 3

Spring It-bag # 3

une avalanche de fleurs

une avalanche de fleurs

une attache aimantée

une attache aimantée

le détail de la mini-frange arrière

le détail de la mini-frange arrière

dans les cuisines du coussin du singe : Spring It bag II, le tuto

Je vous propose aujourd’hui un tuto, mon tout premier sur le blog, pour réaliser le Spring It-bag de ce printemps. Cette version est plus petite mais vous pourrez ajuster les dimensions à vos envies. Mais tout d’abord, voici le produit fini, histoire de voir ce que l’on va réaliser…

une deuxième version du Spring it-bag, en peau de chèvre velour camel et tissu japonais

une deuxième version du Spring it-bag, en peau de chèvre velour camel et tissu japonais

Pour réaliser ce sac il vous faudra:

  • du cuir aux dimensions ci dessous,
  • du tissu décoratif aux mêmes dimensions,
  • de la colle à tissu,
  • un biais d’environ un mètre.
les côtés du sac, dont vous pouvez changer les dimensions à l'envie

les côtés du sac, dont vous pouvez changer les dimensions à l’envie

le fond du sac

le fond du sac

les anses, à plier en quatre

les anses, à plier en quatre

Pour commencer, choisissez un cuir en peau (chèvre velours ou autre) d’une épaisseur idéale d’1,2mm.

Coupez le cuir aux dimensions dessinées ci dessus (le trait vert). A titre indicatif il m’a fallu quatre peaux pour réaliser ce sac.

Coupez le tissu choisi pour l’intérieur aux dimensions du fond et des côtés.

IMG_0345

IMG_0347 b

Pulvérisez la colle à tissu sur l’envers de votre tissu et fixez le sur l’envers de votre cuir à l’aide de votre fer à repasser.

IMG_0351

IMG_0354b

Ensuite vous pouvez commencer à assembler les côtés du sac, bord à bord, puis ouvrir les coutures et repiquer à 3 mm de la couture centrale de chaque côté.

Vous obtenez ainsi une sorte de cylindre  (plus étroit en haut qu’en bas).

Réalisez un ourlet sur le haut du cylindre (le côté le plus étroit) pour faire une jolie bordure sur le tissu intérieur.

IMG_0371

Pliez chaque anse en quatre, comme un biais. Fixez ce pliage avec des pinces (par exemple des pinces à chemises) et piquez sur chaque bord à 2 mm.

le pliage des anses

le pliage des anses

IMG_0372

Fixez ensuite les anses sur l’intérieur du sac en veillant à ce qu’elle soient bien face à face et à égale distance des bords du sac.

Piquez les anses en réalisant un croisillon pour plus de solidité.

IMG_0370

Enfin, pour la partie la plus délicate, il vous reste à coudre le fond du sac et à recouvrir les coutures par un biais pour une finition propre.

Votre sac est terminé!!! Bravo et surtout faîtes moi partager vos belles réalisations et leurs variantes 🙂

 

Spring It bag

Spring It bag, spring It bag, spring It bag….oui… c’est vrai, il y a des envies de printemps dans l’air et comme qui dirait une certaine impatience à voir s’installer enfin des températures caressantes, une luminosité dynamisante et des parfums fleuris. Non pas que je sois focalisée sur les prévisions météo mais tout de même, on aurait des envies de crier : « Et oh!!! C’est le printemps ok!!!! c’est quoi ces températures à 2 balles que vous avez mises? Ca serait possible de vous bouger un peu les messieurs du printemps???? c’est quoi cette arnaque? »

Bon, reprenons nos esprits. Je ne suis pas venue sur le blog depuis un bon moment, mais je ne suis pas restée inactive pour autant: passées de fabuleuses vacances en Andalousie et une rentrée sur les chapeaux de roues nous voilà enfin tous à nouveau dans notre rythme quotidien où je m’accorde quelques petites pauses couture.

Dans mon attente frénétique évoquée plus haut, j’ai envie de sortir, de m’aérer, de voir un peu le dehors et pour cela il me fallait absolument le SPRING IT BAG: un accessoire pour embarquer les lunettes de soleil, la crème solaire, le chapeau, le bouquin, le téléphone, la bouteille de coc…water, les clefs, l’iPad, le paréo et tout et tout ce qui fait de moi une femme moderne qui vit avec son temps.

C’est donc fait: voici le SPRING IT BAG, en cuir chèvre velours marron intérieur lainage beige. Y a plus qu’à… moi je suis super prête pour l’utiliser…donc….ok? On nous remonte un peu les degrés??? steuplééééééééé…………

en attendant...

en attendant…

une bonne tenue grâce au lainage thermocollé

une bonne tenue grâce au lainage thermocollé

le détail de l'anse et son quadrillage

le détail de l’anse et son quadrillage

désœuvré.... pfffffff

désœuvré…. pfffffff

Mon petit sac à main (à moi)

J’y réfléchissais depuis un moment à ce petit sac à main. Je voulais me lancer dans la confection de mon petit sac à main en cuir mais je n’avais pas encore résolu la question du volume souhaité, de la contenance, de la matière. Et puis je me suis lancée: il me fallait faire un modèle cool mais potentiellement un peu habillé, pratique pour garder l’usage de mes deux mains pour mes enfants chéris (longue anse), suffisant pour trimballer l’indispensable (papiers, lunettes, porte-monnaie, cb, clés et un peu de maquillage pour camoufler les nuits courtes)…

Voici le résultat… et, là, c’est un manque total de modestie mais je l’assume: je ne suis pas peu fière du résultat, mais oui mais oui.

Avant de vous montrer les photos, quelques explications techniques: j’ai thermocollé avec de la vlieseline vlisofix mon tissu (Liberty mitsi bleu) sur mon morceau de cuir (chèvre velour chocolat). J’ai fait un biais en cuir que j’ai entouré sur le rabat. J’ai cousu le rabat sur le coupon puis l’intérieur de la poche du sac, posé un bais en cuir tout autour de la poche puis des biais en tissu sur les coutures de l’intérieur pour que le final soit propre. J’ai rajouté une attache cartable puis ai cousu directement au bord les anses du sac (morceau de cuir passepoilé en doré). Le final: la petite attache ceinture. J’y ai volontairement attaché l’anse comme un ruban.

le détail qui tue tout: les franges qui cachent l'attache du sac... ah ouais...

le détail qui tue tout: les franges qui cachent l’attache du sac… ah ouais…

un intérieur fleuri

un intérieur fleuri

la petite poche en cuir à l'intérieur... ah ah..... il fallait y penser n'est-ce pas ;-)

la petite poche en cuir à l’intérieur… ah ah….. il fallait y penser n’est-ce pas 😉

le détail de l'anse...

le détail de l’anse…