hirondelles du printemps

Ce n’est pas une surprise, j’aime beaucoup la marque de patrons Eglantine et Zoé, qui a toujours eu à mes yeux de jolis détails, pleins de délicatesse et une conception parfaitement aboutie. J’aime également sa démarches qui vise à proposer des tissus de très belle qualité, fabriqués localement (France et Espagne) et dans le respect d’un juste prix. La toute première robe Vagabonde réalisée avec le kit patron/tissu m’a permis de découvrir la très belle qualité de la viscose retenue par Zoé, la créatrice de la marque, pour ce kit.

La marque opère aujourd’hui un très beau nouveau virage en vue d’étoffer la collection de tissus, toujours dans cette démarche que j’apprécie. La boutique propose une belle collection saisonnière spécialisée dans la viscose: cette matière y est disponible sous la forme de crêpes, de crêpons, de voiles de viscose… Vous y trouverez également une collection de jacquards et de cotons.

Récemment, Zoé m’a proposé de tester ses produits et j’ai craqué, entre autre, sur ce sublime crêpe de viscose écru aux motifs Hirondelles. En toute objectivité, j’ai adoré ce tissu, merveilleusement souple, lumineux, et tellement agréable à coudre. La viscose est une matière que j’aime particulièrement. Je lui trouve bien des avantages: plus robuste que la soie, plus naturelle qu’un polyester, elle propose de jolis tombés grâce à sa souplesse et se montre moins fuyante. Elle est également facile à entretenir et supporte un lavage en machine avec un programme délicat. Je vous conseille néanmoins de la laver avant de la coudre car elle peut subir un très léger rétrécissement au premier lavage (ce fut le cas ici).

Ce si joli tissu à motifs hirondelles est actuellement en rupture de stock sur le site mais je crois savoir qu’il reviendra avec la collection été de juin et est déjà disponible en pré-commande.

Inutile de vous dire le plaisir que j’ai eu en ouvrant mon colis: Ce tissu est encore plus beau au toucher! Pour choisir le modèle qui lui irait le mieux j’ai hésité avec une jupe, une robe… mais j’ai eu peur de ne pas beaucoup porter ce vêtement au quotidien…

J’ai finalement craqué sur la jolie blouse Keana piped blouse de chez Named Pattern, qui a un petit côté « pyjama » très tendance avec son passepoil. J’avais ce patron depuis sa sortie mais il n’avait pas encore été cousu; quel dommage. C’est un modèle dont l’ampleur est modérée (présence de pinces poitrine). Son col ouvert peut être souligné par un passepoil optionnel. Ce chemisier a des manches trois quarts droites; les poignets soulignés avec un passepoil ont la même largeur que le bas des manches (pas de plis).  Keana aime les tissus fluides et léger; elle peut se porter rentrée ou sortie sur un pantalon ou une jupe. Pas de difficulté particulière sur ce modèle si ce n’est la pose de passepoil qui nécessite minutie et précision. C’est une vraie belle découverte et je compte en coudre d’autres. Voyez donc 🙂

blouse Keana Named Pattern en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

 

blouse Keana Named Pattern en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

 

blouse Keana Named Pattern en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

 

blouse Keana Named Pattern en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

 

blouse Keana Named Pattern en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

 

blouse Keana Named Pattern en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

 

blouse Keana Named Pattern en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

Je vous souhaite un très beau week-end, ensoleillé et printanier 🙂

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Alize

Me revoilà ce soir avec un nouveau petit top! Il faut dire que l’arrivée de la belle saison m’inspire énormément et ce d’autant plus que de nouveaux modèles ne cessent de me mettre des petites étincelles dans les yeux.

Aujourd’hui je vous parle de l’irrésistible petit haut sans manches de chez Atelier Scämmit, issu de la collection printemps-été: Alize. Adorable, aérien et léger, il a toutes les qualités pour compléter ma garde-robe estivale que je souhaite à la fois féminine, casual et élégante.

Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe

Alize est un haut débardeur qui est relativement ample. Il peut être habillé d’un joli col à volant et d’une ligne volantée au dos. Cela lui apporte un petite touche poétique que j’adore. Je pense qu’une version prochaine sans les volants sera également superbe. Alize aime les étoffes fluides et légères pour qui chaque mouvement révèle la texture.

Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe

Pour cette version je me suis octroyé une petite difficulté: le choix de cette soie très vivante et glissante. Je ne regrette pas! Avec une certaine application je suis arrivée à réaliser Alize; je me suis même permise de modifier l’ourlet du bas que j’ai tout simplement surfilé pour laisser mon top s’envoler encore plus facilement.

Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe


Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe


Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe

Question taille: Alize a été cousue en 40, soit ma taille habituelle et celle correspondant au tableau de mensurations du patron. Elle tombe parfaitement; je n’ai fait aucune modification.

Pour ce qui concerne la réalisation, je me suis aidée du pas-à-pas en vidéo d’Atelier Scämmit. Cela rend le montage d’Alize très fluide et agréable.

Ce patron comprend de jolies finitions avec des coutures anglaises et des volants repliés en deux pour que leurs bordures soient parfaites. Les emmanchures sont cousues avec un biais. L’encolure est également cousue avec un biais simple qui englobe le volant.

Une fois encore je suis conquise par les modèles d’Atelier Scämmit, si doux, délicats et d’une superbe originalité. Bravo Johanna, you rock! ❤ ❤

Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe


Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe

je vous souhaite une très belle semaine 🙂

Madeleine et pastèque

Je reviens ce soir pour vous parler de mon big big crush pour la robe Madeleine de République du Chiffon.

J’avais depuis quelques mois déjà ce superbe patron et je ne l’avais pas encore déballé… Depuis l’automne dernier les différents modèles de la collection automne-hiver de République du Chiffon n’ont eu de cesse de m’enchanter, tant sur la blogosphère/réseaux sociaux que sous mon pied de biche dans mon atelier maison. Mais je dois avouer que la dernière version de la Robe Madeleine, découverte sur le blog de l’Annexe Dilettante a achevé de me séduire. Sa version en Denim est une vraie beauté; et a provoqué chez moi un sentiment d’urgence à réaliser ce modèle.

Après réflexion je me suis dit que nous étions maintenant en mai et qu’il fallait que je fasse une petite Madeleine estivale. J’ai donc raccourci les manches de ma robe et l’ai coupée en 40 en suivant le tableau de mesures. J’ai choisi un tissu de mon stock, mélange de lin et viscose je pense, couleur pastèque, soit une couleur que je porte rarement. Qu’importe, je trouverai forcément de belles occasions pour arborer cette petite robe fraiche et si agréable à porter.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Pour ce qui est du patron en lui même, je n’ai fait quasiment aucune modification si ce n’est la largeur du bas dos que j’ai bien réduite pour éviter des fronces trop volumineuses avec ce tissu un peu épais. J’en ai supprimé 25-30 cm et c’est suffisant. Cela n’aurait pas été nécessaire avec un tissu fin.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Je vous l’avoue, je trouve ce dos absolument superbe…

Ce modèle semble assez sophistiqué avec ses jeux de fronces et de fermeture croisée. Pour autant il est réellement simple et aisé à réaliser. L’enforme de l’encolure se monte comme un pied-de-col jusqu’à la ceinture. Il tombe impeccablement sans plisser de manière disgracieuse; j’adore.

L’étape de la ceinture nécessite un peu d’application pour répartir les fronces de manière régulière. Les étapes suivantes sont vraiment simples: le montage des manches ainsi que les ourlets ne posent aucun problème.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Enfin, la ceinture se ferme avec de simples boutonnières, positionnées en fonction de la largeur de la taille. Pas de fermeture éclair; c’est très simple et c’est vraiment très joli. Le positionnement des boutonnières est facilité en l’ajustant directement sur soi avec des épingles.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine est vraiment un superbe modèle à adopter pour l’été! Je vous prépare un prochain article avec ma deuxième réalisation en lin lavé que j’ai pris autant de plaisir à réaliser, si ce n’est plus. J’ai hâte que le soleil arrive enfin!

Je ne sais plus où donner de la tête avec tous ces superbes patrons que l’ont peut revisiter à l’envi!!! Et je ne parle pas de la collection printemps-été qui me rend complètement fébrile!

D’ici là je vous souhaite une très belle soirée;

A bientôt