Anissa

Anissa, nouveau patron de Chez Machine, est un de mes grands coups de coeur de cette saison printemps-été 2017. Un combi-short idéal pour les fortes chaleurs qui peut tout aussi bien se décliner en combi-pantalon pour accompagner une tenue plus habillée.

Aperçu sur les réseaux sociaux avec les superbes versions des testeuses, j’ai immédiatement craqué! Et j’en suis ravie 🙂 En plus d’un très joli packaging, Anissa peut s’accompagner d’un pas-à-pas en video qui facilite sa réalisation.

Anissa a un encolure ronde légèrement décolletée. Le buste peut se fermer à l’envi en plaçant l’ouverture avec la patte de boutonnage à l’avant ou au dos au choix.

Si vous choisissez de faire la version pantalon il vous faudra commander l’extension « pantalon » en supplément (1 euro sur le site de Chez Machine, uniquement en pdf).

J’ai choisi de réaliser les deux versions short et pantalon: toutes deux ont été réalisées avec un 40 pour le haut et un 38 pour le bas. Mes lignes de côté du buste ont donc été redessinées avec un ligne qui part du 40 sous les aisselles pour tendre au 38 au niveau de la taille. Je trouve la taille très bien: mes combi-short/pantalon sont parfaitement ajustés.

Pour la première version j’ai choisi un très beau tencel de chez France Duval Stalla de mon stock (je crois que ce tissu n’est plus disponible sur l’e-shop).

La deuxième est dans le sublime crêpe de viscose bleu outremer de chez Eglantine et Zoé (collection été): je rêvais depuis très longtemps de me faire un combi-pantalon en crêpe de viscose 🙂 C’est à la fois une merveille de douceur, un tombé fluide et élégant et une épaisseur suffisante pour la tenue. Sur cette version  pantalon j’ai raccourci les manches de 6 cm.

Les deux modèles ont été réalisés sans aucune difficulté et je suis vraiment ravie de l’allure décontractée de mes deux versions. Qui n’aurait pas envie de flâner avec ces tenues?

Voici quelques photos en attendant la prochaine version qui sera dans un tissu à motifs 😉 J’adore Anissa vous l’aurez compris!!!

Très belle journée à tous

combi-short Anissa de Chez Machine en tercel FDS- le coussin du singe

combi-short Anissa de Chez Machine en tercel FDS- le coussin du singe

combi-short Anissa de Chez Machine en tercel FDS- le coussin du singe

combi-pantalon Anissa de Chez Machine en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

combi-pantalon Anissa de Chez Machine en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

combi-pantalon Anissa de Chez Machine en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

combi-pantalon Anissa de Chez Machine en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

combi-pantalon Anissa de Chez Machine en crêpe de viscose Eglantine et Zoé- le coussin du singe

 

Publicités

Alize

Me revoilà ce soir avec un nouveau petit top! Il faut dire que l’arrivée de la belle saison m’inspire énormément et ce d’autant plus que de nouveaux modèles ne cessent de me mettre des petites étincelles dans les yeux.

Aujourd’hui je vous parle de l’irrésistible petit haut sans manches de chez Atelier Scämmit, issu de la collection printemps-été: Alize. Adorable, aérien et léger, il a toutes les qualités pour compléter ma garde-robe estivale que je souhaite à la fois féminine, casual et élégante.

Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe

Alize est un haut débardeur qui est relativement ample. Il peut être habillé d’un joli col à volant et d’une ligne volantée au dos. Cela lui apporte un petite touche poétique que j’adore. Je pense qu’une version prochaine sans les volants sera également superbe. Alize aime les étoffes fluides et légères pour qui chaque mouvement révèle la texture.

Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe

Pour cette version je me suis octroyé une petite difficulté: le choix de cette soie très vivante et glissante. Je ne regrette pas! Avec une certaine application je suis arrivée à réaliser Alize; je me suis même permise de modifier l’ourlet du bas que j’ai tout simplement surfilé pour laisser mon top s’envoler encore plus facilement.

Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe


Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe


Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe

Question taille: Alize a été cousue en 40, soit ma taille habituelle et celle correspondant au tableau de mensurations du patron. Elle tombe parfaitement; je n’ai fait aucune modification.

Pour ce qui concerne la réalisation, je me suis aidée du pas-à-pas en vidéo d’Atelier Scämmit. Cela rend le montage d’Alize très fluide et agréable.

Ce patron comprend de jolies finitions avec des coutures anglaises et des volants repliés en deux pour que leurs bordures soient parfaites. Les emmanchures sont cousues avec un biais. L’encolure est également cousue avec un biais simple qui englobe le volant.

Une fois encore je suis conquise par les modèles d’Atelier Scämmit, si doux, délicats et d’une superbe originalité. Bravo Johanna, you rock! ❤ ❤

Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe


Alize pattern d’Atelier Scämmit en soie- le coussin du singe

je vous souhaite une très belle semaine 🙂

Molitor mi amore

Hello, I love you, can you tell me your name?

Molitor est le nom d’une piscine parisienne, petit bijou d’architecture art-deco, petit écrin chic et unique où je rêve de barboter un jour. C’est d’ailleurs dans ce « paquebot blanc » que le bikini a fait sa première apparition en 1945!

Molitor est aussi le nom qu’a choisi Rebecca, créatrice de la marque Atelier sur le fil, pour son tout premier maillot de bain; et quel maillot! Je dois dire que pour ce premier modèle Rebecca a fait très fort! Cherry on the cake, j’ai eu la chance de participer au test de Molitor. Une grande première pour moi qui n’avais jamais cousu de lingerie ni même de lycra!

Maillot Molitor de l’Atelier sur le fil en lycra Liberty of london – le coussin du singe

Molitor est donc un maillot de bain une pièce au charme classique et intemporel. Parfaitement équilibré dans ses courbes, il est d’une facilité déconcertante (le patron est accompagné d’un pas-à-pas illustré) pour un résultat à la hauteur des espérances. Ce maillot nécessite par ailleurs très peu de tissu: comptez 80 cm de lycra, un kit couture « maillot » comprenant une doublure à maillot de bain, une bande élastique anti-glisse et un biais élastique. A ce sujet vous pourrez trouver sur le site de l’Atelier sur le fil un kit « maillot » comprenant tout ce petit matériel. Le lycra que j’ai choisi est un lycra Liberty of London provenant de la boutique en ligne Motif Personnel.

Rebecca propose pour ce maillot deux échancrures possibles. J’ai opté pour la version plus échancrée; elle reste tout à fait convenable n’est-ce pas?  (Attention, exhibition exceptionnelle de popotin, dont acte).

Maillot Molitor de l’Atelier sur le fil en lycra Liberty of london – le coussin du singe

Question montage, seule l’étape de la pose du biais m’a demandé une application plus soutenue. Cela est dû au fait que j’ai choisi d’appliquer un biais élastique coupé dans mon tissu afin de rendre mes bordures très discrètes. J’ai donc coupé un biais légèrement plus court (car moins élastique) que j’ai cousu une première fois sur l’envers et que j’ai replié ensuite sur l’endroit avec un point zigzag: c’est un repli simple et j’ai coupé l’excédent de tissu au ras de ma couture extérieure. Le maintien est bon mais moins fort qu’avec un véritable biais élastique.

Question sizing, ce maillot est impeccable. Il était cependant un peu large au niveau de la poitrine j’ai donc recoupé mon haut une taille en dessous (j’ai une petite poitrine ndlr). C’est certainement lié au fait que mon biais est moins élastique que celui du kit. En tout état de cause je pense qu’en fonction du bonnet vous n’aurez pas ce type de problème. Qui plus est les poitrines plus généreuses vont bénéficier d’un réel maintien avec la partie doublée soulignée par l’élastique anti-glisse situé sous la poitrine. C’est un vrai confort.

Maillot Molitor de l’Atelier sur le fil en lycra Liberty of london – le coussin du singe

Voilà; que rajouter à ce billet? Qu’il vous faut foncer sur ce petit bijou de patron? Je crois que vous l’aviez déjà compris. Que vous serez la plus belle pour aller nager? C’est une certitude. Que les plus belles femmes du monde n’auront plus qu’à pâlir d’envie devant vos courbes si joliment soulignées? C’est une gageure 🙂

Bravo Rebecca! Merci pour ce si beau modèle et pour ta confiance!

Très belle journée ensoleillée.

 

ma petite blouse… le tuto

Un tuto! Enfin! Je crois que le dernier tuto que j’ai réalisé remonte à l’ouverture de ce blog 😉

Aujourd’hui je vous propose un pas-à-pas pour réaliser un modèle issu d’un patron désormais bien connu: le Scout Tee de Grainline Studio.

Ce modèle c’est la petite blouse ceinturée à basque réalisée à l’automne dernier dans une double gaze de coton de chez France Duval Stalla. Je rêvais alors d’une petite blouse aperçue dans le commerce chez Des Petits Hauts et je me suis inspirée de ce modèle pour réaliser ce « pattern hacking ».

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Pattern hacking Scout Tee de Grainline Studio-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Le « pattern hacking » est un terme utilisé par la communauté couture pour désigner la modification d’un patron  afin d’en faire un modèle plus ou moins différent. Il s’agit parfois de modifier un détail ou encore des aspects plus substantiels. Mais même si le vêtement ainsi cousu diffère du modèle original il est important de se référer au patron initial et à l’identité de son auteur (propriété intellectuelle).

Cette petite blouse modifiée vous demandera quelques heures et une certaine application pour former la patte de boutonnage et les fronces. Elle est ici à nouveau dans cette merveille de double gaze France Duval Stalla ❤

Pour réaliser cette petite blouse j’ai donc tracé sur ma planche de patron une ligne de taille à 17cm du bas de mon Avant et de mon Dos.

J’ai ensuite tracé une ligne partant de la taille jusqu’à la couture d’épaules: ce sera ma patte de boutonnage.

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai fixé l’avant de mon patron sur le pli en le décollant de 3,5 cm au niveau de la ligne de taille: Je n’ai épinglé mon patron au tissu que jusqu’à la « ligne boutonnières »:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai replié mon patron sur la ligne boutonnières et ai tracé deux traits à la craie tailleur: le premier au ras du patron, le second est tracé parallèlement à trois cm.

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai ensuite replié  mon tissu en ramenant le trait à 3cm sur le trait au ras: seule l’épaisseur du haut de mon tissu est repliée; l’épaisseur du bas doit rester plane!

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai épinglé le pli ainsi formé:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai ensuite rabattu le patron sur mon tissu avec le pli et ai tout épinglé. J’ai retracé la largeur basse de mon côté en ajoutant 2,5 cm:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

J’ai coupé mon tissu: les marges de couture sont comprises il faut donc couper au ras du patron ou des nouveaux traits tracés.

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Il faut réaliser la même opération avec le dos mais il n’y a ici pas de patte de boutonnage à ajouter:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Il faut ensuite couper les manches. Elles sont ici rallongées de quelques centimètres (environ 10 cm):

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Couper une ceinture avec du thermocollant: 112 cm sur 5cm

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Couper la basque: largeur de la laize 140 cm environ sur 20 cm. La coudre aux extrémités après avoir surfilé les bords. C’est un vrai hasard mais ici la largeur de la laize était égale à la largeur de l’Avant+Dos. D’une manière générale il faut que la basque ait la même largeur que la largeur « Avant + Dos »:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Couper un biais pour l’encolure:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Je vous conseille de surfiler à la surjeteuse chaque pièce du votre blouse.

On reprend ensuite la partie Avant et on fixe le pli toujours épinglé avec un coup de fer à repasser.

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Il faut ensuite couper une bande de thermocollant à coller au fer entre les deux traits tracés pour la patte de boutonnage:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Replier à nouveau la patte de boutonnage, la coudre sur la longueur et former les boutonnières:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Coudre l’Avant au Dos par les épaules et les côtés, endroit contre endroit:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Coudre la basque au top, ENVERS CONTRE ENVERS:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Ecarter les coutures ainsi formées à la taille au fer et former les fronces et laissant intactes 10 cm de chaque côté:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Coudre la ceinture et bien la positionner endroit contre endroit sur la taille en répartissant bien les fronces uniformément:

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Coudre le pli interne Haut de la ceinture puis rabattre la ceinture sur elle-même et la coudre.

Il ne vous reste plus qu’à coudre vos manches, poser le biais d’encolure et faire les ourlets manches et basque. Et voilà 🙂

Bravo à vous! Votre petite blouse est aussi belle sur l’envers…

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Que sur l’endroit!

Tuto blouse en double gaze d’après le Scout Tee de Grainline studio- le coussin du singe

Si vous réalisez ce tuto je serai ravie de voir vos réalisations 🙂 Vous pouvez à nouveau modifier la longueur des manches, la largeur de la ceinture, l’importance des fronces, la longueur de la basque… etc

Bonne couture à vous 🙂

A très vite,

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

ma petite blouse… le come back

Hello everybody, hello hello! Plus de trois mois d’absence sur ce blog, wouhou… je crois que c’est un record.  Anyway, ce soir je reviens vers vous avec un petit article un peu spécial où je vous parle un peu plus en détails de ce hacking du patron Scout Tee, accompagné d’un tuto pour le réaliser: je vous propose de faire la petite blouse en double gaze France Duval Stalla déjà publiée à l’automne dernier.

A l’origine j’ai eu un réel coup de coeur pour ce patron il y a déjà un certain temps: un basique très bien coupé, idéal pour réaliser un top ou un tee-shirt, en maille ou en chaîne et trame. Ce top est assez droit et il n’a pas de pinces poitrine. Son encolure est ronde et légèrement décolletée ce qui le rend féminin. J’en ai réalisé un certain nombre que j’ai d’ailleurs parfois modifiés sans trop m’éloigner de la coupe initiale (ajout d’un plastron, d’une pâte de boutonnage, manches modifiées…). Et puis, de modifications en modifications, de hacking en hacking j’ai réalisé que ce patron était pour moi le patron de buste de base idéal. Et depuis j’ai le sentiment qu’un boulevard s’est ouvert devant moi pour m’amuser à créer une quantité de modèles. Quel plaisir!

Cette petite blouse en double gaze a été faîte à l’instinct. Je voulais énormément faire un modèle se rapprochant d’une blouse aperçue cet automne chez Des Petits Hauts. Sans avoir pu examiner ce modèle de près j’ai voulu en capter l’allure aérienne éthérée, et poétique. Afin de réaliser le tuto pour le partager avec vous j’ai tenté de l’améliorer encore davantage. Le corsage est un peu plus élargi et les fronces sont plus présentes. La basque est raccourcie et la ceinture est plus ample. Je crois qu’avec ces deux nouvelles versions je touche du doigt ce à quoi j’aspirais dès le départ.

La première version a été faite dans le sublime crêpe de viscose d’Atelier Brunette: Un tombé parfait et une lumière!!! Elle est un peu plus habillée, plus chic que la version en double gaze qui elle est idéale pour flâner dans la douceur du quotidien.

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

La deuxième version est dans cet amour de double gaze de chez France Duval Stalla: une montagne de douceur! Elle sera très agréable en été avec ses manches un peu plus courtes.

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Hacking Scout woven tee-Blouse d’après le tuto du coussin du singe

Alors? Si cette petite blouse vous a plu je vous propose de la réaliser et peut être même de poursuivre ce hacking de folie!! Rendez-vous dans le prochain billet où vous pourrez trouver le tuto 🙂

Cannelle

J’ai cousu Cannelle! Le superbe gilet en maille créé par Christelle Beneytout.

Cannelle est sorti depuis plusieurs années et reste un intemporel de la garde-robe féminine. Pour autant, malgré avoir tourné autour de lui à de nombreuses reprises je n’avais jamais encore sauté le pas… et c’est bien dommage!

Fort heureusement j’ai été contactée par Christelle Beneytout en octobre avec une jolie proposition de participer à l’aventure « hackée » de Cannelle. Christelle a en effet proposé ces jours derniers plusieurs propositions de hacking pour revisiter son joli patron. Si vous le souhaitez vous trouverez ces versions hackées avec toutes leurs explications sur son site. Christelle met également gratuitement à disposition des fiches techniques pour coudre le jersey et un tutoriel pour adapter Cannelle à vos mesures. Si vous avez déjà acquis ce gilet il vous suffit uniquement de vous rendre sur votre compte client et de les télécharger.

C’est donc sur la version gilet/veste croisée que je me suis penchée parce que j’avais envie d’un bon gros gilet long pour l’hiver. Ma réalisation m’a fait aimer encore plus ce patron qui est réellement d’une grande facilité. Le résultat est là, impeccable, même si sur cette version je trouve les manches un peu serrées pour y porter quelque chose en dessous. Cela est certainement lié au choix de mon tissu: j’ai choisi une maille très peu extensible dénichée chez Un chat sur un fil il y a quelques années. Cette magnifique maille est structurée et bien épaisse. Mon gilet prend des allures de veste croisée que j’adore. Et ce col ❤ ❤ ❤ !!

Toujours est-il que je vous conseille d’élargir un peu vos manches si votre tissu est peu extensible.

Question taille j’ai coupé un 40 en me reportant au tableau de mensurations du patron et c’est impeccable!

J’ai fermé mon gilet avec des petits boutons en métal dénichés chez La Mercerie Parisienne. et j’ai pris soin de coller du ruban adhésif sur l’emplacement des boutonnières avant de les coudre pour que mon tissu ne se déforme pas. Les marges de couture sont incluses dans le patron et d’une largeur idéale pour coudre à la surjeteuse. J’ai uniquement cousu mon ourlet bas et ai fait une surpiqure le long de mon col à la machine. Sans exagérer, je vous avouerai que, hormis le report du patron, Cannelle a été effectué en une heure!

Voilà… que dire de plus que: Je suis heureuse d’avoir enfin découvert ce superbe modèle, si facile et rapide à faire, si bien coupé et conçu. Un basique de ma garde-robe sur lequel je reviendrai très prochainement!

Belle journée à tous et un grand merci Christelle 🙂

Gilet Cannelle "hacké" version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle « hacké » version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle "hacké" version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle « hacké » version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle "hacké" version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle « hacké » version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle "hacké" version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Gilet Cannelle « hacké » version gilet croisé de Christelle Beneytout- le coussin du singe

Asmar

Asmar, c’est le très joli gilet que j’ai découvert dans le livre Jolies Tenues de Jolies Bobines. Ce livre est tout simplement un « must have » à mes yeux tant il compile de superbes modèles, de précieuses techniques de couture et des conseils judicieux pour trouver son style, faire le choix du tissu et s’approprier chaque réalisation selon ses envies. Jolies Bobines a un vrai style, élégant et moderne, que j’affectionne particulièrement. Pour celles qui viendraient au Salon Créations et Savoir-Faire 2016, n’hésitez pas à venir lui faire un petit coucou dimanche entre 15 et 16h sur le stand des éditions Mango; elle pourra d’ailleurs vous faire une jolie dédicace 🙂

Ce que j’aime particulièrement dans cet ouvrage: les conseils de Julie pour revisiter les modèles et se les approprier. En effet, plus j’avance dans cette aventure « couture » plus je prends plaisir à modifier les patrons pour coudre le modèle que j’ai en tête. « Jolies Tenues » comprend 9 modèles, dont un gilet, un top, deux jupes, un pantalon, une robe, un short et deux sacs: de quoi se faire plaisir!

C’est donc sur Asmar que j’ai jeté mon dévolu, d’autant plus que j’avais un très beau molleton couleur « grenade » des Coupons de Saint Pierre, très doux et lumineux, qui m’attendait à la maison. J’ai choisi de positionner l’ouverture de mon gilet à l’avant et j’ai modifié le col et l’ourlet inférieur pour lui donner un petit côté Teddy. Asmar a deux pinces-poitrine discrètes qui le rendent seyant et féminin. Il est idéal pour un jersey épais ou un molleton mais je suis sûre que j’en ferai très prochainement une version « chaine et trame » non extensible pour avoir une nouvelle petite veste.

Gilet Asmar modifié issu du livre "Jolies tenues" de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre « Jolies tenues » de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Explications d’Asmar version Teddy:

J’ai coupé le dos sur le pli;

J’ai ajouté 1,5 cm au milieu de mes devants (non coupés sur le pli).

Je n’ai pas coupé les enformes et ai coupé une bande de 5cm de large sur une longueur égale à celle de mon encolure moins 2 cm (j’ai mesuré avec mon mètre ruban). J’ai plié cette bande sur sa longueur et ai réduit progressivement les extrémités en pointe sur 10 cm.

J’ai coupé une bande de 8cm de large sur une longueur égale à celle de mes ourlets bas dos et avant.

J’ai d’abord fait un repli intérieur sur les milieux du devant avec mon fer: j’ai gansé l’extrémité avec un biais pour une jolie finition. Le repli total sur l’intérieur fait 1,5cm. J’ai ensuite cousu des boutonnières et des boutons sur mes replis: La couture de ce repli n’est pas nécessaire, les boutonnières et les boutons maintiennent le tissu.

Ensuite j’ai cousu le col de mon gilet en partant du milieu dos et en le cousant jusqu’à l’intérieur du repli milieu/avant. J’ai fixé mon col avec un biais à cheval.

Enfin j’ai gansé avec un biais un côté de ma bande d’ourlet dans la longueur. J’ai plié ma bande d’ourlet en deux et cousu les extrémités. J’ai cousu ma bande d’ourlet par le côté non gansé.

Je n’ai pas fait d’ourlet pour les poignets. Ils sont simplement repliés à la main.

Voilà, je vous montre quelques photos, en espérant que mes explications ne sont pas trop nébuleuses…

Un grand bravo à toi Julie, ton livre est une merveille ❤ ❤

Belle soirée;

 

Gilet Asmar modifié issu du livre "Jolies tenues" de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre « Jolies tenues » de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

 

Gilet Asmar modifié issu du livre "Jolies tenues" de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre « Jolies tenues » de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre "Jolies tenues" de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre « Jolies tenues » de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre "Jolies tenues" de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre « Jolies tenues » de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre "Jolies tenues" de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre « Jolies tenues » de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre "Jolies tenues" de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Gilet Asmar modifié issu du livre « Jolies tenues » de Jolies Bobines, en molleton des Coupons de Saint Pierre- le coussin du singe

Quand je « Cracks » pour Hermes

Il y a quelques semaines déjà j’ai réalisé une nouvelle chemise. Je dois vraiment me faire une raison, les chemises tout comme les petites blouses font partie de mon « uniforme » quasi-quotidien. La chemise est donc pour moi d’une portabilité maximale et je l’aime tout autant avec un tombé droit et classique que fluide et décontracté. Certaines chemises me donnent un petit air masculin/féminin que j’adore!

Je ne vous cache pas que je réserve dans mon stock de tissu abyssal une importante proportion d’étoffes idéales pour se transformer en chemises. Et parmi ces coupons, cette si belle viscose Cracks pastels de la marque See you at six, découverte en août dernier sur les réseau sociaux et achetée chez Rascol. Ce tissu a de très jolies couleurs et un motif délicieusement rétro. C’est une viscose relativement épaisse, non transparente, très fluide et douce.

J’ai choisi de coudre la chemise Hermes de I am patterns, également déclinable dans une version robe. Elle me semble idéale pour ce type de tissu fluide: sa forme est assez droite et peu cintrée. Le dos est souligné par un joli pli central. J’adore la faire blouser sur mon jean mais elle est tout aussi jolie sortie sur mon pantalon avec son ourlet tout en rondeur! Hermes est comme l’a décrite sa créatrice: chic et classique! Elle a une ampleur modérée qui s’accorde avec beaucoup de tissus différents: popeline, viscose, batiste, lin, double-gaze… etc Bref, avec Hermes tout est permis 🙂

Question sizing j’ai pris une taille 40; c’est impeccable et son montage ne présente pas de difficultés particulières.

Voilà je vous laisse avec ces quelques petites photos et là tout de suite je file reluquer la nouvelle collection I am a star d’I am patterns qui est « juste » sublime!! Je suis sous le charme de Sirius en particulier; et vous?

Belle soirée 🙂

 

I am Hermes en tissu See you at six- le coussin du singe

I am Hermes en tissu See you at six- le coussin du singe

I am Hermes en tissu See you at six- le coussin du singe

I am Hermes en tissu See you at six- le coussin du singe

I am Hermes en tissu See you at six- le coussin du singe

I am Hermes en tissu See you at six- le coussin du singe

I am Hermes en tissu See you at six- le coussin du singe

I am Hermes en tissu See you at six- le coussin du singe

Ma blouse en double gaze

De retour après quelques semaines d’absence, je reviens ce soir vous parler de mon dernier coup de coeur tissu: les doubles gazes éditées cette saison chez France Duval Stalla. J’avais commandé une double gaze « lavée » couleur banane sans savoir que d’autres coloris allaient sortir; et puis France m’a contactée avant d’envoyer mon colis pour me proposer de me faire découvrir les nouveaux coloris non « lavés » qu’elle venait de recevoir. J’ai donc reçu un joli ensemble banane, nude et indigo.

Ces tissus sont une très belle découverte tant la douceur et le moelleux sont au rendez-vous. Les couleurs déclinées dans cette matière sont superbes, lumineuses, et s’accordent très facilement avec le reste de ma garde-robe. D’ailleurs je n’ai pas tardé à les coudre tant ils me faisaient de l’oeil.

blouse ersatz des petits hauts en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

J’ai choisi de réaliser une petite blouse, très inspirée d’un modèle de la saison actuelle chez Des Petits Hauts, en repartant d’une base que je commence à bien connaitre: le scout woven tee-shirt de Grainline Studio.

Explications:

J’ai supprimé environ 10 cm sur la longueur du buste initial.

Avant de couper mon tissu j’ai légèrement décalé le bas de mon buste du pli de mon tissu (environ 2cm) avant de l’épingler puis de le couper. En effet, je voulais ajouter des fronces sur mon buste, et il me fallait une plus grande largeur. Ensuite j’ai ajouté une fausse patte de boutonnage sur le buste « devant » au niveau de l’épaule droite en faisant un repli, jusqu’à la taille. Ce n’est qu’à partir de ces modifications que j’ai coupé mon tissu.

J’ai ensuite coupé une ceinture (une bande de 4cm de large, thermocollée, repliée comme un biais) que j’ai voulue assez large pour que ma blouse soit ample et non cintrée. Je l’ai cousue à mon buste devant et dos en accentuant les fronces sur le centre jusqu’à les supprimer sur les côtés.

Ensuite j’ai coupé une bande de la même largeur que mon buste avant + dos; de 20 cm de long et je l’ai cousue à ma ceinture en formant les mêmes fronces que le buste. Cette étape fronces/ceinture est la plus longue.

J’ai terminé le bas de la blouse par un ourlet invisible à la main.

Pour ce qui concerne les manches je les ai rallongées, en traçant un trait approximatif qui partait de l’extrémité de la manche. Je les ai cousue à la blouse en les terminant avec un ourlet double.

J’ai enfin cousu mon encolure avec un biais coupé dans le tissu.

Voilà; je ne sais pas si mes explications sont claires… peut-être faudra t-il que je fasse un réel tuto accompagné de photos…?

Toujours est-il que j’ai tellement aimé coudre cette blouse que j’en ai fait deux identiques en nude et en indigo! La double gaze est si légère et aérienne qu’elle est parfaite pour ce modèle. Je l’adore; il va avec tout et m’entoure d’une montagne de douceur pour la journée.

Un grand merci à France pour ces vraies petites merveilles ❤ <3;

Voici quelques petites photos pour vous ; Belle soirée 🙂

blouse ersatz des petits hauts en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse ersatz des petits hauts en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse ersatz des petits hauts en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

blouse en double gaze France Duval Stalla- coussin du singe

 

 

 

Parisette

J’ai pu participer au printemps dernier au test de Parisette, un adorable petit chemiser aux manches courtes créé par Blousette Rose.

Depuis, je rongeais mon frein tant j’avais envie de vous parler de ce nouveau patron. Alors lorsque Thia, m’a contactée pour m’annoncer sa sortie j’ai été ravie!

Parisette est le petit chemisier tendance qui va avec tout. D’allure un peu sage et rétro il n’est pas cintré et a un joli col plat (sans pied de col) qui peut se porter aussi bien ouvert que fermé.

Chemisier Parisette de Blousette Rose- le coussin du singe

Chemisier Parisette de Blousette Rose- le coussin du singe

Je l’ai réalisé ici dans une jolie soie lavée kaki dénichée sur le Marché d’Antony. Ce tissu souple lui va très bien mais je pense qu’une batiste de coton ou une viscose lui irait tout aussi bien.

La réalisation de Parisette est particulièrement facilitée par les superbes explications illustrées du patron. Vous trouverez entre autre des explications pour réaliser l’empiècement arrière du col, situé juste au dessus du pli creux central.

Chemisier Parisette de Blousette Rose- le coussin du singe

Chemisier Parisette de Blousette Rose- le coussin du singe

Question réalisation, le col est terminé par un biais à cheval. Il est donc préférable de faire soi même son biais dans le même tissu que celui du chemisier pour des raisons esthétiques.

Chemisier Parisette de Blousette rose- le coussin du singe

Chemisier Parisette de Blousette rose- le coussin du singe

Niveau sizing: impeccable! Comme pour chaque patron Blousette Rose prend soin de détailler les tableaux de mensurations avec quelques explications destinées à vous aider à choisir votre taille. Chez moi le 40 s’est imposé, comme d’habitude 🙂

Le modèle est globalement plutôt ample et aérien: pas de pinces de poitrine ici. Contrairement aux photos prises pour cet article, je l’imagine très bien avec une taille haute, tant sur un pantalon que sur une jupe.

Chemisier Parisette de Blousette Rose- le coussin du singe

Chemisier Parisette de Blousette Rose- le coussin du singe

Voilà, je ne peux que vous conseiller de vous exercer à cette réalisation, qui en plus d’être agréable, vous donnera un vêtement fini seyant et central pour une garde robe. Et pour tout vous dire, quand je vois la collec AH2016 de chez Des Petits Hauts, je n’en finis pas de l’imaginer dans de nouvelles versions (à venir c’est sûr!).

Encore une petite merveille de chez Blousette Rose, à faire et à refaire,

Un très grand merci Thia pour ta confiance ❤ ❤

Belle journée

Safran

Ce soir je vous parle enfin de mon pantalon Safran, dernier né des patrons de Deer and Doe pour préparer cette rentrée 2016. Enfin, parce que je voulais prendre le temps de vous en parler en détail et que la semaine qui vient de passer ne m’a laissé que peu de temps, occupée que j’étais à rentrer à la maison et à fignoler les différentes reprises.

Fin juillet j’ai eu le grand plaisir d’être contactée par Eléonore et Camille de la marque de patrons Deer and Doe. Toutes deux me proposaient de coudre en avant-première le modèle Safran, dont la sortie était prévue fin août. Il ne s’agissait pas d’une demande de test, le modèle ayant déjà été testé et modifié, mais de proposer ma version, comme le feraient d’autres blogueuses, à l’occasion de sa sortie. Evidemment j’ai accepté cette superbe proposition.

Je vais avec plaisir vous décrire ce petit bolide de patron; puis à la fin de cet article je vous donnerai mon avis sur ce modèle, en toute liberté, comme m’y encouragent Camille et Eléonore.

Je me suis donc dans un premier temps attelée à dénicher le tissu qui lui irait bien: un tissu assez épais et comprenant une élasticité d’environ 20-30%. Difficile en réalité de trouver le bon tissu lorsqu’il s’agit d’un tissu extensible dont on peut mal évaluer l’élasticité autrement qu’en le manipulant… En outre le critère de la teneur en élasthane n’est pas suffisamment fiable pour connaitre l’élasticité d’un tissu.

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Un peu naïve et peu renseignée j’ai jeté mon dévolu sur un denim bleu pâle comprenant environ 2-3% d’élasthane, déniché chez Mondial Tissu. Je me suis rendue compte en l’essayant qu’il n’était pas suffisamment extensible. J’étais très serrée dans mon pantalon et j’ai dû récupérer le maximum de tissu sur mes marges de couture pour pouvoir l’enfiler normalement. Pour autant il n’a définitivement pas le même rendu qu’avec un tissu suffisamment extensible.

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

 

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Alors, un peu frustrée même si déjà fan de ce premier pantalon, j’ai décidé de faire une seconde version cette fois-ci dans un denim bleu plus extensible (environ 5% d’élasthane) trouvé dans la boutique Geka près de Valence. J’ai utilisé un fil contrastant couleur camel, ultra résistant et idéal pour coudre des tissus épais. Je viens de le terminer ce matin et j’en suis enchantée!

La première étape de ce patron est celle des poches avant, soulignées par un passepoil. J’ai trouvé leur montage ingénieux et parfaitement expliqué dans le livret explicatif.

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Viennent ensuite les poches arrières qui sont, là encore, très simples à réaliser: il faut réaliser la poche dans un premier temps puis la coudre par une surpiqure au pantalon. Je les trouve idéalement placées (largeur/hauteur).

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Puis vient l’assemblage des jambes. A cette étape, comme le conseille Deer and Doe, il peut être nécessaire de faire un bâti avant de consolider et surpiquer les coutures car la profondeur nécessaire au niveau de la fourche peut varier. Dans mon cas je n’ai eu aucune modification à faire. J’ai donc bien consolidé mes coutures avec un point renforcé. J’ai également surpiqué le côté extérieur des jambes et la ligne médiane partant du milieu du dos au bas de la braguette.

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

A partir de là, votre petit Safran commence à vous donner une belle idée du rendu final. Encore quelques petites étapes et vous pourrez arborer votre merveilleux pantalon.

Tout d’abord la fameuse étape de la braguette. J’ai toujours du mal à me lancer dans cette étape. J’ai tâtonné un petit moment avant de comprendre comment faire. En m’aidant du livret et des crans situés au dessus de ma braguette j’ai finalement réussi et j’ai même trouvé ce système assez simple, c’est dire!

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Restent enfin le montage de la ceinture et la réalisation des ourlets: aucune difficulté!

Voilà votre si joli Safran est désormais sur vous; et vous vous demandez si c’est bien vous qui avez cousu un tel vêtement, en si peu de temps qui plus est (6h): quelle satisfaction!

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Safran de Deer and Doe- le coussin du singe

Question taille, Safran est parfait. Je fais habituellement un 38 à la taille (et 40 en haut). J’ai eu une petite crainte au départ que la ceinture en 38 soit un peu juste comme cela avait été le cas sur ma jupe Chardon. Ma taille n’est pas très fine comparativement à mes hanches même si les vêtements du commerce lui sont bien adaptés. En couture je suis parfois amenée à modifier cette partie sur mes jupes ou pantalons en ajoutant 1 cm. Ce fut une heureuse surprise de voir que la ceinture de Safran en 38 était parfaite. Aucune retouche n’a été nécessaire sur ce modèle.

Mon avis:

Safran est un très joli modèle qui réalise la belle prouesse d’être très près du corps, pour ne pas dire moulant, tout en étant relativement simple à réaliser. Il nécessite cependant de la minutie pour donner à voir de belles finitions, notamment au niveau des surpiqures et des poches. Je le trouve très confortable, certainement du fait de la taille haute et du tissu extensible. Il est abouti; ses détails sont soignés notamment au niveau des poches. Les étapes de montages se réalisent avec une belle fluidité, et ce d’autant plus que le livret explicatif est une réelle aide à la compréhension.

La plus grande difficulté tient au choix du tissu et à sa nécessaire élasticité. Je regrette de ne pas trouver davantage de tissus de ce type dans le commerce mais peut-être cela va t-il se développer un peu plus? Toujours est-il qu’il faut réellement prendre le temps de trouver et choisir le bon tissu, au risque de subir une vraie déception dans le rendu et la portabilité de ce vêtement.

Question style: j’adore!!! Il est un brin rétro. Quelle élégance, quelle silhouette! Je suis absolument fan de cette taille haute (niveau nombril) qui souligne la taille et fait des jambes looonnnnnggues 🙂

Un grand bravo à Deer and Doe pour ce superbe modèle et pleins de mercis de m’avoir fait cette proposition.  🙂

Mirabelle

Lorsque J’ai découvert la blouse Mirabelle sur Instagram j’ai été instantanément charmée par cet adorable modèle frais, estival et tellement original. Mirabelle c’est un des derniers patrons de chez Eglantine et Zoé, une marque de patrons et de kits couture dont j’aime beaucoup les modèles, la qualité des tissus et la démarche éthique.

J’ai eu le grand plaisir que Zoé me propose d’essayer ce nouveau modèle, avec en prime une vraie curiosité de pouvoir pour la première fois m’exercer à la réalisation de festons. Mirabelle est déclinable en trois versions « Crop top » « blouse » et « liquette ». J’ai choisi ici la version blouse dont les festons sont situés en bas et n’ai pas fait de festons sur les mancherons.

Mirabelle est très agréable à réaliser. J’ai choisi de couper dans mon coupon de denim léger de chez Little Fabrics et je me suis lancée. Pour cette première je me suis vraiment appuyée sur les instructions du livret de mon patron et tout s’est parfaitement bien déroulé. Au bout de quelques dizaines de minutes je pouvais crâner fièrement avec mes jolis petits festons. Le modèle taille très bien; j’ai pris ma taille habituelle (40) et j’y suis parfaitement à l’aise.

J’ai tellement aimé réaliser ces petits festons que j’y ai ajouté quelques petites perles en verre, brodées à la main.

Je vous montre quelques photos de ma petite Mirabelle. Encore une fois conquise par les patrons d’Eglantine et Zoé, je rêve d’une petite version comme l’a réalisée Bee Made (aperçue sur instagram)!

blouse Mirabelle d'Eglantine et Zoé- Le coussin du singe

blouse Mirabelle d’Eglantine et Zoé- Le coussin du singe

blouse Mirabelle d'Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d’Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d'Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d’Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d'Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d’Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d'Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d’Eglantine et Zoé- le coussin du singe

Madeleine et pastèque

Je reviens ce soir pour vous parler de mon big big crush pour la robe Madeleine de République du Chiffon.

J’avais depuis quelques mois déjà ce superbe patron et je ne l’avais pas encore déballé… Depuis l’automne dernier les différents modèles de la collection automne-hiver de République du Chiffon n’ont eu de cesse de m’enchanter, tant sur la blogosphère/réseaux sociaux que sous mon pied de biche dans mon atelier maison. Mais je dois avouer que la dernière version de la Robe Madeleine, découverte sur le blog de l’Annexe Dilettante a achevé de me séduire. Sa version en Denim est une vraie beauté; et a provoqué chez moi un sentiment d’urgence à réaliser ce modèle.

Après réflexion je me suis dit que nous étions maintenant en mai et qu’il fallait que je fasse une petite Madeleine estivale. J’ai donc raccourci les manches de ma robe et l’ai coupée en 40 en suivant le tableau de mesures. J’ai choisi un tissu de mon stock, mélange de lin et viscose je pense, couleur pastèque, soit une couleur que je porte rarement. Qu’importe, je trouverai forcément de belles occasions pour arborer cette petite robe fraiche et si agréable à porter.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Pour ce qui est du patron en lui même, je n’ai fait quasiment aucune modification si ce n’est la largeur du bas dos que j’ai bien réduite pour éviter des fronces trop volumineuses avec ce tissu un peu épais. J’en ai supprimé 25-30 cm et c’est suffisant. Cela n’aurait pas été nécessaire avec un tissu fin.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Je vous l’avoue, je trouve ce dos absolument superbe…

Ce modèle semble assez sophistiqué avec ses jeux de fronces et de fermeture croisée. Pour autant il est réellement simple et aisé à réaliser. L’enforme de l’encolure se monte comme un pied-de-col jusqu’à la ceinture. Il tombe impeccablement sans plisser de manière disgracieuse; j’adore.

L’étape de la ceinture nécessite un peu d’application pour répartir les fronces de manière régulière. Les étapes suivantes sont vraiment simples: le montage des manches ainsi que les ourlets ne posent aucun problème.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Enfin, la ceinture se ferme avec de simples boutonnières, positionnées en fonction de la largeur de la taille. Pas de fermeture éclair; c’est très simple et c’est vraiment très joli. Le positionnement des boutonnières est facilité en l’ajustant directement sur soi avec des épingles.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine est vraiment un superbe modèle à adopter pour l’été! Je vous prépare un prochain article avec ma deuxième réalisation en lin lavé que j’ai pris autant de plaisir à réaliser, si ce n’est plus. J’ai hâte que le soleil arrive enfin!

Je ne sais plus où donner de la tête avec tous ces superbes patrons que l’ont peut revisiter à l’envi!!! Et je ne parle pas de la collection printemps-été qui me rend complètement fébrile!

D’ici là je vous souhaite une très belle soirée;

A bientôt

Quand Françoise se prépare pour l’été

La veste Françoise de République du Chiffon est certainement le patron que j’ai le plus réalisé ces derniers mois. Il a résolument l’intemporalité du classique et peut s’envisager dans une multitude de versions, pour toutes saisons. Françoise c’est la petite veste tailleur qui aime pointer le bout de son nez en toute occasion: habillée, décontractée, apprêtée ou faussement négligée. C’est simple JE L’A-DO-RE!

Certains d’entre vous le savent, j’en ai effectuées plusieurs dans des lainages fins cet hiver. Plus récemment, je me suis lancée dans une version en lin lavée après avoir erré de longues heures sur le site d’une maintenant célèbre marque de prêt à porter. J’en ai réalisée une première en bleu ciel que je vous montrerai en détail prochainement. Et puis j’ai cousu celle-ci:

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Elle est également dans un lin lavé écru trouvé chez Cousette. J’aime énormément cette matière et Cousette en a une très belle sélection cette année. Le lin lavé est joliment texturé; il a une belle souplesse et il froisse moins que le lin. Il est surtout très doux et agréable à porter. Enfin j’aime son épaisseur qui est idéale pour coudre de nombreux vêtements, allant de la veste d’extérieur au petit haut à bretelles pour l’été.

Pour ce modèle j’ai gardé la même taille qu’habituellement (soit le 40). Je n’ai pas pensé à réduire la longueur des manches mais avec du recul je pense que j’aurais pu supprimer quelques centimètres pour apporter plus de légèreté à l’allure finale. Qu’importe, j’ai plaisir à relever mes manches sur les avant-bras tout simplement. J’ai en revanche arrondi le bas des enformes avant et des avant et ai remplacé les poches paysannes par des poches plaquées doublées. Enfin je n’ai pas mis de boutons sur cette petite veste mais j’y réfléchis encore. La doublure est en soie, dans des couleurs pastels comme certains d’entre vous ont pu l’apercevoir sur instagram.

Françoise est comme toujours à la hauteur de mes espoirs. Ce patron est d’autant plus agréable à réaliser que l’on peut s’appuyer sur le pas-à-pas réalisé sur le blog RDC. Il est vraiment très bien fait.

Voilà… je vous montre quelques petits clichés de cette veste d’été, en attendant que le printemps s’installe durablement 😉

Belle soirée à tous et toutes,

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Johanna poudrée

Cette saison, le « nude », le « poudré », viennent chatouiller nos pupilles et nous envelopper d’une douceur toute printanière. Et même si en levant la tête je peine à trouver du bleu, j’ai des envies de printemps et de fleurs, de chaleur et de soleil.

Découvert à l’occasion de la sortie de la dernière collection de folie d’Atelier Brunette, j’ai craqué sur ce merveilleux Sparkel Powder Gold, sublime batiste rose poudrée délicatement parsemée de points gris et dorés. Ce tissu m’évoque la poudre si féminine et aérienne qui s’envole… Et c’est donc ainsi que je suis partie en quête d’un modèle léger et aérien.

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

 

Après quelques hésitations j’ai finalement jeté mon dévolu sur la chemise Johanna de République du Chiffon. J’aime énormément cette chemise, réalisée à de nombreuses reprises. Ici j’ai choisi de mettre des volants entre les empiècements avant et dos. J’ai pour cela coupé des bandes de tissu de 4cm de large que j’ai cousues à l’aide de mon pied à ourlet roulotté. La longueur des bandes coupées pour les volants fait 2 fois la longueur initiale de l’empiècement. C’est un peu trop je pense: « 1,7 fois la longueur » aurait suffit.

J’ai supprimé les manches et ai cousu un biais, réalisé dans mon tissu, aux emmanchures. J’ai fait un petit arrondi sur l’ourlet du bas. Enfin, j’ai supprimé le col et ai fini avec un col Mao avec mon pied de col.

Les petits boutons dorés viennent ici de La Mercerie Parisienne.

Voilà, je vous montre aujourd’hui ma petite Johanna poudrée, dans ce tissu merveilleux d’une douceur absolue, au toucher comme aux yeux. Belle journée à tous,

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

 

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe (admirez la pause ;-) )

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe (admirez la pause 😉 )