Quinn shirt

Je vous l’avais dit j’ai beaucoup de choses à vous montrer 😉

Aujourd’hui je vous montre ma dernière petite chemise: la Quinn shirt de Named Clothing, issue de la dernière collection « New black« .

La coupe de cette chemise est assez sobre. Elle est assortie de jolis détails. J’ai notamment été conquise par son col qui se ferme par un jeu de superpositions. Cela lui donne un petit air gavroche qui me plaît bien. Les manches sont droites et elles se terminent normalement par des poignets mousquetaires. Le dos a deux petits plis latéraux. La patte de boutonnage centrale est plus courte que la longueur totale de la chemise. Cette chemise est relativement courte et peut se porter aussi bien sortie que rentrée dans le pantalon.

J’ai apporté une seule modification sur cette première version au niveau des poignets des manches que j’ai souhaité plus simples. J’ai donc recoupé des poignets classiques de la même largeur que ceux qui étaient prévus.

Pour le reste je n’ai fait aucun changement et j’ai coupé mon tissu en taille 40. Ma chemise tombe parfaitement, quel plaisir.

Voici donc ma première Quinn shirt, dans un magnifique voile de coton de chez Anna ka bazaar, déniché lors du dernier salon CSF 2015. Ce tissu est je crois toujours disponible à la boutique rue Kleber à Paris (mais pas sur la boutique en ligne). Il est très agréable à travailler et à porter. Très légèrement transparent, il apporte une touche chic qui sera parfaite pour les fêtes de fin d’année.

 

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

 

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

 

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

 

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

 

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

 

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

 

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

 

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

Quinn shirt de Named Clothing- le coussin du singe

Belle journée et à très vite pour la suite 😉

L’Impertinent

Voilà plus d’un mois et demi que je n’ai pas écrit sur ce blog… Partie mi juillet sans même dire un « à bientôt » ni même un « bel été à tous »… shame on me…

Alors aujourd’hui je vais essayer de me rattraper et je commencerai par vous dire : Vous m’avez manqué! Oui vous! Et même plutôt toi lecteur attentif, occasionnel, nouveau-venu, régulier, amateur ou non, peut-être égaré (bienvenue)… tu m’as manqué. Pendant ces longues semaines je n’ai cessé de penser à tous nos échanges. Je regardais plein de belles choses et me répétais « oh, il faut absolument que je parle de ça sur le blog; il faut que je montre, que je partage etc etc… ». Cher lecteur, je me réjouis donc de te retrouver autour de cette rentrée qui s’annonce passionnante.

Pour commencer ce nouveau rythme, avec une reprise du travail studieuse depuis plus d’une semaine, j’ai choisi de publier ce petit corsage estival à col Claudine d’après le patron L’Impertinent de Marisa Mlm. En réalité je lorgnais sur ce modèle depuis sa sortie, étant indiscutablement une fanatique des cols et particulièrement des cols Claudine, mais également des chemises. Marisa m’a gentiment proposé de l’essayer et j’ai été charmée tant par la qualité du patron que par le charme indiscutable de ce modèle frais, intemporel et délicat. Qui plus est je trouve qu’il s’adapte à des styles très différents: chics, rétro, urbain ou champêtre. L’Impertinent laisse libre court à notre créativité et j’aime ça.

Pour cette première version j’ai choisi un petit air marin en utilisant un magnifique coton d’Anna Ka Bazaar qui rappelle les motifs des marinières. J’ai pris une viscose bleue marine pour faire la face supérieure du col Claudine afin de le faire ressortir, comme j’avais pu le repérer dans Pinterest sur des marinières. Pour seule modification j’ai légèrement affiné le col au niveau des épaules: oui, j’aime particulièrement les petits cols en ce moment…

Le montage s’est effectué sans problème: un vrai plaisir pour un vêtement qui au final tombe et taille parfaitement.

Voilà je n’ai qu’une seule chose à dire: n’attendez pas, courrez, sautez, cousez votre adorable Impertinent avant que l’été ne s’éloigne trop. Je suis très curieuse de voir comment vous allez vous l’approprier!!! Je vous conseille par ailleurs d’aller faire un tour sur les blogs de Marisa, Annie Coton ou Le fil à coudre d’Anna pour voir de très jolies versions!

En attendant de vous revoir très bientôt pour les petites réalisations de mon dressing d’Automne 2014, je vous laisse sur cette dernière petite touche estivale et marine, en vous souhaitant une magnifique fin de mois d’août… Allez, on peut quand même espérer un bel été indien maintenant? Qu’en pensez-vous?

 

IMG_4771

 

IMG_4765 (1)

IMG_4766

 

IMG_4772

Love is all

Les temps sont durs, c’est ce que l’on nous dit en tous cas… et l’actualité récente nous montre que des personnes doutent, de plus en plus, et parfois même se perdent…?  Pour ma part je ne ferai pas de politique sur ce blog.

Malgré tout j’ai été touchée par la réaction d’Ahhude du blog « l’atelier clandestin » et je rejoins avec plaisir et bonheur son défi #lebleumarineestàtoutlemonde découvert sur Instagram. Une seule consigne pour ce défi: Se faire plaisir en bleu marine et se rappeler que cette couleur est celle de tous, de toutes. Bref coudre une ou plusieurs pièces bleu marine. On pourra tolérer du bleu nuit, saphir, de Berlin, de minuit, de Prusse, égyptien, denim, cobalt, smalt et autres bleu foncés.

Parce que le bleu marine est à tout le monde, une couleur comme les autres et que j’aime énormément; parce que la beauté de la vie ce n’est certainement pas une couleur qui divise mais qui au contraire se marie avec toutes les autres…

Mon message d’aujourd’hui c’est cette chanson de Roger Glover, et c’est cette petite robe d’été, qui rejoindra ma valise pour les vacances, la Gathered Sundress de Pattern Runway, réalisée dans une viscose bleue marine à petits noeux blancs de chez Anna Ka Bazaar…  Je vous invite à lire la suite en chantant 🙂 et à laisser la vague D’AMOUR vous submerger avec bonheur 😉

 

IMG_4296

 

IMG_4302

 

IMG_4278

 

IMG_4305

 

 

IMG_4312 (1)

 

 

IMG_4304

 

 

IMG_4307 (1)

 

 

IMG_4292

 

Everybody’s got to live together

All the people got to understand

So, love your neighbour

Like you love your brother

Come on and join the band

 

Well, all you need is love and understanding

Ring the bell and let the people know

We’re so happy and we’re celebratin’

Come on and let your feelings show

 

Love is all, well love is all,

Love is all, can’t you hear the call

Oh, love is all you need

Love is all you need at the Butterfly ball

 

Ain’t you happy that we’re all together

At the ball in nature’s countryside

And although we’re wearing different faces

Nobody wants to hide

 

Love is all and love is all and

It’s easy, yes it’s so easy

At the Butterfly Ball where love is all

And it’s so easy

 

All you need is love and understanding

Hey, ring the bell and let the people know

We’re so happy and we’re celebratin’

Let your feelings show

 

Love is all, yes love is all at the Butterfly Ball

Love is big, love is small,

Love is free, love is all

At the Butterfly Ball

 

When you back’s to the wall

When you’re starting to fall

You got something to lean on

Love is everything

It can make you sing at the Butterfly Ball

Love is all, I say love is all, yes love is all

At the Butterfly Ball

 

Roger Glover, « Love is all »

J’ai fait ma Maligne

 

Aime comme Maligne en viscose à motifs

Aime comme Maligne en viscose à motifs

 

J’ai fait ma petite Maligne, à l’approche des beaux jours et des futurs « grandes » vacances que je commence à attendre avec impatience… Et oui, je suis comme ça, incorrigible: deux rayons de soleils, des températures douces, et je pars dans mes rêveries vacancières. Je vois des sourires d’enfants, des chapeaux de paille, quelques ploufs désaltérants, des balades et des rigolades, des grillades et même une citronnade! Pour moi les vacances, les « grandes » vacances, c’est tout ça. Hummmmm….. 🙂

Mais en attendant, il faut encore travailler… Bouh!!!

Alors moi je dis: Afin de tenir sur cette dernière ligne droite une mise en situation et une préparation psychologique sont nécessaires. Désormais, et jusqu’à la mi-juillet pour chaque article de ce blog je vous proposerai une petite tenue que je glisserai dans ma valise pour mes « grandes » vacances à moi. Attention, le compte à rebours commence!

Dans ma valise  cette année, il y aura donc ma nouvelle Aime comme Maligne: un patron de Marie, très agréable à découvrir, que j’ai choisi de réaliser dans une viscose très lumineuse de chez Anna Ka Bazaar. En effet, étant donné l’ampleur de ce modèle j’ai pensé qu’un tissu fluide lui donnerait un joli mouvement. Et c’est vrai, ce tissu lui va très bien. Je l’ai tout de même un peu raccourcie sur les côtés de 4cm environ… je n’ai pas l’habitude des vêtements amples pour ne rien vous cacher. Malgré cette petite modification, je sais que je porterai ce petit corsage rentré dans mon pantalon ou dans une jupe. Je ne le trouve pas très seyant sorti sur la ceinture du pantalon (question de morphologie sûrement).

Voilà, quelques photos pour vous avant de la ranger in the suit-case 😉

Je vous invite à aller voir d’autres très jolies versions notamment celles de PapivoleMarisa et Clo que je trouve fabuleuses!

Aime comme Maligne en viscose

Aime comme Maligne en viscose

 

IMG_3938

 

IMG_3951

 

IMG_3945

Et en attendant la quille, passez une très belle semaine…

Sunday with Georgina

Georgina la belle Georgina… J’ai découvert ce nouveau patron de République du Chiffon avec un grand bonheur. Emballée dès la première seconde par sa coupe délicate, fluide et gracieuse, et surtout, surtout, par son dos fabuleux, je l’ai téléchargée et préparée dans la foulée.

Rattrapée par le rythme du quotidien et quelques encours, je n’ai pas pu m’y atteler tout de suite, mais finalement son tour est venu pendant un dimanche ensoleillé: Georgina est un patron qui s’est révélé très très chouette, hyper clair, agréable, avec en plus une petite fiche technique sur le blog sur la pose de la bande de propreté. Ce nouveau patron pdf  peut en outre être coupé directement à même le papier, les différentes pièces ne se superposant pas. Bref, des finitions de qualité: Merci merci Géraldine!

Georgina je l’ai choisie dans un des merveilleux viscoses d’Anna Ka Bazaar: le Sunday bleu. Le deuxième tissu, visible sur le dos et la face intérieure des mancherons est une batiste de coton « bleu orageux » de France Duval Stalla. Enfin, j’ai ajouté une doublure à la jupe en satin bleu nuit.

Georgina ne m’a pas posé de difficultés particulières tant les explications sont précises. J’ai un peu adapté le modèle à ma morphologie en ajustant un peu plus le corsage pour le rendre moins blousant.  C’est peut-être pour cela que le dos semble démarrer un peu plus haut que sur le modèle d’origine…? Je rejoins Tatihou (sa version…quelle beauté!) je trouve que c’est un niveau 3/4, mais honnêtement en prenant son temps et avec toutes les explications données on y arrive sans problème.

Anyway, Georgina, je t’adore, je te kiffe même et je pense qu’on va faire une bon petit bout de chemin toutes les deux!

Quelques photos pour vous; et une très belle soirée…

 

IMG_3489

 

 

IMG_3482

 

IMG_3535

 

 

fb

 

IMG_3550

 

IMG_3548

 

 

IMG_3485

 

 

fb2 (1)

 

 

 

 

So good vibes

Alors alors? C’était comment? Tu y es allée?

Géraldine en pleine démonstration montage du col Gérard

Géraldine en pleine démonstration montage du col Gérard

Et bien oui, off course! Je suis allée à l’atelier couture de Géraldine Debeauvais proposé par Anna Ka Bazaar et ce fut un moment extra! Je suis donc arrivée sur les lieux: accueillie chaleureusement par Géraldine et Annabelle, avec un délicieux thé et deux grands sourires.  Nous étions trois « élèves », deux Julia et un Gérard, sur les « starting-block », attendues et installées dans la boutique merveilleuse d’Annabelle.

Que vous dire de plus? Je trouve ce concept génialissime, unique, avant-gardiste: Réaliser le vêtement de son choix avec son créateur, dans une ambiance cosy et chaleureuse. Partager sur sa passion avec d’autres émules qui, petit détail, ont exactement les mêmes envies, les mêmes goûts que vous. Apprendre avec une personne hyper talentueuse, disponible, ouverte et pétillante, des techniques de couture très spécifiques. Le bonheur. Ajoutez à cela la visite surprise de l’adorable Julie (Jolies Bobines), et vous obtenez un cocktail boostant votre taux d’endorphine pour un bon moment.

Géraldine nous a guidées tout au long de l’atelier, et s’est assurée que nous pourrions repartir en ayant suffisamment avancé pour pouvoir terminer seules chez nous. Bon, en ce qui me concerne, ce fut salvateur. Julia est magnifique; cependant elle ne s’improvise pas et j’ai apprécié d’être aidée pour réaliser l’étape des poches passepoilées et surtout du col. J’ai beaucoup appris, et je sais que je suis repartie avec l’envie énorme de recommencer ce type d’atelier pour d’autres projets, et de revoir toute cette équipe formidable…

Julia donc, je vous la montre aujourd’hui parce que terminée dans la foulée de l’atelier. Je ne savais pas comment la faire: velours? couleurs? imprimés? Rien ne collait avec l’idée que je m’en faisais: cette veste est très structurée, j’ai choisi de rester dans la même sobriété, si élégante, que celle de Géraldine, hormis les empiècements épaule que j’ai remplacés par un passepoil en satin doré et les épaules qui ne sont pas matelassées.

Tout s’est bien déroulé une fois rentrée à la maison, exceptée la pose de la doublure sur les manches… comme une façon de me dire « il semblerait qu’on ait pris la confiance…? hé hé »… décousue et recouse quatre fois quand même.

Julia est donc en lainage bleu nuit, assortie d’un col bleu marine en twill. La doublure est en satin marine. Elle est chaude, elle est élégante; je crois que je vais la réserver pour mes sorties …

Julia, en lainage bleu nuit, patrons république du Chiffon

Julia, en lainage bleu nuit, patrons république du Chiffon

Julia, la doublure

Julia, la doublure

IMG_3303

IMG_3345

IMG_3355

IMG_3359 (1)

IMG_3321

le col

le col

IMG_3333

la poche passepoilée

la poche passepoilée

vue de dos

vue de dos

IMG_3307

Because I’m happyyyyyyyyyyyyyyy

I’m happy!!!!!! So happy!!!!

Je viens de m’inscrire pour participer à un atelier couture avec Géraldine Debeauvais, atelier proposé par Anna ka bazaar 🙂 Je voulais juste partager ma joie avec vous. J’ai choisi l’atelier libre du 15/02 et je suis heureuse, heureuse!!!! J’ai déjà une petite idée sur le modèle RDC que je souhaite réaliser avec cette créatrice de talent: un petit indice… son prénom commence par un « j », comme…?

J’ai un peu hésité à cliquer pour réserver; je vous l’avoue, je suis intimidée. Mais la perspective de faire de belles rencontres, de partager entre passionnées et d’être guidée dans cette réalisation par Géraldine herself… bon, ah ben oui j’ai cliqué, ça y est! J’en serai donc! Peut-être aurais-je le plaisir et la chance de retrouver certaines d’entre vous?  Attention, le nombre de places est limité!

une petite image sur l'état dans lequel je me trouve là tout de suite.....

une petite image sur l’état dans lequel je me trouve là tout de suite…..