Bernadette

Depuis déjà quelques mois je rêvais d’une petite veste qui m’aurait accompagnée sur la fin de l’été. Un veste douce, confortable, colorée… Une veste que l’on prend plaisir à enfiler à l’arrivée des premiers courants d’air ou encore à la lumière du matin pour sortir de la maison.
C’était sans compter sur ce magnifique été indien, inespéré, qui a su prolonger des températures douces et un ensoleillement si agréable. Ma petite veste est ainsi passée au second plan de mes priorités du moment, le port de manches longues étant devenu totalement inadapté aux températures affichées.

Depuis déjà quelques semaines je me pâmais sur une petite Bernadette for Liberty, adorable version matelassée de la veste Bernadette de République du Chiffon par La Petite Maison Couture. J’avais alors trouvé cette petite veste si fraîche et si parfaitement coupée que je l’avais immédiatement ajouté à ma déjà très longue To Do List.

Et c’est ainsi que je suis partie en quête du Liberty parfait pour mon projet. Comme vous le savez certainement, il est très difficile de choisir un Liberty: cela veut dire renoncer à tous les autres…et ce fut donc pour moi plusieurs jours de pénible hésitation (les amateurs me comprendront). C’est finalement sur ce Liberty Emma and Georgina (F) que mon choix s’est arrêté, trouvé sur le tout nouveau site de Stragier.
J’ai matelassé chaque pièce manches / devant / dos en cousant mon tissu à du molleton déjà matelassé. J’ai ensuite assemblé les différentes pièces obtenues en prenant soin de réduire la largeur des côtés et du dos d’environ 1 cm à chaque bord pour que ma veste matelassée (et donc un peu rigide) ne soit pas trop large. En revanche je n’ai pas touché à la longueur de la veste.
J’ai enfin posé une doublure en satin bleu nuit.

Cette petite veste est non seulement très agréable à porter mais elle est très facile à coudre: je ne relève aucune difficulté si ce n’est le matelassage qui est assez long. Je garde en tête d’autres versions à venir, matelassées ou non, pour m’accompagner jusqu’à cet hiver 😉

Je vous souhaite à tous et toutes une très belle soirée!

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

veste Bernadette de République du Chiffon en Liberty matelassé par le coussin du singe

veste Bernadette de République du Chiffon en Liberty matelassé par le coussin du singe

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Veste Bernadette de République Du Chiffon matelassée en Liberty par lecoussindusinge

Publicités

Rentrée studieuse… ou pas

Qui dit rentrée, dit redémarrage du café-couture! Youpi!

Et cette année Monsieur Café-couture se marie avec Madame Tricot-thé. Que de bons moments et échanges en perspective.

Alors le café-couture / tricot-thé c’est quoi cette année? Et ben c’est une dizaine de super nanas qui se réunissent environ trois fois par mois dans un lieu magique (un petit château) autour de leurs hobbys: la couture, le tricot, le café et le thé, les gâteaux, les fous-rires, les anecdotes à raconter et les envies à communiquer. C’est des moments de bonheur où nous prenons le temps de faire ensemble.

Lors de notre reprise j’ai démarré une pochette iPad, entre deux bavardages, parce qu’il faut bien se l’avouer nous étions très contentes de nous retrouver.J’ai choisi de coudre un petit matelassé en liberty (Betsy Ann gris) assorti avec un passepoil rose métallisé de chez France Duval Stalla. Cette pochette se ferme avec une fermeture à glissière rose. J’avais en effet repéré les superbes pochettes iPad de Little Fabrics et m’en suis inspirée.

Voici la pochette de la rentrée, un étui fleuri pour inspirer mes recherches frénétiques de tissu sur ma tablette.

IMG_1771

IMG_1755

IMG_1780

IMG_1765

When Minna meets Betsy Ann

Well well well… On dirait bien que j’ai un amour obsessionnel pour la petite Minna…
C’est la talentueuse Jolies Bobines qui m’a fait connaître les jolis patrons Salme et je suis tombée en amour pour Minna. C’est comme ça. On ne choisit pas toujours ce genre de sentiments.
Et puis on a toutes connu ça: on « rencontre » un patron un jour; on lui sort toutes nos phéromones et une bonne dose d’ocytocine et on lui fait tout pleins de petits…
Bon oui, je vous l’avoue je suis allée vérifier dans le dico avant de vous balancer toute cette science.

Donc moi j’en suis quand même à ma troisième petite Minna, sans péridurale s’il vous plaît, et je ne vous cache pas que chaque « enfant » est unique.
Certes, je ne vous ai pas encore montré la deuxième parce que je suis en train de peaufiner certains détails. Elle se dévoilera très bientôt.

Mais je vous montre aujourd’hui la troisième petite Minna, jeune fille en fleur, à qui j’ai ôté les manches pour un effet plus estival (j’en profite tant qu’il est encore temps) enlevé le pli central pour éviter la surcharge et remplacé le bouton du dos par un lien ton sur ton.

Minna d’aujourd’hui est entièrement doublée, j’ai donc pu faire un ourlet invisible en faisant remonter la « jupe » jusqu’à la taille… Ah Ah… c’est pas bête…

Donc voici bébé numéro trois: Minna blouse modifiée en Liberty Betsy Ann rouge (j’adôôôôre ce tissu):

Minna en Betsy Ann

Minna en Betsy Ann

le col, terminé avec un biais ton sur ton

le col, terminé avec un biais ton sur ton

avec une petite laine pour la fraîcheur qui arrive

avec une petite laine pour la fraîcheur qui arrive

le lien qui termine le col, so romantic

le lien qui termine le col, so romantic

une couture? ah ah ? il n'y en aurait donc pas?

une couture? ah ah ? il n’y en aurait donc pas?

Minna, I love you

Minna, I love you

piment on « the coussin du singe airlines »

Ladies and gentlemen, this is your Captain speaking. We’re going to take off soon.
Please, fasten your seat belt and dont forget to switch off your phone and computer (not yet…).
Hopefully, we’re going to have a very funny trip!

Un petit chemisier d’hôtesse de l’air, élégant et léger pour apprécier d’autant plus le début des vacances…….
Patron « Minna blouse » de Salme au potentiel addictif certain.
Blouse en satin de coton « piment » du Marché Saint-Pierre, biais encolure en Liberty Emilia’s flower rose.

IMG_0883

IMG_0871 (1)

IMG_0870

IMG_0854 (1)

Yes I can

Une grande étape pour moi: je viens de coudre ma première chemise Mythique (de Marie). J’avais le patron depuis un moment mais je n’osais même pas le regarder, la honte. Et puis je me suis dit, allez allez Alice, ça suffit maintenant, il faut y aller! Assez procrastiné! (oui procrastiné du verbe procrastiner, remettre tout au lendemain. C’est pas mal d’écrire ça non?).

Alors? Alors?

Alors, ce fut long,  ce fut laborieux, ce fut difficile parfois notamment pour raccorder le f….* col aux épaules mais aujourd’hui je peux le dire: I DID IT, hhhhaaaaaaaaa……. (prononcer le A en soupirant grassement et en s’appuyant sur son dossier de chaise avec un air de marathonien qui vient de finir sa course de xxx km, il est possible de mettre son bras derrière son dossier pour que la pose soit vraiment authentique et même de boire un petit verre pour la peine, rrrrrooooo…).

Mais le plus important à retenir de ce petit défi personnel c’est que ce fut pour moi un « kiffe » (ça se dit encore ça?)  monumental de la coudre et de suivre pas à pas les étapes de cet ouvrage.

Pour cette première version j’ai choisi un liberty Wiltshire bleu car je trouve que ce tissu s’accorde bien avec un jean, voire un pantalon plus sobre. Et quoi de plus beau sur une chemise qu’un aussi beau coton, presque soyeux et si lumineux.

J’ai également rajouté un passepoil bleu marine aux épaules pour structurer un peu plus ma chemise.

Bon j’arrête le suspense ici parce que j’ai vraiment envie de vous la montrer en fait:

the Mythique en liberty wiltshire bleu et passepoil bleu marine

the Mythique en liberty wiltshire bleu et passepoil bleu marine

tout est dit je crois

tout est dit je crois

le col, qui m'a donné beaucoup beaucoup de fil à retordre ce coquin

le col, qui m’a donné beaucoup beaucoup de fil à retordre ce coquin

la manche et sa patte de boutonnage, stylée

la manche et sa patte de boutonnage, stylée

impeccable avec ma veste en jean

impeccable avec ma veste en jean

Nelly danse

Un nouveau projet, et un petit souvenir nostalgique de mes années collège:

Nelly c’était mon acolyte, ma super cops, ma confidente sur à peu près tout; nous avions 14 ans à peine.

Et Nelly avait une méga-super-hyper-géniale voiture: une méhari orange pétant entièrement décapotable, dans laquelle son papa nous trimballait inlassablement un peu partout. Le vent au roulage nous décoiffait mais on aimait ça.

Vous comprendrez donc que quand j’ai décidé de réaliser le patron « Aime comme Méhari » de Marie j’ai eu une pensée pour Nelly, dont j’ai malheureusement perdu la trace pendant les années lycée mais qui en a laissé une indélébile dans mes heureux souvenirs de jeunesse.
Donc, j’ai décidé d’appeler cette première réalisation « Nelly danse », en allusion au tissu Liberty danse moka et aux premières boum.
Cette première Méhari a été réalisée sans problème, hormis pour coudre le col au chemisier… ce fut un véritable casse-tête car j’ai dû me tromper de taille en le coupant et du coup j’ai dû en recouper un plus grand après plusieurs vaines tentatives.
J’ai également rallongé les manches jusqu’aux poignets.
Enfin j’ai choisi de coudre des boutons en nacre dénichés chez Emmaüs.

Nelly… ben… gros bisous quoi!
Voici les photos:

Méhari en Liberty danse moka de chez Cousette

Méhari en Liberty danse moka de chez Cousette

le col, doublé en lin beige de FDS

le col, doublé en lin beige de FDS

l'intérieur de la manche

l’intérieur de la manche

hyper confortable!

hyper confortable!

la couture des épaules

la couture des épaules

Alice’s pocket

Voici une énième édition de la pochette en cuir et liberty fermée par une attache cartable. J’ai choisi cette fois ci un cuir bronze et du Liberty Poppy and Daisy bleu. Toujours aussi pratique pour ranger mes petits papiers, mes cartes, voire même mon téléphone… Je prépare un tuto pour cette pochette.

Les images:

IMG_3962

IMG_3960

IMG_3961

IMG_3951

IMG_4032

Emilia’s springtime

Well well well, finalement on dirait bien que les fleurs commencent à sortir leur petite frimousse???

Pour fêter cela j’ai décidé de coudre une Mina printanière (Aime comme Marie), petite veste en lin épais kaki entièrement doublé d’un liberty Emilia’s flower vert. Bon, à nouveau l’étape de la couture « doublure à tissu » a dû être entièrement décousue et recousue parce que, comme pour la première veste, j’avais mis les manches du mauvais côté (l’expérience ne joue pas toujours). Mais ce patron, une fois terminé m’arrache toujours un « AHHHH » de satisfaction au moment de retourner ensembles les deux vestes: c’est un peu magique la doublure sur un vêtement parce que jusqu’à la toute dernière étape, on ne voit vraiment pas où on va.

Voici quelques photos pour vous:

une petite veste, sans col tailleur, légère et confortable

une petite veste, sans col tailleur, légère et confortable

IMG_1206a

Manches 3/4

IMG_1215a

le détail de la doublure sur la manche retroussée

le détail de la doublure sur la manche retroussée

IMG_1254a

un dos impeccable

un dos impeccable

sur une petite laine

sur une petite laine

THE doublure, ah ouais!!!!!

THE doublure, ah ouais!!!!!

You Must have your « Must have »

Ahhhhhh, pfffffffff, moi je dis « Marie, tes patrons sont juste Parfaits pour moi ». Je continue, quelle surprise, dans mes petites confections et j’ai essayé cette fois-ci le « Must-have » de Marie. Sans surprise encore, le résultat est là…une habitude. La question est de savoir si le challenge en est vraiment un avec de si clairs, de si précis et de si beaux patrons? Non vraiment, j’assume totalement ce que je dis, tout est si bien dessiné, expliqué, pensé que je n’ai aucun mérite après ça: avec Marie finie « l’obligation de moyens » on est carrément dans une « obligation de résultat »… en bref t’as pas le droit de te planter parce que là vraiment… comment ils disent les jeunes déjà? « c’est la TEHON? » (pardonnez moi ce langage si familier, j’essaie de rester dans le coup mais c’est dur).

Incontournable le Must-have de Marie est indiqué avec un « temps de réalisation 1h30″…et c’est vrai, il m’aura fallu une heure et demie pour le terminer. Mais je suis CONTENTE CONTENTE CONTENTE, parce que ce petit corsage il me plaît et je vais le mettre demain pour aller au boulot et crâner devant le cops en disant « C’EST MOI QUI L’AI FAAAAIIIIIIIITTT » (avec le pouce pointé sous le menton et tout et tout 🙂 Nananèreu. Alors on dit quoi? On dit « MERCI MARIE!!!!!!! »

tissu liberty glenjade bleu marine et écru

tissu liberty glenjade bleu marine et écru

 

avec mon cardigan? ça le fait aussi

avec mon cardigan? ça le fait aussi

le détail de la manche où j'ai rajouté une petite fronce

le détail de la manche où j’ai rajouté une petite fronce

 

le passepoil ton sur ton  rattaché aux manches

le passepoil ton sur ton rattaché aux manches

 

Melting-pot

Je continue dans la réalisation de petits corsages ou tuniques à travers un autre patron de Aime comme Marie: Le Melting-Pot. Je vous montre mon deuxième MP d’une longue liste que j’espère, tant ce patron est agréable à suivre et tant il ouvre des possibilités diverses et variées.

Celui-ci a été cousu à partir d’une batiste de coton France Duval Stalla couleur figue, mariée à un liberty tatum prune. J’ai remplacé le passepoil par un liseré en dentelle couleur vieux rose, que j’ai également cousu sur les différents ourlets et col.

le Melting pot en version liberty et dentelle

le Melting pot en version liberty et dentelle

IMG_3041

un liseré de dentelle sur l’ourlet

IMG_3042

le détail de la partie centrale

Mon petit sac à main (à moi)

J’y réfléchissais depuis un moment à ce petit sac à main. Je voulais me lancer dans la confection de mon petit sac à main en cuir mais je n’avais pas encore résolu la question du volume souhaité, de la contenance, de la matière. Et puis je me suis lancée: il me fallait faire un modèle cool mais potentiellement un peu habillé, pratique pour garder l’usage de mes deux mains pour mes enfants chéris (longue anse), suffisant pour trimballer l’indispensable (papiers, lunettes, porte-monnaie, cb, clés et un peu de maquillage pour camoufler les nuits courtes)…

Voici le résultat… et, là, c’est un manque total de modestie mais je l’assume: je ne suis pas peu fière du résultat, mais oui mais oui.

Avant de vous montrer les photos, quelques explications techniques: j’ai thermocollé avec de la vlieseline vlisofix mon tissu (Liberty mitsi bleu) sur mon morceau de cuir (chèvre velour chocolat). J’ai fait un biais en cuir que j’ai entouré sur le rabat. J’ai cousu le rabat sur le coupon puis l’intérieur de la poche du sac, posé un bais en cuir tout autour de la poche puis des biais en tissu sur les coutures de l’intérieur pour que le final soit propre. J’ai rajouté une attache cartable puis ai cousu directement au bord les anses du sac (morceau de cuir passepoilé en doré). Le final: la petite attache ceinture. J’y ai volontairement attaché l’anse comme un ruban.

le détail qui tue tout: les franges qui cachent l'attache du sac... ah ouais...

le détail qui tue tout: les franges qui cachent l’attache du sac… ah ouais…

un intérieur fleuri

un intérieur fleuri

la petite poche en cuir à l'intérieur... ah ah..... il fallait y penser n'est-ce pas ;-)

la petite poche en cuir à l’intérieur… ah ah….. il fallait y penser n’est-ce pas 😉

le détail de l'anse...

le détail de l’anse…

choc des cultures

Le mariage d’un geek (mon mari) et d’une fille obtue face à toutes les nouvelles technologies (… hum hum …. euh … ben moi) … ça donne ça: une house IPAD en cuir dans un style résolument rétro ou « comment marier le moderne et l’ancien ».

La house IPAD est en cuir couleur bronze, l’intérieur a été thermocollé avec un tissu Lecien fleuri et j’y ai ajouté une petite poche en cuir beige et tissu Liberty, histoire de… de rien du tout!

Elodie, ce post est spécialement pour toi 🙂 bises

ImageImageImage

…en version jeune fille en fleurs

J’ai beaucoup réfléchi à mon précédent post sur le châle…. C’est vrai que l’effet châle est un peu puissant et je crois que mon entourage puise à l’extrême dans ses capacités d’adaptation en ce moment ( oui c’est une manière élégante de dire que je suis devenue insupportable avec mon châle).

Hier nous avions un atelier au café-couture du Parc et j’ai fait un petit bandana en liberty, (version délurée du châle en laine) avec un passepoil rose fluo.

Je vais faire les tests conso et je vous dirai si je parviens à rester moi-même, c’est à dire… sage.

Voici les photos du bandana passepoilé:

mon bandana en liberty (stragier) et passepoil rose fluo (entrée des fournisseurs)

mon bandana en liberty (stragier) et passepoil rose fluo (entrée des fournisseurs)

 

ah oui, ça c'est bien rose fluo dis donc

ah oui, ça c’est bien rose fluo dis donc

dans la hotte…

Vous aviez vu quelques indices il y a looooonnnnnngtemps, à la suite de quoi le mixeur a beaucoup travaillé: voici le plan de travail suivi de mes petites confections de noël. Je vous dévoile l’ingrédient qui rend cette recette si unique:  beaucoup beaucoup d’amour (je crois que c’est comme ça que ça s’appelle 🙂 )

un savant mélange dans mon mixeur

un savant mélange dans mon mixeur

IMG_2359

hummmmmmmmm

Les petites nouvelles au club

cuir lisse taupe (decocuir), tissu liberty pepper (stragier), fermeture à glissière et sequins

Malgré le rythme d’aujourd’hui (cf petite raining journey with my bébés IN Mercredi Et Demi) j’ai réalisé une nouvelle pochette rainy: petit nuage en liberty pepper et sequins argentés sur cuir lisse taupe. Le résultat n’est pas mal du tout et me donne envie de poursuivre la pause de petits sequins sur le cuir. J’ai thermocollé le nuage avec de la vliseline avant de le coudre sur le cuir et le cuir n’a pas souffert de ce contact avec le fer à repasser.

admirez le détail!!! waououououuououu, trop bo