Anissa

Anissa, nouveau patron de Chez Machine, est un de mes grands coups de coeur de cette saison printemps-été 2017. Un combi-short idéal pour les fortes chaleurs qui peut tout aussi bien se décliner en combi-pantalon pour accompagner une tenue plus … Lire la suite

Mirabelle

Lorsque J’ai découvert la blouse Mirabelle sur Instagram j’ai été instantanément charmée par cet adorable modèle frais, estival et tellement original. Mirabelle c’est un des derniers patrons de chez Eglantine et Zoé, une marque de patrons et de kits couture dont j’aime beaucoup les modèles, la qualité des tissus et la démarche éthique.

J’ai eu le grand plaisir que Zoé me propose d’essayer ce nouveau modèle, avec en prime une vraie curiosité de pouvoir pour la première fois m’exercer à la réalisation de festons. Mirabelle est déclinable en trois versions « Crop top » « blouse » et « liquette ». J’ai choisi ici la version blouse dont les festons sont situés en bas et n’ai pas fait de festons sur les mancherons.

Mirabelle est très agréable à réaliser. J’ai choisi de couper dans mon coupon de denim léger de chez Little Fabrics et je me suis lancée. Pour cette première je me suis vraiment appuyée sur les instructions du livret de mon patron et tout s’est parfaitement bien déroulé. Au bout de quelques dizaines de minutes je pouvais crâner fièrement avec mes jolis petits festons. Le modèle taille très bien; j’ai pris ma taille habituelle (40) et j’y suis parfaitement à l’aise.

J’ai tellement aimé réaliser ces petits festons que j’y ai ajouté quelques petites perles en verre, brodées à la main.

Je vous montre quelques photos de ma petite Mirabelle. Encore une fois conquise par les patrons d’Eglantine et Zoé, je rêve d’une petite version comme l’a réalisée Bee Made (aperçue sur instagram)!

blouse Mirabelle d'Eglantine et Zoé- Le coussin du singe

blouse Mirabelle d’Eglantine et Zoé- Le coussin du singe

blouse Mirabelle d'Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d’Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d'Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d’Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d'Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d’Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d'Eglantine et Zoé- le coussin du singe

blouse Mirabelle d’Eglantine et Zoé- le coussin du singe

Madeleine et pastèque

Je reviens ce soir pour vous parler de mon big big crush pour la robe Madeleine de République du Chiffon.

J’avais depuis quelques mois déjà ce superbe patron et je ne l’avais pas encore déballé… Depuis l’automne dernier les différents modèles de la collection automne-hiver de République du Chiffon n’ont eu de cesse de m’enchanter, tant sur la blogosphère/réseaux sociaux que sous mon pied de biche dans mon atelier maison. Mais je dois avouer que la dernière version de la Robe Madeleine, découverte sur le blog de l’Annexe Dilettante a achevé de me séduire. Sa version en Denim est une vraie beauté; et a provoqué chez moi un sentiment d’urgence à réaliser ce modèle.

Après réflexion je me suis dit que nous étions maintenant en mai et qu’il fallait que je fasse une petite Madeleine estivale. J’ai donc raccourci les manches de ma robe et l’ai coupée en 40 en suivant le tableau de mesures. J’ai choisi un tissu de mon stock, mélange de lin et viscose je pense, couleur pastèque, soit une couleur que je porte rarement. Qu’importe, je trouverai forcément de belles occasions pour arborer cette petite robe fraiche et si agréable à porter.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Pour ce qui est du patron en lui même, je n’ai fait quasiment aucune modification si ce n’est la largeur du bas dos que j’ai bien réduite pour éviter des fronces trop volumineuses avec ce tissu un peu épais. J’en ai supprimé 25-30 cm et c’est suffisant. Cela n’aurait pas été nécessaire avec un tissu fin.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Je vous l’avoue, je trouve ce dos absolument superbe…

Ce modèle semble assez sophistiqué avec ses jeux de fronces et de fermeture croisée. Pour autant il est réellement simple et aisé à réaliser. L’enforme de l’encolure se monte comme un pied-de-col jusqu’à la ceinture. Il tombe impeccablement sans plisser de manière disgracieuse; j’adore.

L’étape de la ceinture nécessite un peu d’application pour répartir les fronces de manière régulière. Les étapes suivantes sont vraiment simples: le montage des manches ainsi que les ourlets ne posent aucun problème.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Enfin, la ceinture se ferme avec de simples boutonnières, positionnées en fonction de la largeur de la taille. Pas de fermeture éclair; c’est très simple et c’est vraiment très joli. Le positionnement des boutonnières est facilité en l’ajustant directement sur soi avec des épingles.

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine de République du Chiffon- le coussin du singe

Madeleine est vraiment un superbe modèle à adopter pour l’été! Je vous prépare un prochain article avec ma deuxième réalisation en lin lavé que j’ai pris autant de plaisir à réaliser, si ce n’est plus. J’ai hâte que le soleil arrive enfin!

Je ne sais plus où donner de la tête avec tous ces superbes patrons que l’ont peut revisiter à l’envi!!! Et je ne parle pas de la collection printemps-été qui me rend complètement fébrile!

D’ici là je vous souhaite une très belle soirée;

A bientôt

Quand Françoise se prépare pour l’été

La veste Françoise de République du Chiffon est certainement le patron que j’ai le plus réalisé ces derniers mois. Il a résolument l’intemporalité du classique et peut s’envisager dans une multitude de versions, pour toutes saisons. Françoise c’est la petite veste tailleur qui aime pointer le bout de son nez en toute occasion: habillée, décontractée, apprêtée ou faussement négligée. C’est simple JE L’A-DO-RE!

Certains d’entre vous le savent, j’en ai effectuées plusieurs dans des lainages fins cet hiver. Plus récemment, je me suis lancée dans une version en lin lavée après avoir erré de longues heures sur le site d’une maintenant célèbre marque de prêt à porter. J’en ai réalisée une première en bleu ciel que je vous montrerai en détail prochainement. Et puis j’ai cousu celle-ci:

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Elle est également dans un lin lavé écru trouvé chez Cousette. J’aime énormément cette matière et Cousette en a une très belle sélection cette année. Le lin lavé est joliment texturé; il a une belle souplesse et il froisse moins que le lin. Il est surtout très doux et agréable à porter. Enfin j’aime son épaisseur qui est idéale pour coudre de nombreux vêtements, allant de la veste d’extérieur au petit haut à bretelles pour l’été.

Pour ce modèle j’ai gardé la même taille qu’habituellement (soit le 40). Je n’ai pas pensé à réduire la longueur des manches mais avec du recul je pense que j’aurais pu supprimer quelques centimètres pour apporter plus de légèreté à l’allure finale. Qu’importe, j’ai plaisir à relever mes manches sur les avant-bras tout simplement. J’ai en revanche arrondi le bas des enformes avant et des avant et ai remplacé les poches paysannes par des poches plaquées doublées. Enfin je n’ai pas mis de boutons sur cette petite veste mais j’y réfléchis encore. La doublure est en soie, dans des couleurs pastels comme certains d’entre vous ont pu l’apercevoir sur instagram.

Françoise est comme toujours à la hauteur de mes espoirs. Ce patron est d’autant plus agréable à réaliser que l’on peut s’appuyer sur le pas-à-pas réalisé sur le blog RDC. Il est vraiment très bien fait.

Voilà… je vous montre quelques petits clichés de cette veste d’été, en attendant que le printemps s’installe durablement 😉

Belle soirée à tous et toutes,

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Veste Françoise de République du chiffon- le coussin du singe

Work Jacket

J’aime le jean, le denim. J’aime cette matière, dont les bleus se révèlent avec le temps et l’usure, et qui s’adapte à toutes les couleurs. Je peine d’ailleurs à retrouver mes souvenirs de mes premiers vêtements en jean?… Assurément je repense à mon premier 501, mythique, durant mes années lycée, et aux efforts déployés chaque matin lors de l’enfilage de mon pantalon que j’aimais le plus ajusté possible. Evidemment je me souviens également de ma première veste en jean, à la fac, et à la décontraction qu’elle ajoutait à mon look parfois trop sage. Et puis le jean a poursuivi son essor… devenant aujourd’hui le basique parfait d’une garde-robe, sur un top, un pantalon, une jupe ou une veste.

Ces mois-ci je l’ai découvert en sur-chemise, alliant le confort d’une veste assez ample et droite à cette matière intemporelle, d’une parfaite neutralité. Et mon coeur a fait BOUM!

Je suis partie en quête de ma petite sur-chemise en jean. J’avais trouvé un coupon de jean relativement clair à La Maison d’Ursule, d’une belle épaisseur et à la souplesse parfaite. J’ai donc passé en revue les différents patrons de chemise que j’avais et je me suis arrêtée sur ma bienaimée Archer button up de Grainline Studio. Cette chemise est en effet ample, particulièrement sur les manches. Et puis elle a une coupe droite, sans pinces poitrine… C’était donc le modèle qui semblait le plus correspondre à mon projet.

Pour la réaliser j’ai modifié les poches que j’ai arrondies et descendues. J’ai également ajouté une petite poche sur la poitrine. Enfin j’ai arrondi mon col pour me rapprocher le plus possible de ce modèle que j’avais aperçu sur Pinterest (une source d’inspiration inépuisable). Je n’ai pas changé la taille: j’ai pris ma taille habituelle réalisée sur mes autres chemises, soit la taille 8 pour mon 40… Et, elle a la taille parfaite pour une veste.

J’ai beaucoup surpiqué sur cet ouvrage: col, poches, ligne du dos. J’ai supprimé l’arrondi de l’ourlet. Enfin, je lui ai mis des boutons à l’esprit un brin marin, en métal bleu, dénichés à La Mercerie Parisienne. J’aime son style qui se rapproche de la tenue de travail. Surtout quand je suis comme ces jours-ci, en vacances 😉

Voici quelques petits clichés pour vous,

Archer button up de Grainline Studio version veste en jean- le coussin du singe

Archer button up de Grainline Studio version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

Archer Button up de Grainline Studio, version veste en jean- le coussin du singe

 

Très belle soirée à tous 🙂

Johanna poudrée

Cette saison, le « nude », le « poudré », viennent chatouiller nos pupilles et nous envelopper d’une douceur toute printanière. Et même si en levant la tête je peine à trouver du bleu, j’ai des envies de printemps et de fleurs, de chaleur et de soleil.

Découvert à l’occasion de la sortie de la dernière collection de folie d’Atelier Brunette, j’ai craqué sur ce merveilleux Sparkel Powder Gold, sublime batiste rose poudrée délicatement parsemée de points gris et dorés. Ce tissu m’évoque la poudre si féminine et aérienne qui s’envole… Et c’est donc ainsi que je suis partie en quête d’un modèle léger et aérien.

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

 

Après quelques hésitations j’ai finalement jeté mon dévolu sur la chemise Johanna de République du Chiffon. J’aime énormément cette chemise, réalisée à de nombreuses reprises. Ici j’ai choisi de mettre des volants entre les empiècements avant et dos. J’ai pour cela coupé des bandes de tissu de 4cm de large que j’ai cousues à l’aide de mon pied à ourlet roulotté. La longueur des bandes coupées pour les volants fait 2 fois la longueur initiale de l’empiècement. C’est un peu trop je pense: « 1,7 fois la longueur » aurait suffit.

J’ai supprimé les manches et ai cousu un biais, réalisé dans mon tissu, aux emmanchures. J’ai fait un petit arrondi sur l’ourlet du bas. Enfin, j’ai supprimé le col et ai fini avec un col Mao avec mon pied de col.

Les petits boutons dorés viennent ici de La Mercerie Parisienne.

Voilà, je vous montre aujourd’hui ma petite Johanna poudrée, dans ce tissu merveilleux d’une douceur absolue, au toucher comme aux yeux. Belle journée à tous,

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

 

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe (admirez la pause ;-) )

Johanna de République du Chiffon en Sparkel powdergold Atelier Brunette- le coussin du singe (admirez la pause 😉 )