Ma petite robe Mélilot

Voilà la suite de ce superbe patron… la version robe de la chemise Mélilot de Deer and Doe.

Alors alors… comment dire; ce joli modèle de chemise, relativement cintré, est à mes yeux idéal pour coudre une robe chemise. Pour cette version (A) j’ai tout simplement prolongé mon trait sur les côtés devant et dos d’environ 30 cm, après avoir supprimé l’ourlet échancré de la chemise. J’ai supprimé la double patte de boutonnage parce que je voulais une belle enfilade de boutons…Et c’est tout.

Voilà je vous ai tout dit. Cette version robe, coupée en 40, n’a subi aucune autre modification. J’ai choisi de la coudre dans un superbe coupon de chambray rayé noir et blanc déniché l’année dernière chez Little Fabrics. Ce tissu est beau, souple, doux et relativement épais. Il a une tenue idéale pour une robe. Il est habillé avec des petits boutons dorés de chez Pretty Mercerie.

Je vous montre quelques petites photos de cette robe Mélilot. Elle me donne envie d’aller faire mon marché au soleil et de revenir avec un joli bouquet de pivoines… et aussi d’aller à la plage tiens!

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Mélilot de Deer and Doe, version robe- le coussin du singe

Publicités

Chic Birdy

Je reviens vous voir aujourd’hui avec un nouveau modèle plein de charme découvert il y a peu: la jolie blouse Chic Birdy créée par Kitbyklo. A l’image de son emballage soigné, dans un tissu japonais très esthétique, ce patron est vraiment bien conçu, accompagné de fiches explicatives très pratiques.

Chic Birdy est une bien jolie blouse qui comporte de beaux détails: un décolleté en V habillé par un petit col à pointes, un pli plat au dos, des ourlets qui s’ouvrent sur des fentes latérales, des manches 3/4 qui se terminent également avec une fente.

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

La jolie coupe de cette blouse m’a inspiré un petit esprit bohème, un brin romantique, chic et décontracté. Une blouse que j’aurai plaisir à porter dans de nombreuses occasions, mariant à merveille un petit côté hippie tout en restant élégante.

Chic Birdy a un joli tombé, particulièrement dans le dos. J’aime son ampleur, idéale au porté.

J’ai donc tourné autour de mes tissus, hésité longuement… et puis je suis tombée sur ce mariage de matières alliant un chambray bleu et cette fabuleuse dentelle de coton de chez Stragier dont j’ avais acquis un petit coupon l’été dernier. Elle est d’une qualité magnifique d’où son prix est élevé mais il est possible de se faire plaisir avec un petit coupon comme c’est le cas ici: cette dentelle habille ma blouse!

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

J’ai donc doublé mon empiècement d’épaule avec ma dentelle et ai renouvelé l’opération pour le col. J’ai ensuite brodé au point de chainette une ligne bleu marine autour de mon empiècement pour accentuer le côté bohème. Je crois avec du recul que j’aurais pu poursuivre ces détails brodés avec d’autres points et d’autres couleurs!

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

 

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

La blouse Chic Birdy est très agréable à réaliser. J’aime ses marges de coutures pour « coutures anglaises » comprises dans le patron. Les finitions sont belles et elle taille très bien. J’ai utilisé un 40, ce qui est parfait. Je n’ai noté aucune difficulté particulière même si les étapes du col et des fentes latérales au dessus des ourlets demandent un peu plus d’attention.

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

blouse Chic Birdy de Kitbyklo- le coussin du singe

Ce modèle est vraiment adorable et confortable. La prochaine sera certainement dans un tissu plus fluide, ce qui sera d’ailleurs plus seyant sur l’avant.  Je suis ravie de cette découverte; merci beaucoup Cloé ❤

Ma Mythique revisitée en chambray

 

 

IMG_4080

 

De retour d’un magnifique mariage je prends enfin quelques minutes pour vous montrer ce qui me fait vibrer en ce moment: j’ai nommé la Chemise.

Oui, la chemise, ce vêtement si essentiel de notre garde-robe que j’aime porter souvent dans des variantes très diverses. Je ne vous ai pas encore assez parlé de mon amour des chemises…

La chemise pour moi c’est la possibilité d’être à la fois habillée, de passer absolument partout, de pouvoir jouer avec ses boutons et ses manches au fil de la journée pour m’octroyer un air faussement décontracté si je le souhaite ou au contraire très contrôlé. La chemise c’est aussi l’amour des belles matières sublimées: la soie, la batiste, le coton, le lin, la viscose, ou comme ici le chambray. C’est enfin le souci du détail, celui des boutons, des pattes de boutonnage, et celui du col. J’ai un amour inconditionnel pour les cols, c’est comme ça j’y peux rien.

Bref, la chemise est un de mes essentiels de garde-robe mais jusqu’à récemment je me lançais difficilement dans des réalisations de chemises car cela me paraissait fastidieux, risqué et un peu pénible à coudre. Faire un joli col, des boutonnières, monter les pattes de boutonnages… autant d’étapes qui me stressaient sachant par avance le travail approximatif que j’allais fournir.

Et puis en avril dernier j’ai participé à un deuxième atelier couture République du Chiffon chez Anna Ka Bazaar. Afin de m’améliorer sur ces points de blocage j’ai choisi le chemisier Berthe. Un moment extra bien sûr où j’ai appris à monter un col impeccable et à faire de jolies boutonnières. Je suis repartie avec la sensation d’avoir un boulevard qui s’ouvrait devant moi pour faire de jolis chemisiers. Géraldine m’a bien sûr montré le montage du col; mais surtout elle m’a montré un tas de petits trucs techniques qui apportent beaucoup de précision et dont je me sers à chaque fois que je couds. Bon, j’ai choisi de ne pas vous montrer Berthe, parce que, honnêtement je l’ai faite trop petite et ce n’est pas très joli sur moi. Mais aujourd’hui je vous montre une chemise Mythique de Aime comme Marie revisitée, en chambray noir trouvé chez ma petite Mercerie et avec un col Claudine déjà utilisé ici.

C’est simple, je suis dingue de ce petit col Claudine que je trouve hyper féminin, de ce tissu très doux et agréable, de la coupe presque androgyne de cette chemise…le mariage de tendances, je vous le disais récemment, c’est ce que j’aime le plus! Un petit bémol cependant: une petite touche de couleur est nécessaire au risque de faire très terne! Donc ongles rouges INDISPENSABLES!!! Et rouge à lèvres pour les brunettes comme moi aussi …ben oui, parce que l’Espagne et les Antilles, pour ne citer que ça, ça donne rarement des blondinettes 😉 !

En vous montrant les photos de ma première chemise en chambray, je vous souhaite une merveilleuse fin de journée!

 

Mythique revisitée en chambray

 

IMG_4105 (1)

 

IMG_4079 (1)

 

IMG_4098

 

Mythique revisitée en chambray noir

 

IMG_4071

Mythique revisitée en Chambray noir

Chardon bleu

Mesdames, Mesdemoiselles, (Messieurs?), je dois ce soir vous relater les raisons de mon absence, si longue et mystérieuse…

A l’heure où certains font le tour du monde, découvrent de nouveaux paysages, retrouvent leurs êtres aimés (les fameux juilletistes), à l’heure où d’autres attendent une inespérée quille, fatigués, lessivés mais toujours motivés (lesdîts aoûtiens), je me suis attelée à réaliser la petite jupe chardon de « Deer and Doe » en chambray bleu jean. …

Un bonheur à réaliser, une véritable balade sur les collines de Toscane (métaphore ndlr)… mes mains dansaient sous le pied de biche, bercées par le ronron du moteur. Tout était là, parfait, et c’était sans parler du merveilleux temps estival qui enfin s’installait….

Je m’imaginais légère, courant sur la plage d’ici quelques semaines (je suis aoûtienne pour ma part), libérée et sereine, étrennant ma jupette pour rafraichir mes gambettes… enfin, une scène normale de vacances quoi!!!!

Et puis…. un drame arrive….sans crier gare, un matin, très tôt, un enfant qui appelle, une fois, deux fois, un oeil qui s’ouvre, difficilement, un pied qui se pose au sol, puis le second…. et puis le coin du lit, pointu, acéré, que j’imaginais ailleurs,….qui vient heurter le mollet et y apposer …. une magnifique empreinte, bleue chardon….

Car oui, le drame ce fut ça!!! Non pas que ce fût terriblement douloureux, j’ai connu pire (j’ai deux enfants je vous le rappelle…), mais cela voulait dire que désormais je ne pourrai plus exposer mes jambes, MA jambe bleue, sous les flashs afin de vous montrer ma jolie jupe.

J’ai donc pris mon mal en patience, attendre, et attendre encore que ce beau bleu s’estompe… et aujourd’hui: SURPRISE!!!!! Je vous dévoile enfin La chardon, en avant première, attention!!!! Eblouissement probable, sortez vos sunglasses!!!!!

Bon… moi je pars du principe que dans la vie la futilité est absolument indispensable… sorry about that….

jupe Chardon Deer and Doe, en chambray bleu jean de Cousette

jupe Chardon Deer and Doe, en chambray bleu jean de Cousette

avec mes petites sandales estivales, un vrai bonheur

avec mes petites sandales estivales, un vrai bonheur

le détail du passant

le détail du passant

dans mon petit atelier

dans mon petit atelier