So good vibes

Alors alors? C’était comment? Tu y es allée?

Géraldine en pleine démonstration montage du col Gérard

Géraldine en pleine démonstration montage du col Gérard

Et bien oui, off course! Je suis allée à l’atelier couture de Géraldine Debeauvais proposé par Anna Ka Bazaar et ce fut un moment extra! Je suis donc arrivée sur les lieux: accueillie chaleureusement par Géraldine et Annabelle, avec un délicieux thé et deux grands sourires.  Nous étions trois « élèves », deux Julia et un Gérard, sur les « starting-block », attendues et installées dans la boutique merveilleuse d’Annabelle.

Que vous dire de plus? Je trouve ce concept génialissime, unique, avant-gardiste: Réaliser le vêtement de son choix avec son créateur, dans une ambiance cosy et chaleureuse. Partager sur sa passion avec d’autres émules qui, petit détail, ont exactement les mêmes envies, les mêmes goûts que vous. Apprendre avec une personne hyper talentueuse, disponible, ouverte et pétillante, des techniques de couture très spécifiques. Le bonheur. Ajoutez à cela la visite surprise de l’adorable Julie (Jolies Bobines), et vous obtenez un cocktail boostant votre taux d’endorphine pour un bon moment.

Géraldine nous a guidées tout au long de l’atelier, et s’est assurée que nous pourrions repartir en ayant suffisamment avancé pour pouvoir terminer seules chez nous. Bon, en ce qui me concerne, ce fut salvateur. Julia est magnifique; cependant elle ne s’improvise pas et j’ai apprécié d’être aidée pour réaliser l’étape des poches passepoilées et surtout du col. J’ai beaucoup appris, et je sais que je suis repartie avec l’envie énorme de recommencer ce type d’atelier pour d’autres projets, et de revoir toute cette équipe formidable…

Julia donc, je vous la montre aujourd’hui parce que terminée dans la foulée de l’atelier. Je ne savais pas comment la faire: velours? couleurs? imprimés? Rien ne collait avec l’idée que je m’en faisais: cette veste est très structurée, j’ai choisi de rester dans la même sobriété, si élégante, que celle de Géraldine, hormis les empiècements épaule que j’ai remplacés par un passepoil en satin doré et les épaules qui ne sont pas matelassées.

Tout s’est bien déroulé une fois rentrée à la maison, exceptée la pose de la doublure sur les manches… comme une façon de me dire « il semblerait qu’on ait pris la confiance…? hé hé »… décousue et recouse quatre fois quand même.

Julia est donc en lainage bleu nuit, assortie d’un col bleu marine en twill. La doublure est en satin marine. Elle est chaude, elle est élégante; je crois que je vais la réserver pour mes sorties …

Julia, en lainage bleu nuit, patrons république du Chiffon

Julia, en lainage bleu nuit, patrons république du Chiffon

Julia, la doublure

Julia, la doublure

IMG_3303

IMG_3345

IMG_3355

IMG_3359 (1)

IMG_3321

le col

le col

IMG_3333

la poche passepoilée

la poche passepoilée

vue de dos

vue de dos

IMG_3307

Publicités