Victoria Blazer in textured silk

Hé hé hé !!! Le printemps arrive!!! Il est même pressé, généreux avant l’heure! Alors exit les gros manteaux d’hiver pourtant chéris pendant les grands froids; voici revenue l’ère des petites vestes de mi-saison et un projet que j’attendais depuis fort longtemps: le Victoria Blazer de By Hand London. Vu et revu sur instagram, mais surtout dans la très jolie version d’Anne’s Cousette, j’avais rêvé mon blazer dans un tissu très géométrique au départ.

Et puis… et puis… et puis je suis allée chez Misan, à Londres…et là…là… ; comment dirais-je…

Je vous avais récemment parlé de mon petit séjour à Londres et de mon craquage totalement déraisonnable pour un coupon de tissu extraordinaire chez Misan, maison de tissus haut-de-gamme situé dans la rue Berwick. Cette boutique fabuleuse propose des tissus magnifiques, des tissus « extra »-ordinaires et j’ai fondu après moultes hésitations sur cette soie texturée noire et grise, un peu épaisse et incroyablement douce. J’ai tout de suite imaginé mon Victoria Blazer dans ce tissu et je suis rentrée en France avec mon précieux trésor, une idée très précise en tête.

Le patron Victoria Blazer s’est révélé très bien conçu, clair et agréable à suivre, hormis le passage des poignets que j’ai refait plusieurs fois pour que la couture intermédiaire du poignet à la manche soit propre et invisible. Le problème principal fut pour moi d’adapter mon tissu relativement épais à ce modèle, notamment au moment de coudre le col à la veste puis de poser la doublure. Bon, je ne vous cache pas que je me suis mise en plus une pression de dingue vue la matière utilisée pour cette première version: pas de crash-test, j’ai tremblé donc…je me suis maudite aussi par moment. Mais finalement en repassant les coutures à chaque étape, la veste est ressortie assez chouette même si je reste convaincue qu’un tissus moins épais aurait été plus adapté pour ce modèle.

La voici ma petite veste de début de printemps, à très vite! Je vous souhaite une très belle soirée 🙂

 

 

IMG_3447

 

IMG_3458

 

IMG_3468

 

 

IMG_3461

 

le col Victoria Blazer

le col Victoria Blazer

 

IMG_3454

 

IMG_3459

 

le poignet Victoria Blazer

le poignet Victoria Blazer

 

IMG_3455

 

 

Plantain & Sureau in London

Une petite robe aperçue sur Pinterest, dénichée par Eléonore de Deer and Doe, m’avait fait de l’oeil depuis quelques temps. Une robe en jersey gris chiné qui évoquait un mariage entre le top plantain et la robe sureau. Peut-être que certaines d’entre vous l’avaient aussi remarquée?

Toujours est-il que lors d’un petit week-end londonien fin janvier je suis allée dans la rue Berwick (quartier soho), la rue des marchands de tissus, et je suis tombée chez Cloth House sur un jersey de laine gris chiné, extra doux. Cloth house est une des boutiques de tissu londonienne qui vaut vraiment le détour: on y trouve de très beaux lins, de beaux lainages et des denims superbes. Donc, pour moi ce fut ce jersey.

Pour finir avec Londres, je suis également passée voir la boutique Misan, dans la même rue, qui propose, elle, du très haut de gamme, à couper le souffle tant les tissus proposés sont magnifiques, mais absolument hors de prix… damned! J’ai quand même joué la carte du « foutu pour foutu », si utile dans ces moments là. J’ai pris un petit coupon d’un tissu juste extraordinaire. Je vous tairai son prix, obscène…

Je referme la parenthèse Londres et je vous montre la petite robe: j’ai repris le schéma très clair d’Eléonore pour transformer le top plantain en robe, comme sur le modèle de Paunnet. J’ai juste choisi de réduire les fronces de la jupe pour un rendu plus « fondu » et j’ai découpé la taille un poil plus bas que sur le schéma.

Ma petite robe, je l’aime. J’y suis bien, et en plus, elle aime toute ma garde robe! Yeah

robe plantain sureau en jersey de laine gris chiné

robe plantain sureau en jersey de laine gris chiné

plantain sureau de dos

plantain sureau de dos

le col, robe plantain sureau

le col, robe plantain sureau

IMG_3173