Mister lova lova

Brrrr… Hier il faisait un froid d’hiver. Je précise bien d’hiver parce que ça n’a pas toujours été le cas ces derniers temps et je commençais à ronger un peu mon frein question manteau et écharpe. C’est donc avec une certaine satisfaction que je vous parle aujourd’hui de mon Raymond, alias « mister lova lova » de cet hiver!

Alors alors ce Raymond… C’est qui ce beau gosse?

Raymond c’est le manteau d’hiver créé par République du Chiffon pour sa dernière collection AH2015. C’est un manteau doublé, relativement ample et aux manches raglan. Il se ferme par un col ouvert et quelques boutons. J’aime ses surpiqûres, très esthétiques, et ses grandes poches hyper pratiques.

Raymond aime toutes mes tenues; mes pantalons droits, mes jeans… mes robes, mes jupes. Son style est assez unique et s’adapte à de nombreuses tenues. Si je devais parler de degré de portabilité je le placerais en pôle position, c’est vous dire!

Question réalisation Raymond est génial! Seul le montage du col demande un peu plus d’attention mais si vous avez déjà monté un col tailleur vous trouverez celui-ci plus facile. Pour le reste, tout est vraiment très fluide. J’ai beaucoup aimé cet ouvrage. République du Chiffon recommande de prendre une taille inférieure si l’effet souhaité est un peu moins ample: J’ai donc fait Raymond en 38 (pour un 40 habituel) avec des marges de 1cm au lieu de 1,5 cm, ce qui lui a donné une ampleur idéale pour moi. J’ai pris un beau lainage laine/mohair trouvé sur le marché d’Antony. Il est chaud, doux et a une belle densité. Sa doublure intérieure est une pluie de confettis; vous reconnaissez peut-être un des premiers tissus créé par Aime comme Marie ?

Voilà! Maintenant il peut souffler, il peut neiger, je suis prête!!! 🙂

 

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

 

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

 

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

 

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

 

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

 

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

 

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

Raymond en laine et Mohair de République du Chiffon- le coussin du singe

Publicités

Marumi mon amour

Il y a quelques semaines, j’ai aperçu sur le compte instagram de Blousette Rose, la toile du manteau qu’elle envisageait de finaliser prochainement. D’un format plutôt ample et assez long, j’ai été charmée par son magnifique col châle et ses grandes poches latérales. Et puis Thia, la créatrice de Blousette Rose a dévoilé sa version en jacquard. Et je me suis surprise à guetter la sortie imminente de cette petite merveille. Par le plus grand des hasards je suis tombée sur sa proposition de tester ce nouveau patron avant son lancement. Je n’ai pas résisté à cet appel; et je dois dire que sa réalisation a été un véritable bonheur. Ce patron, bien que très original par ses découpes et son montage, est très aisé à réaliser. Il est doté de superbes schémas explicatifs qui rendent ce moment couture très fluide. Bref, j’ai été conquise par le modèle puis je l’ai été tout autant par le patron! Bravo Thia 🙂

Marumi évoque pour moi les pays d’Asie. Son style épuré donne envie d’évasion et de sérénité. Marumi m’inspire l’élégance des kimonos japonais, et c’est tout naturellement que je l’ai imaginé dans une couleur apaisante et sobre. J’avais rapporté d’une virée chez Malhia Kent ce lainage texturé blanc écru avec de fins fils de lurex. Il était parfait pour ce modèle!

Maruti est entièrement doublé: La doublure est un satin de chez Pretty Mercerie, rose nude; sa teinte vient réchauffer délicatement mon tissu.

 

Marumi de Blousette Rose - le coussin du singe

Marumi de Blousette Rose – le coussin du singe

Bien évidemment j’ai surfilé chaque pièce de ce lainage qui s’effiloche dès qu’on l’effleure. Pour le reste, aucune anicroche à déclarer: mon lainage n’a même pas été thermocollé, il a une très bonne tenue.

 

Marumi de Blousette Rose - le coussin du singe

Marumi de Blousette Rose – le coussin du singe

 

Marumi de Blousette Rose - le coussin du singe

Marumi de Blousette Rose – le coussin du singe

 

 

J’ai pris la taille correspondant à mes mensurations sur le tableau réalisé par Blousette Rose, à savoir un 40 pour mon 40 du commerce. Il est impeccable, je n’ai fait absolument aucune retouche.

 

Marumi de Blousette Rose - le coussin du singe

Marumi de Blousette Rose – le coussin du singe

 

J’aime particulièrement les épaules tombantes sur ce modèle, et notamment au regard de ma morphologie (légèrement en « V » dirons-nous): je trouve que ce modèle les adoucit, les féminise juste comme il faut.

Enfin, Maruti cache un joli col en pétales dans le dos, que j’ai agrémentés de deux boutons pour le fixer.

Marumi de Blousette Rose - le coussin du singe

Marumi de Blousette Rose – le coussin du singe

Un merveilleux patron que j’envisage de tenter dans un style beaucoup plus dynamique pour le prochain: celui de Thia en jacquard m’a définitivement charmée 😉

A bientôt, belle soirée!