Spring It bag

Spring It bag, spring It bag, spring It bag….oui… c’est vrai, il y a des envies de printemps dans l’air et comme qui dirait une certaine impatience à voir s’installer enfin des températures caressantes, une luminosité dynamisante et des parfums fleuris. Non pas que je sois focalisée sur les prévisions météo mais tout de même, on aurait des envies de crier : « Et oh!!! C’est le printemps ok!!!! c’est quoi ces températures à 2 balles que vous avez mises? Ca serait possible de vous bouger un peu les messieurs du printemps???? c’est quoi cette arnaque? »

Bon, reprenons nos esprits. Je ne suis pas venue sur le blog depuis un bon moment, mais je ne suis pas restée inactive pour autant: passées de fabuleuses vacances en Andalousie et une rentrée sur les chapeaux de roues nous voilà enfin tous à nouveau dans notre rythme quotidien où je m’accorde quelques petites pauses couture.

Dans mon attente frénétique évoquée plus haut, j’ai envie de sortir, de m’aérer, de voir un peu le dehors et pour cela il me fallait absolument le SPRING IT BAG: un accessoire pour embarquer les lunettes de soleil, la crème solaire, le chapeau, le bouquin, le téléphone, la bouteille de coc…water, les clefs, l’iPad, le paréo et tout et tout ce qui fait de moi une femme moderne qui vit avec son temps.

C’est donc fait: voici le SPRING IT BAG, en cuir chèvre velours marron intérieur lainage beige. Y a plus qu’à… moi je suis super prête pour l’utiliser…donc….ok? On nous remonte un peu les degrés??? steuplééééééééé…………

en attendant...

en attendant…

une bonne tenue grâce au lainage thermocollé

une bonne tenue grâce au lainage thermocollé

le détail de l'anse et son quadrillage

le détail de l’anse et son quadrillage

désœuvré.... pfffffff

désœuvré…. pfffffff

Melting-pot

Je continue dans la réalisation de petits corsages ou tuniques à travers un autre patron de Aime comme Marie: Le Melting-Pot. Je vous montre mon deuxième MP d’une longue liste que j’espère, tant ce patron est agréable à suivre et tant il ouvre des possibilités diverses et variées.

Celui-ci a été cousu à partir d’une batiste de coton France Duval Stalla couleur figue, mariée à un liberty tatum prune. J’ai remplacé le passepoil par un liseré en dentelle couleur vieux rose, que j’ai également cousu sur les différents ourlets et col.

le Melting pot en version liberty et dentelle

le Melting pot en version liberty et dentelle

IMG_3041

un liseré de dentelle sur l’ourlet

IMG_3042

le détail de la partie centrale

Madame???? euh pardon… Mademoiselle

Vous connaissiez Mélanie, Sophie, et voilà à présent l’incontournable Marie et ses patrons, ses tissus, ses créations et son blog Aime comme Marie.
Marie Aime beaucoup de choses, et elle a surtout beaucoup de talent… et donc moi j’Aime Marie 🙂 élémentaire mon cher Watson!
Elle a notamment conçu récemment le patron Aime comme Mademoiselle: un petit chemisier à col Claudine et manche 3/4 que l’on peut réinventer à l’infini.
Super bien coupé, rien à changer, facile à réaliser (enfin facile…. on va dire ça pour se la jouer mais c’est pas vraiment toujours facile en vrai parce que la couture ça reste une technique relativement précise quand même…… humf).
Donc comme beaucoup de challenger que je visite sur le net j’ai réalisé mon premier patron Aime comme Mademoiselle dans un tissu Petit Pan (again). Je ne vous dirai pas la taille choisie parce que quand on est une femme on ne communique pas sur ce genre de choses, c’est comme pour l’âge einh…?… Alors, à votre avis, sur la photo, vous diriez quoi: Madame ou Mademoiselle? Allez, n’ayez pas peur, je ne suis pas susceptible et surtout j’adore les compliments 😉

Bon… ok…. j’ai dix huit ans…… fois deux.

work in progress

work in progress

Alors? Vous avez vu la pose de midinette un peu?

Alors? Vous avez vu la pose de midinette un peu?

un petit air canaille

J’ai tricoté ces derniers temps… certes ce n’est pas une surprise puisque je vous ai avoué ma récente passion (manie?) pour les trendy.

Mon inspiratrice sur ces travaux c’est la talentueuse Mademoiselle Sophie, dont vous trouverez le lien sous le site « breaking the wool ». Elle a créé un modèle pour enfant, le « snoody » que je trouve absolument adorable. Pratique, il se tient toujours bien positionné autour du cou de nos petits trésors. Pas de risque qu’un copain déluré vienne tirer dessus au risque d’étrangler notre chérubin adoré: le snoody devrait très bientôt être l’accessoire à la mode des cours de récréations, laissant de côté les risquées et gênantes écharpes, souvent interdites d’ailleurs.

Enfin le petit côté « bandana » donne un petit air canaille, et ça, c’est le petit plus que j’adore! J’ai donc tricoté mon premier snoody avec une laine Fonty Urga duvet de yack et mérinos n°2, aiguilles circulaires 4.
Je l’ai tricoté comme un trendy châle au départ puis en arrêtant les augmentations de mailles pour la hauteur de cou, en changeant de point sur cette partie. J’ai ramené les deux bords ensembles avec un petit décalage volontaire.

Alexandre, 12 dents à son actif, 20 mois 1/2 au compteur, star des bacs à sable, passionné de musique et chanteur lyrique à ses heures perdues, a accepté de jouer les mannequins avec son tout nouveau snoody comme un vrai pro. Je crois que ce qui lui a vraiment plu en définitive c’est la tranche de pain beurrée qu’il nous réclamait depuis un moment (le traiter de gourmand serait un doux euphémisme…). Ce fut une rétribution plus que méritée pour ce moment de pose appliquée. Attention les flashs!

snoody sur petit cou bouclé

snoody sur petit cou bouclé

ne vous y fiez pas, je ne pause pas, je viens juste de récupérer une miette de ma tartine

ne vous y fiez pas, je ne pose pas, je viens juste de récupérer une miette de ma tartine

cousu derrière avec un petit décalage

cousu derrière avec un petit décalage

détail de la maille: point de riz sur la pointe et... point improvisé dont je rechercherai le nom plus tard

détail de la maille: point de riz sur la pointe et… point improvisé dont je rechercherai le nom plus tard

IMG_2573

Mon petit sac à main (à moi)

J’y réfléchissais depuis un moment à ce petit sac à main. Je voulais me lancer dans la confection de mon petit sac à main en cuir mais je n’avais pas encore résolu la question du volume souhaité, de la contenance, de la matière. Et puis je me suis lancée: il me fallait faire un modèle cool mais potentiellement un peu habillé, pratique pour garder l’usage de mes deux mains pour mes enfants chéris (longue anse), suffisant pour trimballer l’indispensable (papiers, lunettes, porte-monnaie, cb, clés et un peu de maquillage pour camoufler les nuits courtes)…

Voici le résultat… et, là, c’est un manque total de modestie mais je l’assume: je ne suis pas peu fière du résultat, mais oui mais oui.

Avant de vous montrer les photos, quelques explications techniques: j’ai thermocollé avec de la vlieseline vlisofix mon tissu (Liberty mitsi bleu) sur mon morceau de cuir (chèvre velour chocolat). J’ai fait un biais en cuir que j’ai entouré sur le rabat. J’ai cousu le rabat sur le coupon puis l’intérieur de la poche du sac, posé un bais en cuir tout autour de la poche puis des biais en tissu sur les coutures de l’intérieur pour que le final soit propre. J’ai rajouté une attache cartable puis ai cousu directement au bord les anses du sac (morceau de cuir passepoilé en doré). Le final: la petite attache ceinture. J’y ai volontairement attaché l’anse comme un ruban.

le détail qui tue tout: les franges qui cachent l'attache du sac... ah ouais...

le détail qui tue tout: les franges qui cachent l’attache du sac… ah ouais…

un intérieur fleuri

un intérieur fleuri

la petite poche en cuir à l'intérieur... ah ah..... il fallait y penser n'est-ce pas ;-)

la petite poche en cuir à l’intérieur… ah ah….. il fallait y penser n’est-ce pas 😉

le détail de l'anse...

le détail de l’anse…

trendy… allongé sur canapé

Mademoiselle Sophie, Mademoiselle Sophie, qu’as-tu fait de moi???

J’aime tellement mon petit trendy châle en grosse maille laine-alpaga que je n’arrête pas d’en faire. Oui Mesdames, lors d’un précédent post je parlais d’un certain effet addictif mais il faut se rendre à l’évidence: une fois qu’on l’a essayé on est foutu, finished, kapout, HS… on n’a pas fini d’essayer le nouveau qu’on a des tremblements dans les mains, que les doigts gigotent comme un appel irrépressible à la réalisation d’un nouveau trendy…

Personnellement j’essaie de me concentrer sur d’autres choses, les dossiers à traiter, les journées à raconter, le lave-linge à faire tourner, les sorties à préparer, les expos à visiter, les retrouvailles à organiser, …. mais je suis sans cesse dérangée par mon envie irrépressible de refaire ou de finir ou même de commencer un nouveau trendy…. Je veux faire des trendy, je veux faire des trendy, de toutes les couleurs, Ouhou!!!!!

A l’heure actuelle par exemple, alors que je vous écris ce post… et ben je pense à mon prochain trendy. J’ai honte.

Je dirais que ces difficultés vont jusqu’à des problèmes d’élocution; et ça donne ça: « t’as passé une bonne journée trendy? euh je veux dire chéri… ».

Moi je dis: ON EST MAL… ou plutôt… JE SUIS MAL mais alors TRES MAL BARREE… fiou!

Je vous montre quand même mes deux new trendy châle: le premier est une version figue-cendrée en laine et alpaga Fonty aiguilles 8. Le second est en kidsilk Haze bleu pâle (doublé) de Rowan aiguilles 6. Les deux sont au point mousse.

vu de dos

vu de dos

de face

de face

de côté

de côté

kidsilk haze

kidsilk haze

IMG_2520

comme un petit goût de grenadine(s)

Référence est ici faîte aux îles bien entendu: quand on a affronté les froids polaires, la tempête de neige, la sinistrose de la rentrée, les diverses varicelle et gastro, … et j’en passe … bref, quand on a eu ça ^^ (cf photo ci-dessous) on a le droit de se réchauffer avec des couleurs tropicales et estivales.

le no man’s land de janvier 2013

Lors des ateliers couture de janvier j’ai donc démarré un édredon pour les petons de mon grand pilou: j’ai utilisé les chutes de tissus qui me restaient du calendrier de l’avent pour faire un patchwork avec des triangles côté face. Le côté pile est un coupon de lin lavé couleur bleu canard passé.

Y a pas à dire, cet édredon apporte chaleur, douceur et rêves vacanciers à mon grand bébé d’amour et à ceux qui l’entourent.

tissus Petit Pan, ouate épaisse au mètre, coupon de lin lavé

tissus Petit Pan, ouate épaisse au mètre, coupon de lin lavé

comment ne pas faire de beaux rêves avec ça?...

comment ne pas faire de beaux rêves avec ça?…

le détail du pompon au coin, classe!!! Les pro peuvent aller se rhabiller!

le détail du pompon au coin, classe!!! Les pro peuvent aller se rhabiller!

choc des cultures

Le mariage d’un geek (mon mari) et d’une fille obtue face à toutes les nouvelles technologies (… hum hum …. euh … ben moi) … ça donne ça: une house IPAD en cuir dans un style résolument rétro ou « comment marier le moderne et l’ancien ».

La house IPAD est en cuir couleur bronze, l’intérieur a été thermocollé avec un tissu Lecien fleuri et j’y ai ajouté une petite poche en cuir beige et tissu Liberty, histoire de… de rien du tout!

Elodie, ce post est spécialement pour toi 🙂 bises

ImageImageImage

…en version jeune fille en fleurs

J’ai beaucoup réfléchi à mon précédent post sur le châle…. C’est vrai que l’effet châle est un peu puissant et je crois que mon entourage puise à l’extrême dans ses capacités d’adaptation en ce moment ( oui c’est une manière élégante de dire que je suis devenue insupportable avec mon châle).

Hier nous avions un atelier au café-couture du Parc et j’ai fait un petit bandana en liberty, (version délurée du châle en laine) avec un passepoil rose fluo.

Je vais faire les tests conso et je vous dirai si je parviens à rester moi-même, c’est à dire… sage.

Voici les photos du bandana passepoilé:

mon bandana en liberty (stragier) et passepoil rose fluo (entrée des fournisseurs)

mon bandana en liberty (stragier) et passepoil rose fluo (entrée des fournisseurs)

 

ah oui, ça c'est bien rose fluo dis donc

ah oui, ça c’est bien rose fluo dis donc

directly inspired by

Directement inspirée du site Breaking the wool (la technique en moins vous vous en doutez….humf..) j’ai voulu réaliser un petit châle pour prendre soin de cette « zone si précieuse, sensible et fragile qui relie mon corps à mon esprit ». (Cette image n’est malheureusement pas de moi mais de ce site et de sa créatrice….pffff)

Mais… oui je suis une femme précieuse, sensible et fragile moi aussi, surtout du cou! J’ai donc décidé de confectionner mon petit châle, j’ai choisi une laine épaisse, chaude, extrêmement douce et rassurante: la Pôle de fonty (encore elle) tricotée avec des aiguilles circulaires 8. C’est d’ailleurs allé très vite ce projet tricot.

Avec mon châle je me sens pousser des ailes, je deviens plus audacieuse, plus en lien avec mon corps et mon esprit et j’aime ça. J’ai moins peur du froid et de la nuit, je fais du bruit avec mes talons en marchant, je m’autorise quelques sautes d’humeur, je rigole à gorge déployée, je gronde les enfants sans culpabilité, je passe à l’orange très mûr en chantant, je mange du chocolat et des frites, je deviens une autre et c’est chouette. Il y a cependant le revers de cette transformation châlesque: lorsque j’ôte cet accessoire…. je retourne à ma vie d’avant, discrète, douce, attentionnée, raisonnable, light…. et donc oui, il y a définitivement un effet addictif au châle, c’est sûr, parce qu’on y prend vite goût à tout ça!

Donc WARNING, le châle oui mais avec modération quand même.

En attendant de finir ma cure de désintox, voici quelques photos:

voilà l'objet responsable de tous mes récents excès

voilà l’objet responsable de tous mes récents excès

un air un peu cabotin de dos non?

un air un peu cabotin de dos non?

En avant toute!!!!

Ce week-end je pars en terre inconnue avec mon homme. Si si je vous jure, il s’affaire depuis plusieurs jours, et nous a concocté dans le plus grand secret une petite virée au départ de Roissy CDG.

Oui……..Roissy…..donc avion….. donc préparation psychologique parce que comme beaucoup de gens normaux j’ai une peur « anormale? » de l’avion, même si très courageuse et totalement inconsciente je l’ai pris un certain nombre de fois.

Forte de cette seule et unique information je me suis confectionnée mon tout petit bagage cabine qui devrait me permettre de faire une évacuation en urgence, ouvrir la porte et sauter dans le toboggan sans que mes gestes soient entravés par quoique ce soit mais en gardant mon tel portable, ma cb et mon passeport sur moi: un sac à dos.

Oui un sac à dos, et je l’assume pour cette fois il me tient lieu d’objet contra-phobique (bref mon doudou quoi).

Le voici, il est simple et romantique pour l’hypothèse où je sortirai indemne de l’engin….

mon compagnon de route en denim, cuir et voile de coton, lien en ruban de soie et ficelle, attache cartable

mon compagnon de route en denim, cuir et voile de coton, lien en ruban de soie et ficelle, attache cartable

;

romantique et délicat

romantique et délicat

;

passeport, cb et portable, pour rester en lien en tout lieu

passeport, cb et portable, pour rester en lien en tout lieu

Que fait-on le 1er décembre?………

un joli mur festif

un joli mur festif

HUMMMMMMMMMMM; tissu petit pan et ma petite mercerie, cordon ma petite mercerie, huile de coude et transpiration du cerveau pour trouver comment coudre les fanions « le coussin du singe »

Je vous en avais parlé, je vous ai invité à deviner avec des indices, je vous montre à présent l’ouvrage de novembre du café-couture terminé à temps malgré quelques moments d’arrêt forcés: le calendrier de l’avent des enfants. Je suis heureuse du résultat que je trouve à la hauteur de ce que j’avais imaginé; une guirlande à fanion qui recèle moult trésors gourmands. La récompense de ce long travail: le WAOUH émerveillé des ptits loups ce matin au saut du lit.

13...

13…

de face

de face

un snood for the mood

Dans mes petites créations en tricot, je viens de franchir un cap: j’ai fait autre chose qu’une écharpe. Certes, je ne m’en éloigne pas trop puisqu’il s’agit d’un snood, une variante de l’écharpe, circulaire et plus large, qui vient se positionner délicatement sur mes épaules et me réchauffer.
J’ai utilisé une laine épaisse mérinos et alpaga couleur brume de chez fonty, aiguilles 8 et point de riz.
Je n’ai pas tricoté de manière circulaire mais j’ai réuni les deux bords de mon ouvrage.
Honnêtement… hum hum (frottage de menton) c’est plutôt pas mal ce truc. Oouuaaaiiis
(in the mood for hope).

The snood, laine pôle n°358 Fonty, aig 8, au point de riz

Les petites nouvelles au club

cuir lisse taupe (decocuir), tissu liberty pepper (stragier), fermeture à glissière et sequins

Malgré le rythme d’aujourd’hui (cf petite raining journey with my bébés IN Mercredi Et Demi) j’ai réalisé une nouvelle pochette rainy: petit nuage en liberty pepper et sequins argentés sur cuir lisse taupe. Le résultat n’est pas mal du tout et me donne envie de poursuivre la pause de petits sequins sur le cuir. J’ai thermocollé le nuage avec de la vliseline avant de le coudre sur le cuir et le cuir n’a pas souffert de ce contact avec le fer à repasser.

admirez le détail!!! waououououuououu, trop bo

Petite création

Voilà une des premières pochettes dont le résultat a été sympatoche.
Je me suis tout d’abord inspirée des réalisations de Mélanie Voituriez (mes petits riens en liberty). Cette créatrice a mis la couture du cuir à la portée de tous, notamment avec sa fameuse pochette longue, en expliquant très simplement les écueils à éviter, le matos à utiliser (notamment aiguilles machine pour cuir) et en dédramatisant l’utilisation de cette matière première….. Et c’est vrai: le cuir se coud facilement, se coupe facilement et donne un rendu impeccable, très doux. J’ai utilisé un cuir d’environ 1 mm d’épaisseur. Je l’ai associé avec un tissu gris orageux de chez France Duval-Stalla et ai ajouté une fermeture cartable pour la petite touche vintage /old-school /roots, enfin on y voit le style qu’on veut en fait.
En tous cas celle-là je la garde pour moi et j’y ai déjà fourré une tonne de papelards, pense-bête, CB, chewing-gums etc etc…….

[gallery link="file" orderby="ID"]

la petite pochette vintage en cuir orange (decocuir) et batiste étoilée (france Duval-Stalla); attache cartable (ma petite mercerie)