Le « T-shirt de maman »

Difficile de trouver la réalisation du moment, avec cette saison qui ne se prête pas vraiment aux couleurs vives et aux motifs fleuris du printemps. Même si je rêve sur beaucoup de modèles éblouissants aperçus ici ou là sur la blogosphère, je suis rattrapée par la réalité de ce que je vais mettre au quotidien que ma sobriété intrinsèque limite tant dans les coloris que dans les coupes.

Etes-vous vous aussi confrontées à ce genre de dilemme? Entre « défis couture » et cohérence de ma garde-robe, mon coeur balance régulièrement…

Evidemment, tout ce que je fais n’est pas mettable, et quand bien même il est très difficile de se satisfaire objectivement de son travail.

Pour autant, j’aime particulièrement porter des vêtements que j’ai cousus, parce que je les trouve uniques, ajustés, imparfaits, mais aussi parce que je les trouve Justes et que j’imagine, peut-être à tort, que personne n’a été exploité ou mis en danger pour satisfaire cette coquetterie incurable… Quoique…. les champs de coton?…

Bref, j’ai fait ces jours derniers un petit top en jersey de coton bio bleu encre de chez France Duval Stalla. Un petit haut qui va avec tout, simple, confortable et casual. J’ai utilisé le patron Must-have de Marie, déjà cousu sur une version en liberty durant le printemps dernier. Ce jersey s’est révélé évidemment plus difficile à dompter, notamment pour faire l’ourlet du bas. J’ai rallongé un peu les manches et les ai finies avec un « roulottage » tout simple. J’ai également fini le col avec un passepoil noir métallisé.

Le voilà… J’vous avais bien dit qu’il était tout simple! En même temps c’était les vacances scolaires là. Enfin j’me comprends…

Et sinon, vous? Vous les portez vos petites merveilles?

un petit must-have, manches raglan, en jersey bio FDS

un petit must-have, manches raglan, en jersey bio FDS

le col passepoil avec un passepoil noir métallisé. Collier Schlomit Offir.

le col passepoil avec un passepoil noir métallisé. Collier Schlomit Offir.

les manches 3/4, rallongées et roulottées

les manches 3/4, rallongées et roulottées

PS: un merci tout spécial pour Pierre-Louis, 7 ans, qui m’a aidée à trouver le titre de cet article.

Advertisements

36 réflexions sur “Le « T-shirt de maman »

  1. C’est le bon Dieu qui m’a fait tomber sur ton blog ce soir hahahaha! j’étais désespérément à la recherche d’un modèle avec manches raglan. Et voila que je découvre ton joli blog, avec tes jolies réalisations. Tout est top!

  2. Je découvre ton blog grâce aux addict et je suis sous le charme de ce t shirt, tout simple mais totalement raccord avec mes goûts.
    Je n’achète quasi plus rien, je couds toute ma garde robe.
    Si tu as le temps de faire un petit tour chez moi tu verras ça..
    Moi je continue la visite…
    A très bientôt,

  3. j’aime beaucoup votre must-have « automnal » sobre et joli ! bonne idée les manches longues. Vous me donnez envie, j’ai le patron, j’ai le même jersey. Problème les comment allonger les manches, est – ce compliqué ? Bravo à votre fils pour le nom du post, c’est tout doux …

    • Merci Jacquie, votre commentaire est très doux aussi 🙂 Pour rallonger les manches je suis partie de la fin des manches raglan de ce top et j’ai tracé au crayon « à la louche » une manche plus longue. D’ailleurs je l’ai faite un trop juste au niveau largeur et fort heureusement avec le jersey cela se porte bien. Un conseil donc si vous me le permettez, n’hésitez pas à garder une certaine largeur de manche??? je suis bien désolée de rester si approximative dans mon explication…

  4. Et oui, j’ai le même dilemme: couture portable ou pas portable ? Le must have manches longues coton est sans aucun doute une couture qui ne devrait pas être oubliee dans l’armoire…. En tout cas, je le trouve très beau et j’aime beaucoup la finition passepoil du col ( qui l’intrigue aussi, repliée et juste repassée ?)

    • Merci beaucoup Carine! Oui c’est vraiment un basique sympa. Le passepoil est repassé puis fixé avec un point unique sur le haut de chaque couture d’épaule. C’est une fixation en légèreté mais qui suffit amplement. A bientôt!

  5. J’aime beaucoup cette version simple de ce Must-Have dont j’ai le patron mais me disais que sa 1e utilisation allait attendre le printemps alors que tu me montres qu’il est possible de faire une version à manches ! Et oui, je porte ce que je fais, pas longtemps car mon petit vomito est en action mais je porte, je porte 😉

    • Merci Troizetoiles! Oui j’ai connu ça les petits vomitos… mais qu’est-ce qu’on les aime ces canailles qui nous font changer trois fois par jours 😉 A ce que j’ai vu tu portes, il porte, ils portent tous, quelle chance pour eux, bravo! c’est super beau!

    • Merco Clo 🙂 Ce jersey est une tuerie, il est super agréable à porter, à coudre et il est très lumineux comme tous les tissus FDS (non je ne suis pas sponsorisée). J’aime sa densité et sa souplesse, et que dire des coloris disponibles, profonds et doux à la fois. Amuses-toi bien!

  6. J’adore porter les habits que je fais moi-même, parfaits ou pas, ils me plaisent et c’est le plus important! Ton T-shirt me plaît beaucoup, j’aime le côté sobre, mais classe! J’aime aussi le passepoil au col, c’est une petite touche originale:))
    Nathalie

  7. Il est très joli et très sobre tout ce que j’aime. Moi aussi je m’efforce de faire des choses que je vais porter. Moi qui suis très classique quand j’achète en magasin je me surprend à rêver de fantaisie quand c’est du home made, et c’est très agréable !!!

  8. Il est simple, mais chic ! ça donne envie de s’en faire un !
    Lorsque je fais les boutiques, mes choix se portent sur des basiques avec une palette de couleurs plutôt foncée et à l’inverse mes cousettes sont l’occasion d’instiller un peu de couleur et d’imprimés divers et variés dans ma garde-robe !

    • C’est super gentil Miss Claow, merci beaucoup! Finalement c’est peut-être toi qui as raison… Il faudrait que je me lâche un peu parfois et que je laisse ma créativité s’exprimer? Il y a tellement de tissus merveilleux et de modèles somptueux…

  9. J’aime bien ce « tee-shirt de maman » tout simple. Moi aussi j’aime la sobriété, et essaie désormais de ne coudre que des vêtements que je me verrai porter dans la vraie vie ! 😉
    Par contre je suis très intriguée… Comment as-tu « fixé » ton passepoil noir au col ? Je ne vois aucune couture ?!

    • Merci beaucoup Axelle! Pour le passepoil, je l’ai cousu à un biais ouvert que j’ai ensuite retourné sur l’intérieur. Je l’ai bien repassé puis j’ai fait un point à chaque haut de couture des épaules pour ne pas qu’il bouge. C’est discret et cela fait un col nickel!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s