Anti-mémérisation du tricot: leçon n°2

Vous vous souvenez j’espère de mes judicieux conseils sur l’anti-mémérisation du tricot n°1 (interrrrrrrrrogation surprrrise, sortez une feuille blanche ).

Je vous livre ici la leçon numéro deux: une info inédite pour beaucoup de mes followers (ben quoi on peut rêver non?): j’ai pris mon premier cours particulier de tricot hier et je suis encore toute regonflée et bananée ( dans le sens où j’affiche une banane aigüe entre mes deux oreilles depuis hier soir).

Un cours particulier avec une prof super mimi et branchée, dont je vous parlerai une autre fois si elle est ok. Je vous dirai juste qu’elle s’appelle Nathalie, qu’elle reçoit dans son super atelier et qu’elle a des qualités pédagogiques et sympathiques indiscutables.

Ajoutez à cela « un petit café? », un peu de musique jazzy, et c’est tout simplement PARFAIT. Voilà vraiment ma conception de l’anti-mémérisation du tricot: un mélange de bien-être, de partage et d’ouverture. Oui, tricoter, c’est se faire du bien 🙂

J’ai fait mon premier échantillon de jersey jacquard hier et je suis repartie heureuse avec des devoirs à faire pour la prochaine séance. Merci Nathalie!

dans mon cartable il y a...

dans mon cartable il y a…

le tout premier échantillon, il est mimi non?

le tout premier échantillon, il est mimi non?

mes devoirs pour la rentrée... ha ha..! Facile, les doigts dans le nez!

mes devoirs pour la rentrée… ha ha..! Facile, les doigts dans le nez!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s